23 mars
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Grand Carême

Saint Nicon, hiéromartyr, et ses 199 disciples martyrs en Sicile (251) ; saint Eusèbe, évêque de Valence (vers 600) ; saint Nicon abbé des Grottes de Kiev (1088) ; saint Basile le juste de Mangazée (1600) saint Luc de Mytilène, néo-martyr grec (1802) ; saints néo-martyrs de Russie : Macaire (Kvitkine), prêtre (1931) ; Élie (Viatline), moine, Anastasie (Bobkov), moniale et Barbara (Konkine), Alexis (Skorobogatov), martyr (1938), Serge (Srebriansky), moine, confesseur (1948).

SAINT NICON ET SES 199 DISICIPLES
Notre saint Père Nicon naquit dans la région de Naples, au cours du IIIe siècle, d’un père païen et d’une mère chrétienne. Engagé dans l’armée, il se trouva un jour dans une situation périlleuse. Se souvenant alors des enseignements de sa pieuse mère sur les promesses de la vie éternelle, il s’écria : « Seigneur Jésus-Christ, viens à mon aide ! » Puis, s’armant du signe de la Croix comme d’une arme invincible, il s’élança au combat, d’où il sortit victorieux et couvert de gloire. De retour dans sa patrie, il rendit visite à sa mère, lui raconta les événements et lui fit part de son projet d’aller se faire baptiser en Orient, aux sources de la Foi.

Débarquant dans l’île de Chio, il s’isola sur une montagne, où il demeura dans le jeûne, la veille et la prière pendant une semaine entière, afin de se préparer au baptême. Un ange de Dieu lui apparut alors et, lui remettant un bâton, il lui donna l’ordre de se rendre sur le rivage. Il y trouva un navire qui le mena jusqu’au mont Ganos, en Thrace , où il rencontra l’évêque Théodore de Cyzique, qui s’était retiré pour mener la vie érémitique dans une grotte, sur les flancs de la montagne. Celui-ci, ayant été informé à l’avance par Dieu de sa venue, le prit avec lui dans sa retraite, lui enseigna les fondements de la foi et le baptisa au Nom de la Sainte Trinité. Nicon décida de rester dans cet endroit où la Providence l’avait conduit, afin d’imiter en tout point la manière de vivre angélique de son père spirituel. Au bout de trois années, Théodore l’ordonna prêtre ; et, quand vint pour lui le temps d’être rappelé à Dieu, il lui remit la direction des cent quatre-vingt-dix disciples qui s’étaient rassemblés autour de lui .

La persécution de Dèce (251), qui avait éclaté en Orient, obligea Nicon et ses compagnons à prendre la mer. Après avoir fait escale quelque temps à Mytilène, ils abordèrent en Italie, où Nicon put revoir sa mère mourante et procéder à ses funérailles. Pendant ce bref séjour dans sa patrie, Nicon conféra le baptême à neuf de ses concitoyens qui, abandonnant leurs familles, décidèrent de se joindre à sa communauté. Les deux cents moines se rendirent ensuite en Sicile et s’installèrent sur le mont Taormina, dans les ruines d’un ancien établissement thermal. Mais ils ne purent jouir que peu de temps de la paix de cette retraite, car le préfet païen de Sicile, Quintien , ayant appris la présence des saints ascètes, les fit arrêter et traduire à son tribunal. Comme les disciples de Nicon, encouragés par les paroles de feu de leur père spirituel, avaient refusé d’une seule voix de renier le Christ et leur sainte profession, le préfet les fit flageller à coups de nerfs de bœuf, puis il ordonna de les décapiter et de jeter leurs corps dans la fournaise des thermes, qui avait été rallumée pour la circonstance. Le tour de saint Nicon étant venu, il fut étendu, les quatre membres écartelés, et des soldats le brûlèrent avec des torches. Ils l’attachèrent ensuite derrière un attelage de bœufs qui alla le jeter dans un profond ravin, d’où on le sortit encore vivant pour lui fracasser la mâchoire à coups de pierres, lui couper la langue et finalement le décapiter. Les précieuses reliques de saint Nicon et de ses compagnons furent retrouvées par la suite par l’évêque de Messine, Théodose, qui fit construire un sanctuaire en leur honneur.
(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire du saint hiéromartyr, ton 4

Dieu de nos Pères, / dont la clémence agit toujours envers nous, / n’éloigne pas de nous ta miséricorde, / mais par leurs supplications / gouverne notre vie dans la paix.

