28 mars (ancien calendrier) / 10 avril (nouveau)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

28 mars (ancien calendrier) / 10 avril (nouveau)

Grand Carême. Saint Hilarion le jeune, abbé du monastère de Pélécète en Bithynie, confesseur (vers 754) ; saints Jonas et Barachise (330) ; sainte Gundelinde, abbesse de Bas-Moutier en Alsace (750) ; saint Étienne, thaumaturge, abbé du monastère de Triglium, confesseur (815) ; saint martyr Boïan de Bulgarie (vers 830) ; saint Eustrate, moine et martyr des Grottes de Kiev (1097) ; saint Hilarion de Gdov (1476) ; saints nouveaux martyrs de Russie : Nicolas (Postinikov), confesseur, prêtre (1931), hiéromartyre Basile (Malinine), prêtre (1938), martyr Jean (Tchernov) (1939).

SAINT HILARION LE JEUNE

28 marsAyant pris sur lui le joug du Christ dès son enfance, saint Hilarion se purifia de toutes les passions par l’ascèse et la prière continuelle. Il était si compatissant envers les pauvres, qu’il lui arrivait souvent de leur donner son seul vêtement et de continuer, nu, sa route. Humble, affable et d’humeur toujours enjouée, il fut placé à la tête du monastère du Pélécète, au Mont Olympe de Bithynie, au temps de la persécution iconoclaste. Son expérience de la contemplation de l’image du Christ déposée en lui, lui permit de confesser avec audace le bien-fondé de la vénération des saintes icônes et de supporter maintes persécutions de la part des tyrans (vers 754). En récompense de tous ces combats pour la vertu et la vérité, Dieu lui accorda la gloire éternelle et fit jaillir de son tombeau quantité de miracles.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de saint Hilarion, ton 8

En toi, vénérable Père, la divine Image se reflète exactement: / afin de lui ressembler, tu as pris ta croix et tu as suivi le Christ; / et par ta vie tu nous apprends à mépriser la chair, qui passe et disparaît, / pour s’occuper plutôt de l’âme qui vit jusqu’en la mort et par-delà; / c’est ainsi que ton esprit se réjouit, / saint Hilarion, avec les Anges dans le ciel.

Kondakion de saint Hilarion, ton 4

Au Seigneur tu as consacré ta vie, Bienheureux, et tu fus vraiment un excellent prêtre du Christ; après d’innombrables et pénibles efforts, joyeusement tu es passé vers les demeures du ciel et maintenant tu fais jaillir sur nous des flots de guérisons.

Lectures de l’Ancien Testament

Isaïe LXVI, 10-24

Jérusalem, réjouis-toi; rassemblez-vous dans ses murs, vous tous qui l’aimez ; réjouissez- vous

de sa joie, vous qui vous êtes afiligés sur elle: Afin que vous vous allaitiez et que vous puisiez la plénitude à la mamelle de sa consolation; afin qu’après vous être allaités, vous trouviez des délices dans le retour de sa gloire. Car ainsi dit le Seigneur : Voilà que Je détourne vers eux comme une flamme de paix, comme un torrent qui leur apportera dans ses flots la gloire des gentils. Les enfants de mon peuple seront portés à bras ; on les prendra sur les genoux pour les consoler. Telle une mère console son enfant, et Je vous consolerai et c’est en Jérusalem que vous serez consolés. Et vous le verrez, et votre cœur sera réjoui, et vos os fleuriront comme l’herbe. Et la main du Seigneur sera connue de ceux qui Le craignent, et elle menacera les rebelles. Car voilà que le Seigneur viendra comme une flamme; les roues de son char seront comme un vent impétueux, apportant sa colère, sa vengeance et sa menace dans une flamme de feu. Car toute la terre sera jugée par le feu du Seigneur, et toute chair par son glaive; une multitude d’hommes seront blessés par le Seigneur. Ceux qui se sanctifient et se purifient dans les jardins, qui mangent sous leurs portiques de la chair de porc, des souris, et d’autres mets abominables, seront tous ensemble consumés par le Seigneur. Et moi qui connais leurs œuvres et leurs pensées, Je vais réunir tous les peuples et toutes les langues, et ils viendront, et ils verront ma gloire. Et Je laisserai sur eux un signe, et J’enverrai ceux d’entre eux qui auront été sauvés chez les gentils à Tharsîs, à Phud, à Lud, à Mosoch, à Thobel, en Grèce, et aux iles lointaines, où mon nom n’a jamais été prononcé, où l’on n’a point vu ma gloire; et ils publieront ma gloire parmi les nations. Et ils amèneront vos frères de toutes les nations pour en faire offrande au Seigneur avec des chevaux et des litières traînées par des mules empanachées dans la ville sainte, dit le Seigneur; comme lorsque les fils d’Israël offraient leurs sacrifices, en chantant des psaumes, dans le temple du Seigneur. Et Je choisirai parmi eux des prêtres et des lévites, dit le Seigneur. Car de même que le ciel nouveau et la terre nouvelle que Je créerai subsisteront devant moi, dit le Seigneur, de même votre race et votre nom seront fermement établis. Et ceci sera de lune en lune, de sabbat en sabbat : toute chair viendra en Jérusalem pour adorer devant moi, dit le Seigneur. Et ils sortiront et ils verront les membres épars de ceux qui auront péché contre moi; car le ver qui les rongera ne finira point; le feu qai les brûlera ne sera jamais éteint, et ils seront exposés à la vue de toute chair.

