18 septembre

Samedi après l’Exaltation de la Croix

Après-fête de l’Exalation de la Croix ; saint martyr Eumène le thaumaturge, évêque de Gortyne (670) ; sainte martyre Ariadne de Phrygie (vers 130) ; saint martyr Castor d’Alexandrie (IIIème s.) ; saintes martyres Sophie et Irène (IIIème s.) ; saint Ferréol, martyr à Vienne, en Dauphiné (IIIème s.) ; saint Ferréol, évêque de Limoges (VIème s.) ; saint Senier, évêque de Coutances et d’Avranches (VIème s.) ; saints martyrs Bidzina, Shalva et Elizbar (Géorgie, 1660) ; saint Hilarion d’Optino (1873) ; saints nouveaux martyrs de Russie : Alexis (Kouznetsov), Pierre (Diakonov) (1918), Amphiloque, évêque de Krasnoïarsk, Jean (Vasiliev), Boris (Bogolepov), Michel (Skobelev), Vladimir (Tchekalov), Benjamin (Blagonadejdine), Constantin (Tverdislov), prêtres, Serge (Vedernikov) (1937).

VIE DU SAINT MARTYR EUMÈNE

Saint martyr Eumène
Saint martyr Eumène le thaumaturge, évêque de Gortyne (670)

Dès sa jeunesse, saint Eumène se livra tout entier à une stricte ascèse et à de rudes austérités, auxquelles il joignait heureusement une extrême humilité. Son visage était sans cesse baigné de larmes et personne ne le vit jamais condamner son prochain ou même accepter d’écouter des médisances. Il atteignit un état de vertu si parfait, que les habitants de Gortyne le contraignirent à devenir leur évêque. Docile instrument du Saint-Esprit, il s’acquitta de sa charge avec sagesse, et il accomplit par ses prières de nombreux miracles. De Rome, où il était allé pour illuminer la capitale de ses enseignements divins, il se rendit en Thébaïde, où il mit fin par sa prière à la sécheresse qui régnait, sans avoir voulu accomplir ce miracle. C’est là qu’il s’endormit dans le Seigneur. Les fidèles de la région envoyèrent sa sainte dépouille dans sa patrie, pour qu’elle soit enterrée dans la région montagneuse de Rhaxos, où se trouvait déjà le corps de son prédécesseur, saint Cyrille [14 juin].

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKION DU JOUR

Tropaire de l’Exaltation de la Croix, ton 1
Seigneur, sauve Ton peuple et bénis Ton héritage ; accorde aux chrétiens orthodoxes la victoire sur les ennemis et garde Ton peuple par Ta Croix.

Tropaire de saint Eumène, ton 4
C’est un protecteur, toujours prompt, un défenseur bienveillant qu’en toi, vénérable Père, nous possédons, illustre Eumène, imitateur de Jésus. Christ: faisant couler des fleuves de compassion, tu procures à I’Église un océan de guérisons; sois le refuge de tous ceux qui te vénèrent.

Kondakion de saint Eumène, ton 2
Illuminé par la divine clarté, * pontife Eumène et Père bienheureux, * tu nous éclaires, nous qui chantons avec amour * ton illustre et sainte dormition; * car sans cesse tu intercèdes en faveur de nous tous.

Kondakion de l’Exaltation de la Croix, ton 4
Toi qui T’es volontairement élevé sur la Croix, ô Christ Dieu, accorde Tes miséricordes au nouveau peuple qui porte Ton Nom. Réjouis les chrétiens orthodoxes par Ta Puissance et donne-leur la victoire sur les ennemis, ayant

ÉPITRE DU JOUR

I Cor. II, 6-9

Cependant, c’est une sagesse que nous prêchons parmi les parfaits, sagesse qui n’est pas de ce siècle, ni des chefs de ce siècle, qui vont être anéantis ; nous prêchons la sagesse de Dieu, mystérieuse et cachée, que Dieu, avant les siècles, avait destinée pour notre gloire, sagesse qu’aucun des chefs de ce siècle n’a connue, car, s’ils l’eussent connue, ils n’auraient pas crucifié le Seigneur de gloire. Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment.

