19 mars (ancien calendrier) /  1er avril (nouveau)

Grand Carême.

Saint Chrysanthe et son épouse sainte Darie (ou Daria), avec leurs compagnons : saint Claude, sainte Hilarie son épouse, leurs fils saints Jason et Maur ainsi que saints Diodore, prêtre, et Marien, diacre, tous martyrs à Rome (283) ; saint Panchaire, martyr à Nicomédie (vers 302) ; saint Léonce, évêque de Saintes (640) ; saint Mansuet, évêque en Bretagne (Vème s.) ; sainte Bassa, moniale de Pskov-Petchersky (1473) ; saint Innocent de Vologda (1521) ; saint Dimitri le tourneur, néo-martyr grec (1564) ; saint Syméon de Daïbabé (Serbie, 1941) ; saints néo-martyrs de Russie : Jean (Blinov), confesseur, Matrone (Alexeïev), moniale et martyre (1938)

SAINT CHRYSANTHE ET SON ÉPOUSE DARIA

19 mars

Chrysanthe était fils d’un homme illustre d’Alexandrie, le sénateur Polémios, qui alla s’installer avec lui à Rome au temps de l’empereur Numérien (283-284). Ayant achevé ses études élémentaires Chrysanthe commença à étudier la philosophie ; mais, restant insatisfait de ce qu’il y trouvait, il découvrit avec émerveillement l’Évangile, le livre de la Sagesse personnifiée. Guidé par la Providence, il trouva bientôt le guide qu’il cherchait en la personne du prêtre Carpophore qui se cachait dans une caverne, à cause de la persécution. Il fut initié par lui aux mystères de la Foi et reçut la nouvelle naissance par le saint baptême. De retour en ville sept jours après, il commença à prêcher le Christ au grand dam de ses parents. Polémios essaya d’abord de lui faire changer d’avis par les promesses des plaisirs et des richesses ; puis, ayant échoué, il l’enferma dans un sombre cachot, en espérant vaincre sa volonté par la faim.

Comme il voyait son fils renforcé par le jeûne et la retraite, sur le conseil d’un ami, il l’installa dans une salle magnifiquement ornée et envoya des jeunes filles, pour le vaincre par leurs baisers et leurs cajoleries. Mais, Chrysanthe restait insensible à leurs charmes, en invoquant Dieu à son secours et en se rappelant l’exemple de la chasteté du patriarche Joseph (cf. Gn 39). Et, chaque fois que les impudiques jeunes filles approchaient, elles étaient accablées d’un lourd sommeil. On recommanda alors à Polémios une jeune et belle vierge, originaire d’Athènes et habile dans la philosophie, nommée Daria. On la présenta à Chrysanthe parée de magnifiques atours, et elle tenta de le prendre au filet de ses discours enjôleurs. Chrysanthe lui répondit en lui présentant la perspective de la mort et du Jugement dernier ; puis, comme elle essayait de lui rappeler l’honneur dû aux dieux, le vrai philosophe réfuta sans difficulté ses arguments en lui montrant qu’il n’y a rien de plus contraire à la raison que d’adorer les éléments, la terre, l’eau et le feu, en leur donnant des formes humaines. À l’audition de ces paroles, Daria s’éprit, elle aussi, de la vraie sagesse, et ils décidèrent de simuler un mariage, afin de pouvoir vivre dans la virginité jusqu’à la mort et de se préparer à de chastes noces dans le Ciel. Puis ils se mirent à prêcher avec ferveur à la jeunesse de Rome, entraînant nombre de jeunes gens et de jeunes filles à garder pour Dieu la virginité.

