27 novembre

Carême de la Nativité – dispense de poisson

Saint Jacques le Persan, mégalomartyr (421); saints dix-sept moines des Indes (IVème s.) ; Saint Maxime, évêque de Riez (Vème s.), saint Pallade (VI-VIIème s.) ; saint Romain (Vème s.) ; saint Séverin, moine à Paris (VI°) ; saint Siffrein, évêque de Carpentras (VIème s.) ; saint Eusice, moine, abbé de Selles-sur-Cher (VIème s.) ; saint Achaire, évêque de Noyon et Tournai (640) ;saint Vsevolod (Gabriel) prince et thaumaturge de Pskov (1138) ; saint Grégoire le Sinaïte, moine (1346) ; saint Jacques, évêque de Rostov (1392) ; bienheureux André de Simbirsk (1841) ; saints néo-martyrs de Russie : Nicolas, archevêque de Vladimir, Basile (Sokolov), Boris (Ivanovsky), Théodore (Dorofeev), Nicolas (Andreev), Alexis (Speransky), Jean (Glazkov), Serge (Amanov), Jean (Khroustalev), Serge (Brednikov), Nicolas (Pokrovsky), Dimitri (Beliaïev), Vladimir (Smirnov), Jean (Smirnov), prêtres, Joasaph (Boïev), Cronide (Lioubimov), Nicolas (Saltykov), Xénophonte (Bondarenko), Alexis (Gavrine), Apollos (Fedoseev), Séraphim (Krestianinov), Nicone (Beliaïev), moines et Jean (Emelianov) (1937) ; fête de l’icône miraculeuse de N.D. de Koursk, dite « de la racine » ; saints néo-martyrs de Russie :

L’ICONE DE Notre-Dame DE KOURSK, DITE « DE LA RACINE »

Icône miraculeuse de Notre-Dame de Koursk, dite « de la racine »

L’icône de la Mère de Dieu de Koursk est l’une des plus anciennes icônes de l’Eglise orthodoxe russe. Au XIIè s., au moment de l’invasion tatare, la ville de Koursk fut entièrement détruite et livrée à l’abandon. Une fois, aux environs de la ville, un chasseur remarqua, près des racines d’un arbre, une icône, face contre terre. A peine l’avait-il dégagée pour l’examiner, qu’une source d’eau pure jaillit à cet endroit. Cela se produisit le 8 septembre 1259, en la fête de la Nativité de la Mère de Dieu. Sur le lieu où il avait trouvé l’icône fut construite une chapelle en bois, dans laquelle celle-ci fut placée. A plusieurs reprises, les habitants de la ville de Rylsk, située non loin de là s’emparèrent de l’icône et l’amenèrent dans leur cité, mais à chaque fois l’icône revint à l’endroit de son apparition. A la fin, les habitants de Rylsk comprirent que la Mère de Dieu souhaitait rester sur le lieu de son apparition. Aussi une chapelle en pierre y fut érigée. En 1385, la région de Koursk fut à nouveau dévastée par les Tatares, qui fendirent l’icône en deux moitiés, qu’ils jetèrent dans des directions différentes. Après de longues recherches dans le jeûne et la prière, le prêtre local, qui rentrait de captivité, retrouva les deux moitiés de l’icône, les rassembla et elles se joignirent, tandis que de la fene s’épancha un liquide « semblable à la rosée ». En 1597, sur le lieu de la chapelle fut érigée une grande église et un monastère qui prit le nom d’ermitage « de la Racine » en souvenir de l’apparition de l’icône dans les racines d’un arbre. Après encore un certain nombre d’épreuves en Russie, la sainte icône partit en 1919 en Serbie avec les émigrés. En 1920, sur la demande du général Wrangel, l’icône revint en Russie – en Crimée – et y resta jusqu’à l’évacuation, dans les premiers jours de la même année. L’icône revint alors à Belgrade, où elle resta jusqu’en 1944. Lors du bombardement de Belgrade, le 6 avril 1941, le Primat de l’Eglise Russe à l’Etranger, le métropolite Anastase (+ 1964), pria avec le clergé devant l’icône. Celle-ci préserva de façon miraculeuse l’église et ceux qui y priaient, tandis que cinq bombes étaient tombées à proximité et que brûlait l’église de S. Marc, située tout près de là. En 1944, la sainte icône partit avec le Métropolite Anastase à Munich, puis à Genève, où le père Cyprien, iconographe, la restaura. En 1951, le métropolite Anastase partit aux Etats-Unis. La sainte icône fut placée, dans un premier temps, au « Nouvel ermitage de la Racine », à Mahopac, près de New York. Depuis 1957, la sainte icône se trouve en l’église du Synode des Evêques de l’Eglise Russe à l’Etranger, à New York. De temps à autres, l’icône visite les lieux de la diaspora russe. Comme naguère en Russie, la Très Sainte Mère de Dieu, par son icône de Koursk accomplit maintenant de nombreux miracles en tous lieux.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de l’icône de N.D. de Koursk, ton 4

C’est un rempart infrangible et une source de miracle, qu’en toi ont reçu tes serviteurs ô Très-pure Mère de Dieu, qui repousses les attaques des ennemis ; c’est pourquoi nous te prions : donne la paix à notre patrie et la grande miséricorde à nos âmes.

Tropaire du saint martyr Jacques, ton 4

Ton Martyr, Seigneur, pour le combat qu’il a mené / a reçu de toi, notre Dieu, la couronne d’immortalité ; / animé de ta force, il a terrassé les tyrans / et réduit à l’impuissance l’audace des démons ; / par ses prières sauve nos âmes, ô Christ notre Dieu.