Genèse XLIX, 33 – L, 26

Et Jacob cessa de donner ses ordres à ses fils, puis, ayant ramené ses pieds sur sa couche, il défaillit, et il se réunit à son peuple. Joseph aussitôt se jeta sur la face de son père, l’embrassa et le pleura. Puis il ordonna à ses serviteurs préposés aux funérailles d’embaumer son père, et ses serviteurs embaumèrent Israël. Ils y employèrent quarante jours, car tel est le nombre des jours de l’embaumement, et l’Égypte fut en deuil soixante-dix jours. Dès que les jours du deuil furent écoulés, Joseph s’adressa aux grands officiers du Pharaon, et il leur dit : Si j’ai trouvé grâce devant vous, parlez de moi au Pharaon, dites-lui que mon père m’a adjuré, disant : Tu m’enseveliras dans le sépulcre que j’ai creusé pour moi en la terre de Chanaan ; que maintenant donc je parte pour ensevelir mon père, et je reviendrai auprès de vous. Et le Pharaon dit à Joseph : Pars et ensevelis ton père comme il t’en a adjuré. Joseph partit donc pour ensevelir son père ; et avec lui partirent tous les serviteurs du Pharaon, les anciens de sa maison, tous les anciens du peuple d’Égypte, Et toute la famille de Joseph, ses frères, toute sa famille paternelle ainsi que toute sa parenté ; mais les brebis et les bœufs restèrent en la terre de Gessen. Des chars et des cavaliers partirent en outre avec Joseph, et ils formèrent un camp très nombreux. Arrivés à l’aire d’Atad, qui est au delà du Jourdain, ils pleurèrent Jacob avec de grands et violents gémissements, et Joseph fit à son père un deuil de sept jours. Les hommes qui habitaient la terre de Chanaan virent le deuil auprès de l’aire d’Atad, et ils dirent : C’est un grand deuil des Égyptiens. À cause de cela on appela Deuil d’Égypte ce lieu qui est au delà du Jourdain. Ainsi firent à leur père les enfants de Jacob. Ils le transportèrent en la terre de Chanaan et ils l’ensevelirent dans la caverne double qu’avait achetée Abraham d’Ephron l’Hettéen, en face de Mambré, pour en faire une sépulture. Après cela, Joseph retourna en Égypte avec ses frères et tous ceux qui l’avaient accompagné pour ensevelir Israël. Et les frères de Joseph, leur père mort, se dirent : Craignons que Joseph ne nous garde rancune, et ne nous fasse porter la peine de toute la méchanceté que nous avons montrée pour lui. Sur quoi, ils allèrent trouver Joseph, et ils lui dirent : Ton père au moment de mourir t’a adjuré, et nous a dit : Parlez en ces termes à Joseph : Remets à tes serviteurs leur iniquité et le crime qu’ils ont commis en exerçant contre toi leur malice. Pardonne maintenant l’iniquité des serviteurs du Dieu de ton père. Or, pendant qu’ils parlaient ainsi, Joseph pleura. Et, s’étant approchés de lui, ils lui dirent : Nous sommes tes esclaves. Joseph leur répondit : N’ayez point de crainte, car je suis de Dieu. Vous m’avez voulu du mal ; mais Dieu m’a voulu du bien, afin qu’advint ce qui est aujourd’hui et qu’un peuple nombreux fût nourri. Il leur dit encore : N’ayez point de crainte: Je vous nourrirai vous et vos familles. Et il les consola, et il leur parla au cœur. Après cela, Joseph demeura en Égypte avec ses frères, et toute la famille de son père ; et Joseph vécut cent dix ans. Joseph vit des fils d’Ephraïm jusqu’à la troisième génération, et les fils de Machir, fils de Manassé, naquirent sur les genoux de Joseph. Joseph parla ensuite à ses frères, et il leur dit : Je meurs ; mais Dieu vous visitera, et il vous conduira de cette terre en la terre qu’il a promise à nos pères Abraham, Isaac et Jacob. Et Joseph adjura ses frères, disant : Lorsque Dieu vous visitera, emportez d’ici mes ossements avec vous. Joseph mourut à cent dix ans, et après qu’ils l’eurent embaumé, ils le mirent dans un cercueil en Égypte.