Les païens s’en alarmèrent et les dénoncèrent au préfet Célerinus qui ordonna leur arrestation et livra Chrysanthe au tribun Claude. Conduit devant le temple de Jupiter, il refusa de sacrifier et fut lié avec des nerfs de bœufs trempés dans l’eau, de sorte qu’en séchant ils pénètrent lentement jusqu’aux os. Mais Dieu le délivra et le fit miraculeusement échapper à d’autres supplices imaginés par ses oppresseurs. On le jeta dans un cachot, et celui-ci resplendit de lumière divine. On le soumit aux verges, et elles devinrent douces comme des plumes qui le caressaient. Claude reconnut alors la puissance de Dieu avec toute sa famille : son épouse Hilaria, et ses fils Jason et Maur, ainsi que les soldats qui étaient sous ses ordres, et il demanda au saint de les instruire. Ils se préparèrent au baptême en rendant grâces à Dieu et se déclarèrent prêts à souffrir toutes sortes de tourments pour son Nom.

En apprenant cette nouvelle, Numérien furieux ordonna de jeter Claude à la mer avec une pierre au cou, et de décapiter ses fils et ses soldats. Des chrétiens déposèrent les corps des saints martyrs dans un endroit souterrain près de la voie Salaria, où Hilaria s’installa pour entretenir des veilleuses et prier devant leurs tombeaux. Des soldats étant venus pour l’arrêter, elle leur demanda d’aller prier une dernière fois devant les tombes des saints martyrs et elle y rendit son âme au Seigneur. Ses servantes l’ensevelirent en ce lieu et y construisirent par la suite une petite église.

Craignant que les conversions ne se multiplient, l’empereur fit enfermer Chrysanthe dans la terrible prison Mamertine, infecte et pleine d’immondices, et envoya Daria dans une maison de débauche. Mais le Seigneur visita une fois de plus ses saints, Il entoura Chrysanthe d’une lumière et d’un parfum indicibles, et envoya un lion pour protéger Daria des assauts des hommes dépravés. La sainte empêcha la bête de dévorer le premier d’entre eux et, faisant appel à sa raison avec douceur, elle réussit à le convertir au Christ, pendant que le lion montait la garde à la porte. D’autres hommes furent amenés par le lion, et ils se convertirent eux aussi en entendant les paroles de Daria. Après cela, comme Célerinus avait fait mettre le feu à l’entrée, Daria renvoya l’animal dans la nature et se tint prête pour son ultime combat.

Chrysanthe et Daria furent soumis à de nouveaux supplices, mais sans aucun résultat. On les jeta finalement dans une fosse qu’on recouvrit de pierres et de terre. C’est ainsi qu’ils accomplirent leur martyre et rejoignirent le Royaume des cieux. L’année suivante, comme des chrétiens se réunissaient sur les lieux pour célébrer la mémoire de leur naissance au ciel, Numérien ordonna de boucher l’entrée de la grotte dans laquelle ils s’étaient réunis pour assister à la Divine Liturgie célébrée par le prêtre Diodore et le diacre Marien. Ils reçurent tous la sainte Communion pendant que les soldats remplissaient d’en haut l’endroit de terre, et ils rejoignirent ainsi dans la joie Chrysanthe, Daria et leurs compagnons.
(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de saints Chrysanthe et Daria, ton 1

Vénérons le couple unanime des Martyrs, / Chrysanthe, fleur de pureté, et la vénérable Daria ; / unis chastement par la foi, / ils communièrent ensemble au Verbe divin; / selon les règles ils ont lutté pour lui / et sauvent désormais les fidèles chantant: / Gloire à celui qui vous donna ce pouvoir, / gloire à celui qui vous a couronnés, / gloire à celui qui opère en tous, par vos prières, le salut.

Tropaire de sainte Sophie, princesse de Sloutsk, ton 5

Bienheureuse mère Sophie, Dieu t’a honoré par l’incorruptibilité de tes reliques et l’éclat de tes miracles ; à ceux qui commémorent ta vie de juste, nous te prions de demander la santé pour nos corps et le salut pour nos âmes.

Tropaire de saint Syméon de Daïbabé, ton 1

Tu as témoigné du Sauveur et Seigneur par ta vie, prêchant avec zèle la vérité évangélique ; accomplissement des révélations mystiques de Dieu, ô notre vénérable père Syméon, louange du monastère de Daïbabé, règle des moines et consolation des orthodoxes, intercède pour nous ardemment devant le trône du Roi de gloire.