1 Cor. I, 26-29 (samedi après l’Exaltation de la Croix)

Considérez que parmi vous qui avez été appelés il n’y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ; et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu’on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont, afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu.

ÉVANGILE DU JOUR

Matth. XXII, 15-22

Alors les pharisiens allèrent se consulter sur les moyens de surprendre Jésus par ses propres paroles. Ils envoyèrent auprès de lui leurs disciples avec les hérodiens, qui dirent: Maître, nous savons que tu es vrai, et que tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité, sans t’inquiéter de personne, car tu ne regardes pas à l’apparence des hommes. Dis-nous donc ce qu’il t’en semble: est-il permis, ou non, de payer le tribut à César? Jésus, connaissant leur méchanceté, répondit: Pourquoi me tentez-vous, hypocrites? Montrez-moi la monnaie avec laquelle on paie le tribut. Et ils lui présentèrent un denier. Il leur demanda: De qui sont cette effigie et cette inscription? De César, lui répondirent-ils. Alors il leur dit: Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. Étonnés de ce qu’ils entendaient, ils le quittèrent, et s’en allèrent.

Jn VIII, 21-30 (samedi après l’Exaltation de la Croix)

Jésus leur dit encore : Je m’en vais, et vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché ; vous ne pouvez venir où je vais. Sur quoi les Juifs dirent : Se tuera-t-il lui-même, puisqu’il dit : Vous ne pouvez venir où je vais ? Et il leur dit : Vous êtes d’en bas ; moi, je suis d’en haut. Vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde. C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés ; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés. Qui es-tu ? lui dirent-ils. Jésus leur répondit : Ce que je vous dis dès le commencement. J’ai beaucoup de choses à dire de vous et à juger en vous ; mais celui qui m’a envoyé est vrai, et ce que j’ai entendu de lui, je le dis au monde. Ils ne comprirent point qu’il leur parlait du Père. Jésus donc leur dit : Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous connaîtrez ce que je suis, et que je ne fais rien de moi-même, mais que je parle selon ce que le Père m’a enseigné. Celui qui m’a envoyé est avec moi; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. Comme Jésus parlait ainsi, plusieurs crurent en lui.

À propos de l'auteur

Photo of author

Jivko Panev

Jivko Panev, cofondateur et directeur de la rédaction d'Orthodoxie.com. Producteur de l'émission 'Orthodoxie' sur France 2 et journaliste.
Lire tous les articles par Jivko Panev

Articles similaires

18 octobre

Saint Luc, évangéliste (I) ; saint Marin l’ancien, martyr en Cilicie (IV) ; saint Julien, moine au Mont Sinaï (IV) ; saint Just, enfant, martyr à Beauvais (287) saint Joseph,…

5 octobre (ancien calendrier)/18 octobre (nouveau)

Sainte martyre Charitine d’Amasée (304), saint hiéromartyr Denis, évêque d’Alexandrie (264), sainte martyre Malmecta de Perse (344), saint martyr Placide (541), saint Grégoire de Khandzta en Géorgie (861), saint Damien,…

17 octobre

17e dimanche après la Pentecôte Mémoire des Pères du VIIe Concile œcuménique Saint Osée, prophète; saint André de Crète, moine, martyr (767) ; saints Côme et Damien, anargyres, martyrs en…

4 octobre (ancien calendrier)/17 octobre (nouveau)

17e dimanche après la Pentecôte Saint hiéromartyr Hiérothée, évêque d’Athènes, sainte martyre Domnine d’Édesse et ses filles Bernice et Prosdoquée (305), saints martyrs Gaius, Fauste, Eusèbe et Chaeremon d’Alexandrie (III),…

16 octobre

Saint Longin le Centurion qui était près de la croix du Christ, martyr en Cappadoce; saint Longin des Grottes de Kiev (XIIIème s.) ; saint Longin de Yarenga (1544) ;…