Lectures de l’Ancien Testament

Isaïe V, 7-16

Or la vigne du Seigneur Dieu des armées, c’est la maison d’Israël et l’homme de Juda est mon nouveau plant bien-aimé. J’ai attendu qu’il ferait la justice, et il a fait l’iniquité; et ce n’est pas la voix de l’équité mais des cris que j’entends. Malheur à ceux qui joignent maison à maison, qui rapprochent leur champ d’un autre champ, afin de prendre quelque chose au voisin ! Est-ce que vous habiterez seuls la terre? Ces choses sont venues aux oreilles du Seigneur Dieu des armées. Si nombreuses que soient vos maisons, elles seront désertes ; quoique grandes et belles, ceux qui les habitent ne seront plus. Où labourent dix paires de bœufs, on ne récoltera qu’une mesure ; et celui qui sème six artabes, n’en retirera que trois mesures. Malheur à ceux qui se lèvent le matin pour boire, et qui boivent jusqu’au soir ! Car le vin les brûlera. Au son des cithares, des harpes, des tambours et des flûtes, ils boivent du vin ; mais les œuvres du Seigneur, ils ne les considèrent pas ; les œuvres de ses mains, ils n’y font pas attention. Aussi mon peuple est-il devenu captif, parce qu’il n’a pas connu le Seigneur; et la faim et la soif en ont fait périr une multitude. Et l’enfer s’en est dilaté l’âme, et il a ouvert sa bouche pour n’en point laisser échapper; et les grands, et les riches, et les hommes en honneur, et les hommes de pestilence, y descendront. Et l’homme sera humilié, et le guerrier méprisé, et les yeux hautains se baisseront. Et le Seigneur sera exalté dans son jugement, et le Dieu saint sera glorifié dans sa justice.

Genèse IV, 8-15

Et Caïn dit à Abel son frère : Allons aux champs. Et voilà que comme ils étaient aux champs, Caïn se leva contre son frère Abel et le tua. Et le Seigneur dit à Caïn : Où est Abel ton frère? Il répondit : Je ne sais : Suis-je le gardien de mon frère ? Le Seigneur Dieu dit : Qu’as- tu fait ? Le cri du sang de ton frère a retenti de la terre jusqu’à moi. Maintenant donc, maudit sois-tu sur la terre qui a ouvert la bouche pour recueillir de ta main le sang de ton frère. Lorsque tu travailleras à la terre, elle n’emploiera pas sa force pour te faire ses dons ; tu seras gémissant et tremblant sur la terre. Caïn dit au Seigneur : mon crime est trop grand pour m’être pardonné. Si Tu me bannis aujourd’hui de la face de cette terre, je serai caché loin de Tes yeux ; je serai gémissant et tremblant sur la terre, et le premier qui me rencontrera me tuera. Le Seigneur lui dit : il n’en sera point ainsi ; tout être qui tuerait Caïn encourrait sept châtiments. Et le Seigneur Dieu mit un signe à Caïn, pour que tout être qui le rencontrerait ne le tuât point.