Kondakion de saints Chrysanthe et Daria, ton 1

En abondance exhalant comme un lis d’or, / victorieux Chrysanthe, le parfum de la foi, / tu entraînas vers la connaissance du salut / ta compagne de lutte, Daria; / ensemble ayant repoussé l’auteur du mal, le serpent, / comme il est juste, vous avez accédé / aux pures noces du royaume des cieux.

Kondakion de saint Syméon de Daïbabé, ton 2

Par le jeûne, les veilles et les prières ardentes, tu a vaincu les épreuves démoniaques et ayant vécu chastement, tu fus un vase d’élection de l’Esprit Saint et devins digne de la grâce d’opérer des guérisons ; tu reçus aussi du Seigneur le don de clairvoyance céleste, père très-béni Syméon, luminaire de l’Église de Dieu. Aussi prie le Christ Dieu pour nous qui accourons avec foi et amour vers toi et glorifions ta sainte mémoire.

Lectures de l’Ancien Testament

Isaïe VIII, 13- IX, 7

Ne sanctifie que le Seigneur, et que seul Il soit l’objet de ta crainte. Et si tu mets en Lui ta confiance, Il sera ta sanctification; et tu ne te heurteras pas à Lui comme à une pierre d’achoppement, comme à une roche qui croule. Mais les maisons de Jacob sont dans un piège, et les habitants de Jérusalem sont dans une fosse. C’est pourquoi beaucoup d’entre eux seront sans force, et ils tomberont, et ils seront brisés ; ils approcheront du filet, et ils y seront pris. Alors apparaîtront manifestement ceux qui ont été marqués d’un sceau pour n’avoir pas appris la loi. Et je dirai: J’attendrai Dieu, qui a détourné Sa face de la maison de Jacob, et je mettrai en Lui ma confiance. Et moi, me voici avec les fils que Dieu m’a donnés. Et il y aura des signes et des prodiges dans la maison d’Israël, envoyés par le Seigneur Dieu des armées, qui habite sur la montagne de Sion. Et si l’on vous dit : Consultez les magiciens et ceux qui font sortir leur voix de la terre, et les diseurs d’imposture qui parlent du ventre, répondez : Est-ce que chaque nation ne consulte pas son Dieu? Pourquoi consulter les morts au sujet des vivants? Car Dieu a donné une loi pour qu’on y ait recours et qu’on dise : Ce n’est pas selon ce précepte qui interdit de donner pour cela des présents. Et il viendra sur vous une cruelle famine, et, quand vous aurez faim, il arrivera que vous serez dans l’affliction, et vous maudirez le prince et les coutumes de vos ancêtres ; et le peuple lèvera les yeux au ciel. Puis il les abaissera vers la terre; et voilà qu’il y aura détresse et ténèbres, tribulation et angoisses; et les ténèbres seront telles qu’on ne verra plus, et celui qui sera dans l’angoisse y sera pour longtemps. Bois d’abord ceci, hâte-toi, terre de Zabulon, et toi, terre de Nephthali, et vous, restes des habitants de la côte, et toi, Galilée des gentils au delà du Jourdain ! Peuples qui marchez dans les ténèbres, voyez une grande lumière ; et vous qui habitez dans la région ténébreuse de la mort, une lumière luira sur vous; sur vous qui êtes la plus grande part d’un peuple que Tu as amené, Seigneur, à Tes joies; et ils se réjouiront de Ta vue, comme ceux qui se réjouissent d’une moisson, ou qui se partagent des dépouilles; parce que Tu as ôté le joug qui pesait sur eux, et la verge qui courbait leur cou. Car le Seigneur a brisé la verge de ceux qui les pressuraient, comme au jour où Il s’est déclaré contre Madian. Ils rendront le prix des robes qu’ils ont accumulées par fraude, et des manteaux qu’ils ont eus par les vicissitudes de la guerre; et ils consentiront à les voir brûlés par le feu. Car un petit enfant nous est né, et un fils nous a été donné; la principauté repose sur son épaule, et Il est appelé de ce nom l’Ange du grand conseil. Par Lui J’amènerai la paix sur les princes, par Lui la santé et la paix. Sa principauté est grande et à la paix qu’Il donne il n’est point de limites; Il s’asseoira sur le trône de David et Il possédera son royaume pour le conduire et raffermir dans l’équité et la justice, maintenant et dans tous les siècles; l’amour du Seigneur des armées fera ce prodige.