3 octobre (ancien calendrier)/16 octobre (nouveau)

Saints hiéromartyrs Denys l’Aréopagite, évêque d’Athènes, Rustique, prêtre, et Éleuthère, diacre (96), saint Cyprien, évêque de Toulon (VI), saint Jean le Chozébite, évêque de Césarée (VI), saint Hésychius du Mont…

15 octobre

Jour de jeûne Saint Lucien, prêtre à Antioche, martyr à Nicomédie (312) ; saint Barsès, évêque d’Édesse, confesseur (378) ; saint Sabin, évêque à Chypre (Vème s.) ; saint Antioche,…

2 octobre (ancien calendrier) / 15 octobre (nouveau)

Jour de jeûne Saint hiéromartyr Cyprien, la vierge Justine, et le martyr Théoctiste, de Nicomédie (304), bienheureux André le fol en Christ (936), saint hiéromartyr Léger, évêque d’Autun (679), bienheureuse…

14 octobre

Saints martyrs Nazaire, Gervais, Protais et Celse (54-68) ; saint Sylvain, prêtre à Gaza, (IVème s.) ; saint Céleste, évêque de Metz (vers 300) ; sainte Menehould, vierge en Lorraine…

30 septembre (ancien calendrier) / 13 octobre (nouveau)

Jour de jeûne Saint hiéromartyr Grégoire, illuminateur de la Grande Arménie (vers 335). Saint Grégoire de Pelchemsk, thaumaturge de Vologda (1442). Saint Michel, premier métropolite de Kiev (992). saintes Ripsime,…

13 octobre

Jour de jeûne Saint Carpe, évêque de Thyatire, saint Papyle, diacre, saint Agathodore et sainte Agathonique, martyrs à Pergame (251) ; saint Florent, martyr à Thessalonique (vers 310) ; saint…

Accueil

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

9 octobre

Saint Jacques, fils d’Alphée, apôtre (Ier s.) ; saint Abraham et son neveu Lot (vers 2000 av. J.-C.) ; saint Denis, premier évêque de Paris, et ses compagnons, saint Rustique,…

26 septembre (ancien calendrier) / 9 octobre (nouveau)

Dormition de saint Jean le Théologien, apôtre et évangéliste (début du II) ; saint Gédéon, juge en Israël ; saint Éphrem de Novgorod (1492) ; saint Nil de Rossano (1004) ; saints néo-martyrs

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

8 octobre

Jour de jeûneSainte Pélagie (457), sainte martyre Pélagie d’Antioche, vierge (303), sainte Thaïs, pénitente à Alexandrie (IVème s.), sainte Benoite, vierge, martyre à Laon (362), sainte Libaire, vierge et martyre…

25 septembre (ancien calendrier) / 8 octobre (nouveau)

Jour de jeûne Sainte Euphrosyne d’Alexandrie (V) ; saint Firmien, évêque d’Amien (IV) ; saint Serge, higoumène de Radonège, thaumaturge et protecteur de la Russie (1392) ; saint Paphnuce l’Égyptien et avec lui…

L’évêque Victor de Barychevka : Nous assistons à un extraordinaire élan spirituel chez les fidèles ukrainiens

L’évêque Victor de Barychevka, chef de la Représentation de l’Église orthodoxe ukrainienne auprès des organisations européennes internationales, a donné une interview au portail pravoslavie.ru. Il a parlé du séjour à

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Préservation de cent manuscrits de l’Église d’Alexandrie

Le mercredi 6 octobre dernier, la célèbre Bibliothèque d’Alexandrie, le Patriarcat d’Alexandrie et la Fondation A. G. Leventis de Chypre ont célébré l’achèvement de la préservation de cent manuscrits anciens

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

7 octobre

Saints martyrs Serge et Bacque (292) ; saints martyrs Julien, prêtre et Césaire, diacre, martyrs en Campanie (I), sainte Pélagie de Tarse (290), saint hiéromartyr Polychrone, prêtre (IV), saint Gustave…