2 décembre (ancien calendrier) / 15 décembre (nouveau)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

2 décembre (ancien calendrier) / 15 décembre (nouveau)

Carême de la Nativité – Dispense de poisson

Saint Habaccuc, prophète (VIIème s. av. J.- C) ; saint Athanase le Reclus (vers 1176) et un autre Athanase (XIIIème s.) des Grottes de Kiev ; sainte Mérope, martyre (vers 251) ; saints Jean, Héraclémon, André et Théophile, moines en Égypte (IVème s.) ; saint Avit, évêque de Rouen (325); saint Jessé, évêque de Tsilkani en Géorgie (VIème s.) ; saint Étienne Ouroch, roi de Serbie (1367) et sa mère Hélène (1376); saint Joannice de Devitch (1430) ; saints néomartyrs de Russie : Matthieu (Alexandrov), prêtre (1921) ; Démètre (Blagovechtchensky), prêtre et Vera (Grafov), confesseur (1932) ; Alexis, archevêque de Veliki-Oustioug, Constantin (Nekrassov), Nicolas (Zabolotsky), Serge (Kourdiavtsev), Vladimir (Proferansov), Jean (Derjavine), Théodore (Alexinsky), Nicolas (Vinogradsky), Jean (Dneprovsky), Nicolas (Safonov), Paul (Poniatsky), Serge (Felitsyne) prêtres, Danacte (Kalachnikov), Côme (Magda), moines, Marguerite (Zakatchourine), Matrone (Konioukhov) (1937) ; Marie (Tseïpline), moniale (1938) ; Boris (Ouspensky), martyr (1942).

LE SAINT PROPHÈTE HABACUC

Saint Habaccuc, prophète (VIIème s. av. J.- C)Habacuc était originaire de la tribu de Syméon. Fils de Saphat, il vécut vers 600 avant notre Seigneur et prédit, sous l’inspiration du Saint-Esprit, la prise de Jérusalem par les Chaldéens et la déportation à Babylone (587), en se lamentant amèrement sur le sort du peuple rebelle. Lorsque Nabuchodonosor vint faire le siège de Jérusalem, le prophète s’enfuit vers l’Ostracène et vécut comme un étranger dans la terre d’Ismaël (Arabie). Il ne retourna en Palestine qu’après le départ des Chaldéens qui emmenèrent captifs vers Babylone une grande partie des habitants de Jérusalem et de l’Égypte.  Un jour, alors qu’on faisait la moisson sur ses terres, il dit à ses serviteurs d’attendre un moment avant de distribuer la nourriture aux moissonneurs, pour qu’il ait le temps de faire une commission au loin. À peine avait-il donné cet ordre qu’il fut enlevé par un ange et transporté à Babylone pour donner à manger au prophète Daniel enfermé dans la fosse aux lions (Dn 14, 33). De retour en Judée par la même force miraculeuse, il se présenta quelques instants plus tard à ses moissonneurs et leur servit le même repas.  Portant un nom qui promettait la délivrance finale du peuple et annonçait la future résurrection (Habacuc : « père de la résurrection »), le saint prophète Habacuc se tenait vigilant, à l’écoute de la parole de Dieu, au sommet du poste de garde de son cœur (Hab 2, 1). C’est de là qu’il entonna son hymne admirable, devenu la quatrième Ode du canon des Matines. Contemplant les signes prophétiques de la manifestation de la puissance de Dieu par l’Incarnation, il s’écria : « Seigneur, j’ai entendu le récit de ton ouvrage, et j’ai été saisi de crainte ; Seigneur, j’ai considéré tes œuvres et j’ai été frappé de stupeur » (Hab 3, 2). Il prédit la naissance du Verbe en désignant mystérieusement la virginité de la Mère de Dieu : « Dieu viendra de Théman et le Saint de la montagne ombragée par la forêt » (3, 3). Décrivant la descente du Christ dans la chair comme une redoutable intervention cosmique de Dieu qui, dans sa colère contre ses ennemis, fait arrêter le soleil et la lune, et effraie la terre entière et les abîmes, Habacuc contemple le Seigneur monté sur les apôtres, comme sur des chevaux et des chars de combat, pour traverser la mer, vaincre la mort et sauver son peuple. C’est pourquoi, saisi de crainte, il se réjouit pourtant dans le Seigneur, son Sauveur, qui affermira ses pas sur le roc de l’Évangile quand viendra la fin des temps, et le fera monter avec le Christ ressuscité sur les hauteurs de la contemplation, afin de chanter en vainqueur son cantique de gloire dans le Royaume éternel. Le tombeau du prophète Habacuc fut retrouvé sous le règne de Théodose, à la suite d’une révélation, dans le village de Kela (Keila), à quelque distance à l’est d’Éleuthéropolis. On édifia sur les lieux un sanctuaire flanqué d’un monastère, où vécut saint Épiphane.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire du dimanche du 1er ton