Kondakion du saint martyr Jacques, ton 2

Docile à ta bonne épouse et craignant, / saint Jacques, le redoutable jugement, / tu bannis la crainte et le souci des Perses / et devins un admirable martyr, / supportant que ton corps fût taillé comme un sarment.

Kondakion de l’icône de N.D. de Koursk, ton 4

Fidèles, venez fêter lumineusement la merveilleuse apparition de la vénérable icône de la Mère de Dieu, puisons-y la grâce et clamons à celle qui y est représentée : Réjouis-toi, Marie Mère de Dieu, Mère toute-bénie du Seigneur.

ÉPITRE DU JOUR

2 Cor. VIII, 1-5

Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de Dieu qui s’est manifestée dans les Églises de la Macédoine. Au milieu de beaucoup de tribulations qui les ont éprouvées, leur joie débordante et leur pauvreté profonde ont produit avec abondance de riches libéralités de leur part. Ils ont, je l’atteste, donné volontairement selon leurs moyens, et même au delà de leurs moyens, nous demandant avec de grandes instances la grâce de prendre part à l’assistance destinée aux saints. Et non seulement ils ont contribué comme nous l’espérions, mais ils se sont d’abord donnés eux-mêmes au Seigneur, puis à nous, par la volonté de Dieu.

ÉVANGILE DU JOUR

Lc VIII, 16-21

Personne, après avoir allumé une lampe, ne la couvre d’un vase, ou ne la met sous un lit; mais il la met sur un chandelier, afin que ceux qui entrent voient la lumière. Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être connu et mis au jour. Prenez donc garde à la manière dont vous écoutez; car on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il croit avoir. La mère et les frères de Jésus vinrent le trouver; mais ils ne purent l’aborder, à cause de la foule. On lui dit: Ta mère et tes frères sont dehors, et ils désirent te voir. Mais il répondit: Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique.

À propos de l'auteur

Photo of author

Jivko Panev

Jivko Panev, cofondateur et directeur de la rédaction d'Orthodoxie.com. Producteur de l'émission 'Orthodoxie' sur France 2 et journaliste.
Lire tous les articles par Jivko Panev

Articles similaires

30 novembre

Carême de la Nativité – dispense de poisson Saint André, le premier appelé parmi les apôtres, martyr (62) ; saint Frumence, évêque d’Ethiopie (vers 380) ; saint Tugduald (ou Tudwal),…

29 novembre

Carême de la Nativité Saint Paramon, martyr avec 370 chrétiens de Nicomédie (250) ; saint Philomène, martyr à Ancyre (vers 274) ; Saint Brendan de Birr (573) ; saint Acace du…

28 novembre

23e dimanche après la PentecôteCarême de la Nativité – Dispense de poisson Saint Étienne le Jeune, moine et abbé du Mont-Saint-Auxence, martyr (766) ; saints Étienne, Basile, Grégoire, Grégoire et…

14 novembre (ancien calendrier) / 27 novembre (nouveau)

Saint Philippe, apôtre (I) ; Saint Grégoire Palamas, archevêque de Thessalonique (1357) ; Saint Justinien, empereur (565) et Sainte Théodora, impératrice (548) ; Saint Philippe d’Irap, près de Novgorod (1527) ;…

26 novembre

Carême de la Nativité Saint Alype, stylite à Andrinople (VIIème s.) ; Saint Amateur, évêque d’Autun, (IIIème s.) saint Jacques, ermite en Syrie (457); saint Stylien de Paphiagonie (Vème-VIème s.) ;…

13 novembre (ancien calendrier) / 26 novembre (nouveau)

Saint Jean Chrysostome, archevêque de Constantinople (407) ; saints martyrs Antonin, Nicéphore et Germain, sainte martyre Manathas, à Césarée de Palestine (vers 308) ; saint Mitre, martyr à Aix-en-Provence (vers 300)…

25 novembre

Carême de la Nativité – dispense de poisson Clôture de la fête de la Présentation au Temple de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours vierge Marie (jusqu’au 25 Novembre)….

24 novembre

Carême de la Nativité Après-Fête de la Présentation au Temple de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours vierge Marie (jusqu’au 25 Novembre). Sainte Mégalomartyre Catherine (305-313) ; saint Clément I,…

Accueil

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Mgr Hilarion a qualifié d’infondées les déclarations des États-Unis sur les « violations des libertés religieuses en Russie »

Antony Blinken, secrétaire d’État des États-Unis a cité la Russie parmi les pays se distinguant par « des violations systématiques et criantes des libertés religieuses », au même titre que la Birmanie,

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

24 novembre

Carême de la Nativité Après-Fête de la Présentation au Temple de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours vierge Marie (jusqu’au 25 Novembre). Sainte Mégalomartyre Catherine (305-313) ; saint Clément I,…

23 novembre

Carême de la NativitéAprès-Fête de la Présentation au Temple de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours vierge Marie (jusqu’au 25 Novembre). Saint Amphiloque, évêque d’Iconium (394) ; sainte Félicité…

22 novembre

Carême de la Nativité – dispense de poisson Après-Fête de la Présentation au Temple de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours vierge Marie (jusqu’au 25 Novembre). Saints Philémon, Onésime…

21 novembre

22e dimanche après la Pentecôte Carême de la Nativité, dispense de poisson Présentation au Temple de la Très-Sainte Mère de Dieu et toujours vierge Marie L’ENTRÉE AU TEMPLE DE LA…

8 novembre (ancien calendrier)/21 novembre (nouveau)

22e dimanche après la Pentecôte Synaxe de l’archistratège Michel et des autres Puissances incorporelles : Gabriel, Raphaël, Uriel, Jégudiel (ou Jéhudiel), Salathiel (ou Sealtiel) et Barachiel ; saint Maur, évêque…