3 mai
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

LUNDI LUMINEUX

saint Timothée et son épouse sainte Maure, martyrs en Égypte (298) ; saint Théodose, higoumène des Grottes de Kiev (1074) ; saint Pierre, thaumaturge, évêque d’Argos (922) ; saint Théophane, évêque de Périthéorion (1353) ; saintse Julienne (1393) et Eupraxie (1394) de Moscou ; saint néo-martyr Ahmed le Calligraphe (1682) ; saint hiéromartyr Nicolas (Benevolensky), prêtre (1941).

SAINTS MARTYRS TIMOTHÉE ET MAURE

Saint Timothée était originaire d’un village proche de Thèbes, en Égypte. Il avait été ordonné lecteur et, par la lecture des livres saints dans les assemblées liturgiques, il confirmait les chrétiens dans leur espérance des biens à venir. Lorsque furent publiés les premiers édits de Dioclétien contre les chrétiens (304), vingt jours seulement après son mariage avec la pieuse Maure, Timothée fut dénoncé comme prédicateur de la nouvelle religion et traduit devant le préfet de Thèbes, Arien, qui le somma de lui livrer les livres de l’église. Mais le saint refusa, disant : « De même qu’un père ne saurait livrer volontairement ses enfants à la mort, de même je préfère mourir plutôt que de livrer à l’autodafé ces manuscrits par lesquels les fidèles et moi-même recevons la grâce de Dieu et la protection de ses anges. » Pris de colère, Arien lui fit passer dans les oreilles des broches rougies au feu, qui, transperçant le tympan, lui crevèrent les deux yeux qui tombèrent à terre. On l’attacha ensuite à une roue couverte de clous qui lui déchiquetèrent la chair ; mais Timothée fut guéri par la grâce de Dieu et résista à d’autres supplices, en criant que rien ne pourrait le séparer de l’amour du Christ (cf. Rm 8, 35). Le tyran le fit alors jeter en prison et convoqua Maure avec l’espoir de l’utiliser pour vaincre la résistance de Timothée. Il essaya d’abord, par des flatteries, de la convaincre de ramener son époux à la raison, afin de ne pas le perdre après vingt jours seulement de mariage. Au terme d’un bref entretien avec Timothée, Maure sortit du cachot, pleine d’une sainte ardeur, et confessa au préfet qu’elle aussi était chrétienne et se tenait prête à offrir sa vie pour le Christ. Arien lui fit tondre les cheveux et, après avoir eu les doigts coupés, elle fut jetée dans de l’eau bouillante. Elle resta toutefois indemne et dit au magistrat : « Ton feu est bien faible. Si tu n’as pas assez de bois, envoie des serviteurs chez mes parents, et ils t’en donneront ! » Arien s’approcha et demanda à vérifier par lui-même si l’eau était bien chaude. Maure lui jeta de l’eau et, hurlant de douleur, le préfet vit la peau de sa main se décoller sous l’effet de la brûlure. Il ordonna alors de brûler la sainte avec des torches préalablement enduites de goudron et de soufre. Mais Maure restait encore invulnérable et raillait l’impuissance de ses persécuteurs. Arien donna alors l’ordre d’attacher les deux époux à des croix, l’un en face de l’autre, et de les laisser mourir lentement. Ils restèrent ainsi crucifiés, à l’imitation de notre Seigneur Jésus-Christ, pendant neuf jours entiers, en s’encourageant mutuellement à la patience.

Plein de rage devant ce spectacle de la victoire du Christ qui habitait en eux par la foi, le diable prit une apparence humaine et présenta à Maure une coupe de lait mêlé de miel pour la désaltérer. Mais la sainte le repoussa par sa prière. Par la suite, il la transporta en imagination dans une terre de délices, près d’un fleuve de lait. Celle-ci s’arma alors d’une sainte colère pour repousser une fois de plus ces avances trompeuses, et déclara qu’elle préférait boire au calice de vie éternelle que le Christ lui présentait sur la croix. Dès le départ du démon, un ange du Seigneur apparut, prit Maure par la main et l’entraînant en vision au ciel, il lui montra un trône resplendissant, sur lequel étaient posées une robe d’une blancheur éclatante et une couronne en or, et il dit : « C’est pour toi que ces choses sont préparées. » Puis il la transporta dans un lieu plus élevé encore, où se trouvaient un autre trône, une autre robe blanche et une autre couronne, et il ajouta : « Celles-ci ont été préparées pour ton mari, car c’est lui qui a été la cause de ton salut. » Revenue à elle, Maure fit part de cette révélation à Timothée, et c’est avec joie qu’ils remirent ensemble leur âme à Dieu, le dixième jour.