La pierre étant scellée par les Juifs et les soldats gardant Ton Corps immaculé, Tu es ressuscité le troisième jour, ô Sauveur, donnant la Vie  au monde ; aussi, les Puissances des cieux Te crièrent : Source de Vie, ô Christ, gloire à Ta Résurrection, gloire à Ton règne, gloire à Ton dessein bienveillant, unique Ami des hommes!

Tropaire du saint prophète, ton 2

Célébrant, Seigneur, la mémoire de ton prophète Habacuc, * par ses prières, * nous t’en supplions, sauve nos âmes.

Tropaire de saint Ouroch, ton 3

Tu as fleuri comme jeune homme en ta patrie, toi dont les vertus constituaient l’ornement, bienheureux Ouroch, et dus subir une injuste mort avant le temps, en doux fruit poussé sur la racine des rois, non encore assez mûr pour être cueilli; et, pleuré de tous les tiens, tu es parti habiter les parvis du Seigneur, où désormais tu intercèdes pour nous qui rendons hommage à ta mémoire sacrée.

Tropaire de saint Joannice de Devitch, ton 1

Par le jeûne, les prières et illuminé par la grâce divine, tu illumines pieusement les confins de la terre ; ayant reçu de Dieu la grâce des miracles, tu guéris les maladies et tu expulses les esprits mauvais des hommes qui accourent à la châsse de tes reliques, ô notre vénérable père Joannice. Gloire à Celui qui t’a donné la grâce, gloire à Celui qui t’a renforcé, gloire à Celui qui par toi accorde à tous la guérison.

Kondakion du saint prophète, ton 8

Prophète inspiré, tu as proclamé à la face de l’univers que Dieu viendrait du midi, c’est-à-dire de la Vierge Marie, * et du milieu de la nuit où tu veillais devant lui, * tu as annoncé au monde la résurrection du Christ comme tu l’avais appris d’un Ange resplendissant. * C’est pourquoi dans l’allégresse nous te chantons: * Réjouis-toi, brillant trésor de prophétie.

Kondakion de saint Ouroch, ton 6

Comme splendide fleur d’un noble rameau, bienheureux Ouroch, tu as poussé, mais par jalousie tu fus tué de la main de tes propres familiers; toi qu’illuminait l’Esprit divin et qui étais issu d’une famille de saints, pour la sainteté de ta vie et pour ton martyre tu fus couronné; et, puisque tu habites le céleste palais, prie pour nous qui célébrons ta mémoire de tout notre cœur.

Kondakion de saint Joannice de Devitch, ton 8

Dès ta jeunesse, tu aimas la vie angélique, ô sage en Dieu, tu laissas tous les biens éphémères. Sorti du monde, telle une étoile tu t’élevas vers le Soleil spirituel et juste, le Christ, Duquel tu reçus la grâce de la guérison, soignant les différentes maladies de ceux qui accourent à ta châsse sacrée. Aussi, célébrant avec amour ta vénérable mémoire, nous te crions : réjouis-toi père Joannice !

Kondakion du dimanche du 1er ton

Ô Dieu, Tu es ressuscité du Tombeau dans la gloire, ressuscitant le monde avec Toi ! La nature humaine Te chante comme son Dieu et la mort s’évanouit. Adam jubile, ô Maître, et Ève, désormais libérée de ses liens, Te crie dans sa joie : « C’est Toi, ô Christ, qui accordes à tous la Résurrection ! »

ÉPITRE DU JOUR

Eph. V, 8-19

Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière ! Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. Examinez ce qui est agréable au Seigneur ; et ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. Car il est honteux de dire ce qu’ils font en secret ; mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui est manifesté est lumière. C’est pour cela qu’il est dit : « Réveille-toi, toi qui dors, Relève-toi d’entre les morts, Et Christ t’éclairera ». Prenez donc garde à votre conduite : ne vivez pas comme des insensés, mais comme des sages ; tirez parti du temps présent, car nous traversons des jours mauvais. Ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. Ne vous enivrez pas de vin : cela porte à la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit. Dîtes entre vous des psaumes, des hymnes, et des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur.