Proverbes V, 1-15

Mon fils, sois attentif à ma sagesse, et prête l’oreille à mes discours, afin de conserver ta pensée pure. C’est la sagesse de mes lèvres qui te fait cette recommandation : ne t’attache point à la femme trompeuse. Car le miel découle des lèvres de la femme débauchée qui, pour un temps, charmera ton palais. Mais après tu la trouveras plus amère que le fiel, et plus aiguë qu’un glaive à double tranchant. Car les pieds de la folie conduisent ceux qui l’aiment à l’enfer, en compagnie de la mort, et ses traces sont sans appui. Elle ne chemine point dans les voies de vie ; mais ses sentiers sont glissants et difficiles à suivre. Maintenant donc, ô mon fils, écoute-moi, et ne rends point vaines mes paroles. Fais que ta voie soit loin d’elle ; ne t’approche pas des portes de sa demeure. De peur qu’elle ne livre ta vie à des étrangers, et tes biens à des gens sans pitié ; de peur que des étrangers ne se rassasient de tes richesses, et que le fruit de tes labeurs ne s’en aille dans la maison d’autrui ; et tu te repentirais à ton dernier jour, quand les chairs de ton corps seraient consumées, et tu dirais Pourquoi ai-je haï la discipline, et pourquoi mon cœur a-t-il éludé les réprimandes ? Je n’ai point écouté la voix de celui qui me corrigeait et m’enseignait, et je ne lui ai point prêté l’oreille. J’ai failli être en butte à tous les maux, au milieu de l’assemblée et de la communauté. Bois des eaux de tes vases et des sources de ton puits.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

À l’occasion du 9e anniversaire de son enlèvement : « Un moment de prière avec le métropolite Pau... À la Une 184628

Huit ans se sont écoulées aujourd’hui depuis le 22 avril 2013, lorsque le métropolite d’Alep Paul, frère de l’actuel patriarche d’Antioche Jean, et...

Le patriarche Cyrille a assisté au discours annuel de Vladimir Poutine devant l’Assemblée fédérale Actualités 184614

Le 21 avril 2001, dans la salle du « Manège » à Moscou, le président Poutine a prononcé son discours annuel à l’Assemblée fédérale. Les membres du ...

L’archevêque d’Albanie Anastase, au sujet des élections en Albanie : « L’Église orthodoxe n’inter... À la Une 184611

Dans son homélie du dimanche 18 avril 2021, l’archevêque de Tirana, Durrës et de toute l’Albanie Anastase, a déclaré, à l’occasion des élections qu...

22 avril Vivre avec l'Église 62924

Grand Carême Saint Théodore de Sykéon (en Galatie), évêque d’Anastasiopolis (613) ; saints Nathanaël, Luc et Clément, apôtres (Ier s.) ; sain...

9 avril (ancien calendrier) / 22 avril (nouveau) Vivre avec l'Église 102446

Grand Carême. Saint Eupsyque, martyr à Césarée de Cappadoce (367) ; saints Héliodore, évêque, Desan et Marjab, prêtres, et leurs 270 compagnons mar...

Parution du Feuillet de l’Archevêché n. 2-2021 Actualités 184592

Nous vous invitons à lire le nouveau numéro du Feuillet de l’Archevêché qui vient de paraître.

Le foyer des étudiants de la Colline Saint-Serge a rouvert ses portes À la Une 184585

Sur le site de la Colline Saint-Serge, à Paris, le foyer des étudiants a rouvert ses portes pour la rentrée universitaire 2020-2021. 10 chambres so...

Bertrand Vergely : « Le Vigneron » – 19 avril 2021 À la Une 184577

Nous vous invitons à voir la 27e conférence de Bertrand Vergely intitulée : « Le Vigneron » donnée dans le cadre de la huitième série de conférence...

Un chant orthodoxe interprété lors des funérailles du prince Philippe, duc d’Édimbourg À la Une 184554

Lors des funérailles du prince Philippe, duc d’Édimbourg, le 17 avril, à sa demande, un chant orthodoxe a été interprété. Il s’agit du kontak...

Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Grèce a publié ses décisions concernant le déroulement d... À la Une 184562

En raison des restrictions sanitaires en vigueur actuellement en Grèce, le Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Grèce a décidé d’avancer d’une dem...

Soixantième anniversaire de la canonisation de saint Nectaire d’Égine À la Une 184558

Saint Nectaire d’Égine a été canonisé le 20 avril 1961 par le Patriarcat œcuménique. La vénération du saint avait déjà commencé immédiatement après...

L’Église orthodoxe ukrainienne appelle à la désescalade dans le conflit au Donbass À la Une 184553

L’Église orthodoxe ukrainienne (sous l’omophore du métropolite de Kiev Onuphre) continue à prier pour la paix en Ukraine et appelle à nouveau à la ...