Genèse VI, 9-22

Voici les générations de Noé. Noé, homme juste, irréprochable dans sa vie, Noé était agréable à Dieu. Et Noé engendra trois fils : Sem, Cham et Japhet. Or, la terre était corrompue devant Dieu, et pleine d’iniquités. Et le Seigneur Dieu vit la terre toute corrompue, parce que toute chair sur la terre avait corrompu ses voies. Et le Seigneur Dieu dit à Noé : Le temps fatal de tous les hommes est arrivé devant moi, parce que la terre est pleine de leurs iniquités ; voilà donc que je vais détruire eux et toute la terre. Ainsi, fais-toi une arche de pièces de bois équarries ; tu composeras l’arche de cellules, et tu l’enduiras de bitume, au dedans et en dehors. Voici comment tu feras l’arche : trois cents coudées de long, cinquante coudées de large, trente coudées de haut. Tu construiras l’arche en rassemblant les bois les uns au-dessus des autres ; tu donneras au faîte une coudée de plus d’élévation ; tu feras la porte de l’arche sur les flancs ; elle aura des chambres basses, un étage au-dessus, et un troisième étage. Car voilà que Je prépare un déluge ; J’amènerai de l’eau sur la terre pour anéantir toute chair ayant souffle de vie sous le ciel, et tout ce qui est sur la terre périra. J’établirai mon alliance avec toi; puis tu entreras dans l’arche, et avec toi entreront tes fils, ta femme, et les femmes de tes fils. De tous les oiseaux ailés, par espèces, et de tous les reptiles se traînant à terre, selon leurs espèces, deux couples, pris parmi tous, mâles et femelles, entreront près de toi, pour être nourris avec toi. En même temps tu prendras avec toi de tous les aliments que vous mangez, tu les transporteras près de toi, et ce sera pour votre nourriture et pour la leur. Et tout ce que lui ordonna le Seigneur Dieu, Noé l’accomplit exactement.

Proverbes VIII, 1-21

Tu proclameras la Sagesse, afin que la prudence t’obéisse. Car elle se tient sur les cimes des monts; elle est debout au milieu des sentiers. Elle s’assied devant les portes des riches, et à l’entrée des villes, elle chante. C’est vous, ô hommes, que J’appelle ; J’élève ma voix devant les fils des hommes. Comprenez, innocents, la subtilité ; et vous, ignorants, déposez la science en votre cœur. Écoutez-moi ; car Je vais dire des choses saintes, et proférer de mes lèvres la justice. Car ma langue va méditer la vérité, et J’ai en abomination les lèvres menteuses. Toutes les paroles de ma bouche sont selon la justice ; en elles rien d’oblique et de tortueux. Elles sont toutes offertes à ceux qui comprennent, et justes pour ceux qui trouvent la Sagesse. Recevez l’instruction et non l’argent, et la science plutôt que l’or raffiné. Car la sagesse a plus de prix que les pierres précieuses, et rien de ce que l’on estime de plus précieux ne la vaut. Moi, la Sagesse, J’ai demeuré avec le conseil et le savoir ; J’ai appelé à moi l’intelligence. La crainte du Seigneur hait l’iniquité, et l’insolence, et l’orgueil et les voies des méchants ; et moi aussi, Je hais les voies tortueuses des méchants. C’est à moi le conseil et la fermeté, à moi la prudence, à moi la force. Par moi, les rois règnent, et les princes écrivent des jugements équitables. Par moi, les grands sont glorifiés ; par moi, les monarques commandent à la terre. Moi J’aime ceux qui m’aiment, et ceux qui me cherchent me trouvent. De moi dépendent la fortune et la gloire, et les grandes richesses et la justice. Mieux vaut recueillir mes fruits que de l’or et des pierres précieuses, et mes rejetons sont meilleurs que l’argent le plus pur. Je me promène dans les voies de l’équité, et Je reviens par les voies de la justice ; pour distribuer à ceux qui m’aiment une part de mes richesses, et remplir de biens leurs trésors.