ÉVANGILE DU JOUR

Lc XVIII, 18-27

Un chef interrogea Jésus, et dit: Bon maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? Jésus lui répondit: Pourquoi m’appelles-tu bon? Il n’y a de bon que Dieu seul. Tu connais les commandements: Tu ne commettras point d’adultère; tu ne tueras point; tu ne déroberas point; tu ne diras point de faux témoignage; honore ton père et ta mère. J’ai, dit-il, observé toutes ces choses dès ma jeunesse. Jésus, ayant entendu cela, lui dit: Il te manque encore une chose: vends tout ce que tu as, distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis, viens, et suis-moi. Lorsqu’il entendit ces paroles, il devint tout triste; car il était très riche. Jésus, voyant qu’il était devenu tout triste, dit: Qu’il est difficile à ceux qui ont des richesses d’entrer dans le royaume de Dieu! Car il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu. Ceux qui l’écoutaient dirent: Et qui peut être sauvé? Jésus répondit: Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu.

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

L’ambassadeur américain à Athènes a abordé la question de l’orthodoxie avec le vice-ministre grec... Actualités 168218

Le vice-ministre grec des Affaires étrangères, Kostas Vlasis, a rencontré, le 27 janvier 2020, l’ambassadeur des États-Unis à Athènes, Geoffrey Pya...

15 janvier (ancien calendrier)/28 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 60563

15 janvier (ancien calendrier)/28 janvier (nouveau) Saint Paul de Thèbes, ermite (341) ; saint Jean le Calybite (Vème s.) ; saint Pansophos, martyr...

L’assemblée générale extraordinaire de l’Archevêché À la Une 168188

Après son assemblée générale ordinaire, vendredi 24 janvier, l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale (plus précis...

Trailer for New St. Joseph the Hesychast Documentary with Jonathan Jackson Published Online (+vid... 168159

A documentary on one of the greatest saints of the 20th century will soon be released. In the meantime, a trailer for the film, “Elder Joseph the H...

14 janvier (ancien calendrier) / 27 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 95381

14 janvier (ancien calendrier) / 27 janvier (nouveau) Clôture de la fête de la Théophanie ; Les  saints Pères martyrs au Mont Sinaï et à Raïthou, d...

Un film documentaire sur saint Joseph l’Hésychaste, produit par l’acteur Jonathan Jackson, ... À la Une 168137

Un film documentaire sur saint Joseph l’Hésychaste paraîtra prochainement aux États-Unis. Son auteur est Jonathan Jackson, un acteur, chanteur et g...

Le métropolite du Monténégro Amphiloque a reçu l’ambassadrice du Royaume-Uni Actualités 168143

Le métropolite du Monténégro et du Littoral Amphiloque a reçu, le 24 janvier 2020, Mme Alison Kemp, ambassadrice du Royaume Uni au Monténégro. Au c...

13 janvier (ancien calendrier) / 26 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 95319

13 janvier (ancien calendrier) / 26 janvier (nouveau) Après-fête de la Théophanie Saints Hermile et Stratonique, martyrs à Belgrade (vers 315) ; sa...

26 janvier Vivre avec l'Église 95317

26 janvier Saint Xénophon, son épouse, sainte Marie, et leurs fils Arcade et Jean (VIème s.) ; saint Sévérien, évêque de Mende (IIIème s.) ; saints...

Un stage de chants en français aura lieu à Limours et à Louveciennes les 8 et 9 février Annonces 168126

À la demande et avec la bénédiction du métropolite Joseph (Métropole roumaine), un stage de chants en français aura lieu le samedi 8 février et le ...

L’assemblée générale ordinaire de l’Archevêché – élection de deux évêques À la Une 168114

Hier, à Paris, à l’Institut Saint-Serge, après la divine liturgie, s’est tenue l’assemblée générale ordinaire de l’Archevêc...

12 janvier (ancien calendrier) / 25 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 95241

12 janvier (ancien calendrier) / 25 janvier (nouveau) Samedi après la Théophanie. Sainte martyre Tatienne et ses compagnons, martyrs à Rome (226–23...