Proverbes XXXI, 8-32

Ouvre la bouche à la parole de Dieu, et rends justice à tous. Ouvre la bouche et juge selon l’équité, et plaide la cause du pauvre et du faible. Une femme forte, qui la trouvera ? Une telle femme a plus de prix que les pierres précieuses. Le cœur de son mari a confiance en elle; jamais une telle femme n’aura besoin de recourir aux riches dépouilles d’un ennemi. Car elle emploie toute sa vie au bien de son époux. Elle dévide le lin et la laine, et elle fait de ses mains d’utiles travaux. Elle est comme un navire qui arrive de loin chargé de vivres ; elle se lève avant le jour pour donner sa provende à la maison, et leur tâche à ses servantes. Elle a considéré le champ, et l’a acheté ; et, dans cette propriété, elle sème des graines que ses mains ont recueillies. Elle ceint fortement ses reins, et met à l’œuvre toute la force de ses bras. Elle sait par expérience que le travail est bon, et sa lampe ne s’éteint pas de toute la nuit. Elle étend les bras partout où il est utile, et ses mains ne quittent pas le fuseau. Elle a la main ouverte pour le pauvre, et présente un fruit au mendiant. Son mari n’a pas à s’inquiéter des gens de sa maison, quel que soit le lieu où il est retenu ; car elle a vêtu tous ceux qui sont auprès d’elle. Elle a fait pour son mari des manteaux doubles, et pour elle-même des manteaux de fin lin et de pourpre. Son mari est considéré devant les portes de la ville, lorsqu’il siège au conseil avec les anciens de la terre. Elle fait des toiles de fin lin ; elle vend des ceintures aux Chananéens. Elle ouvre la bouche avec prudence et mesure ; elle a mis un frein à sa langue. Elle s’est revêtue de force et de beauté, et goûte une douce joie dans ses derniers jours. Les habitudes de sa maison sont réglées ; elle ne mange point les fruits de la paresse. Elle ouvre la bouche sagement et selon la loi. Elle a élevé ses enfants avec tendresse, et ils se sont enrichis ; et son époux a fait son éloge. Beaucoup de filles ont acquis des richesses, beaucoup ont été vertueuses ; mais toi, tu es au-dessus d’elles, tu les as toutes surpassées. Les grâces sont trompeuses, et la beauté de la femme est vanité ; mais la femme intelligente sera bénie, et celle qui craint le Seigneur sera louée. Donnez-lui les fruits de ses lèvres, et que son époux soit loué aux portes de la ville.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Lettre du patriarche œcuménique Bartholomée aux primats des Églises orthodoxes locales au sujet d... À la Une 173159

Nous publions ci-dessous le communiqué du Patriarcat œcuménique, suivi de la lettre du Patriarche Bartholomée adressée aux primats des Églises orth...

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108513

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypt...

2 juin Vivre avec l'Église 108511

Saint Nicéphore, archevêque de Constantinople, confesseur (828) ; saint Pothin, évêque de Lyon, avec saints Sanctus, diacre, Vétius, Epagathus, Mat...

Les paroisses dans la juridiction du Patriarcat d’Antioche rouvrent leurs portes le 7 juin Actualités 173147

C'est par un communiqué que le métropolite Ignace du Patriarcat d'Antioche annonce la reprise des offices célébrés dans les paroisse da sa juridict...

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108474

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Saints Patrice, évêque de Prousse en Bithynie, avec ses compagnons : Acace, Ménandre et Polyène, pr...

1er juin Vivre avec l'Église 108472

1er juin Saint Justin le Philosophe et ses compagnons : Chariton, Charité, Evelpiste, Hiérax, Péon, Valérien et Justin, martyrs à Rome (166) ; sain...

31 mai Vivre avec l'Église 69348

7e dimanche de Pâques. Après-fête de l’Ascension et dimanche des Saints Pères du 1er Concile Œcuménique (325). Sainte Pétronille, vierge, martyre à...

Le programme académique 2020-2021 de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge À la Une 173127

Le livret 2020-2021 qui présente l’offre de cursus, de colloques et de formations en théologie orthodoxe de l’Institut Saint-Serge est ...

« Orthodoxie » (France-Culture): « Le visage intérieur » Écouter 173124

Ci-dessous : le podcast audio de l’émission Orthodoxie sur France-Culture du 24 mai intitulée « Le visage intérieur » (rediffusion de l’émiss...

Le documentaire « Saint Mardaire – évêque sans adresse permanente » À la Une 173115

« Saint Mardaire – évêque sans adresse permanente » est un documentaire sur saint Mardaire (Uskoković) (1889-1935), premier évêque du premier...

Une église orthodoxe de Shanghai transformée en librairie Actualités 173109

Sur les murs de l’église de Saint-Nicolas, vous ne verrez pas d’iconographie traditionnelle, mais des étagères en acier pour les livres...

17 mai (ancien calendrier) / 30 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 105424

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR Tropaire de la fête, ton 4 Tu t’es élevé dans la gloire, ô Christ notre Dieu, réjouissant Tes disciples par la promes...