À propos de l'auteur

Photo of author

Jivko Panev

Jivko Panev, cofondateur et journaliste sur Orthodoxie.com. Producteur de l'émission 'Orthodoxie' sur France 2 et journaliste.
Lire tous les articles par Jivko Panev

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour ...

Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères…”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky »

Vient de paraître: Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères… ”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky », ...

Père Nicolas Danilevitch : « Je n’incite pas à la haine interconfessionnelle, mais je tente de l’éteindre »

Le 17 avril 2024, le père Nicolas Danilevitch, vide-président du département des relations extérieures de l’Église ukrainienne, a comparu devant ...

RCF Bordeaux : “Prier avec … Olivier Clément”

Dans ce temps de Grand Carême, le père Jean-Claude Gurnade poursuit sur le thème de la prière. Cette seconde émission ...

RCF Hérault : « La Pâques en Serbie »

L’émission « Actualités des Églises orthodoxes » du 17 avril, présentée par Tatiana Sleptsova, est consacrée à la célébration de la Pâques en Serbie.

“Source Q” : le problème synoptique et la théorie des deux sources

Cet article continue la série des textes basée sur les six volumes de “Jésus-Christ. Vie et Enseignement” par le métropolite ...

19 avril

Grand Carême Liturgie des Dons présanctifiés Le soir : office de l’Acathiste à la Mère de Dieu Saint Paphnuce de Jérusalem, ...

Le patriarche Porphyre a signé un accord sur les bourses pour les étudiants des facultés et académies de théologie

En vertu d’un accord signé entre l’Église orthodoxe serbe et le ministère serbe de la justice le mardi 16 avril, ...

L’APCE reconnaît l’Église orthodoxe russe comme un instrument de propagande du Kremlin

L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a reconnu l’Église orthodoxe russe comme un instrument de propagande et d’influence du Kremlin, ...

Roumanie : Le gouvernement et les confessions religieuses consolident leur collaboration

Sa Béatitude le patriarche Daniel et d’autres représentants des confessions religieuses officiellement reconnues en Roumanie ont rencontré des représentants de ...

18 avril

Grand Carême, dispense d’huile et de vin Liturgie des Dons présanctifiés  Saint Jean l’Isaurien, ermite, disciple de saint Grégoire le ...

5 avril (ancien calendrier)/18 avril (nouveau)

Grand Carême, dispense d’huile et de vin Liturgie des Dons présanctifiés Saints Victorin, Victor, Nicéphore, Claude, Diodore, Sérapion et Papias ...

Office des matines du samedi de l’Acathiste

L’office des matines du samedi de l’Acathiste à la Mère de Dieu, célébré habituellement ce vendredi soir, est disponible ici en ...

Semaine liturgique « Prières eucharistiques : reflets multiples de l’unique Mystère II »

La 70e édition de Semaine d’études liturgiques de l’Institut Saint-Serge ayant pour thème « Prières eucharistiques : reflets multiples de l’unique ...

Bertrand Vergely : « La beauté » – lundi 15 avril 2024

Dans le cadre cycle de conférences « Les Lundis de Port-Royal », Bertrand Vergely a donné le 15 avril 2024 ...

Le patriarche œcuménique : « Les religions peuvent être des alliés puissants pour aborder les questions de justice sociale »

Le patriarche œcuménique Bartholomée, dans son discours officiel à la 9e Conférence internationale « Notre océan «  qui s’est tenue le ...

4 avril (ancien calendrier) / 17 avril (nouveau)

Grand Carême Liturgie des Dons présanctifiés Le soir : lecture du Grand Canon de Saint André de Crète Saint Joseph l’hymnographe ...

17 avril

Grand Carême Liturgie des Dons présanctifiés Le soir : lecture du Grand Canon de Saint André de Crète Saint Siméon, évêque ...