Des pieux chrétiens acquirent leurs corps à prix d’argent et les ensevelirent avec honneurs, en rendant grâce à Dieu d’avoir glorifié ses saints martyrs. Par la suite de nombreuses guérisons s’accomplirent non seulement auprès de leurs reliques, mais aussi au profit des fidèles qui vénéraient leur icône ou invoquaient le nom des saints époux.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de Pâques, ton 5

Le Christ est ressuscité des morts, par Sa mort Il a vaincu la mort, et à ceux qui sont dans les tombeaux, Il a donné la vie.

Kondakion de Pâques, ton 8

Bien que tu sois descendu, ô Immortel, dans le Tombeau, Tu as cependant détruit la puissance de l’enfer et Tu es ressuscité en vainqueur, ô Christ Dieu. Aux femmes myrophores Tu as annoncé : Réjouissez-vous, et à Tes apôtres Tu as donné la paix, Toi qui accordes à ceux qui sont tombés la Résurrection.

ÉPITRE DU JOUR

Actes I, 12-17,21-26

Alors ils retournèrent à Jérusalem, de la montagne appelée des oliviers, qui est près de Jérusalem, à la distance d’un chemin de sabbat. Quand ils furent arrivés, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient d’ordinaire ; c’étaient Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe, Thomas, Barthélemy, Matthieu, Jacques, fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude, fils de Jacques. Tous d’un commun accord persévéraient dans la prière, avec les femmes, et Marie, mère de Jésus, et avec les frères de Jésus. En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères, le nombre des personnes réunies étant d’environ cent vingt. Et il dit : Hommes frères, il fallait que s’accomplît ce que le Saint Esprit, dans l’Écriture, a annoncé d’avance, par la bouche de David, au sujet de Judas, qui a été le guide de ceux qui ont saisi Jésus. Il était compté parmi nous, et il avait part au même ministère. Il faut donc que, parmi ceux qui nous ont accompagnés tout le temps que le Seigneur Jésus a vécu avec nous, depuis le baptême de Jean jusqu’au jour où il a été enlevé du milieu de nous, il y en ait un qui nous soit associé comme témoin de sa résurrection. Ils en présentèrent deux : Joseph appelé Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias. Puis ils firent cette prière : Seigneur, toi qui connais les cœurs de tous, désigne lequel de ces deux tu as choisi, afin qu’il ait part à ce ministère et à cet apostolat, que Judas a abandonné pour aller en son lieu. Ils tirèrent au sort, et le sort tomba sur Matthias, qui fut associé aux onze apôtres.

ÉVANGILE DU JOUR

Jn I, 18-28

Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître. Voici le témoignage de Jean, lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des sacrificateurs et des Lévites, pour lui demander: Toi, qui es-tu? Il déclara, et ne le nia point, il déclara qu’il n’était pas le Christ. Et ils lui demandèrent: Quoi donc? Es-tu Élie? Et il dit: Je ne le suis point. Es-tu le prophète? Et il répondit: Non. Ils lui dirent alors: Qui es-tu? Afin que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu de toi-même? Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert: Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit Ésaïe, le prophète. Ceux qui avaient été envoyés étaient des pharisiens. Ils lui firent encore cette question: Pourquoi donc baptises-tu, si tu n’es pas le Christ, ni Élie, ni le prophète? Jean leur répondit: Moi, je baptise d’eau, mais au milieu de vous il y a quelqu’un que vous ne connaissez pas, qui vient après moi; je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers. Ces choses se passèrent à Béthanie, au delà du Jourdain, où Jean baptisait.

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de Pâques, ton 5

Le Christ est ressuscité des morts, par Sa mort Il a vaincu la mort, et à ceux qui sont dans les tombeaux, Il a donné la vie.

Kondakion de Pâques, ton 8

Bien que tu sois descendu, ô Immortel, dans le Tombeau, Tu as cependant détruit la puissance de l’enfer et Tu es ressuscité en vainqueur, ô Christ Dieu. Aux femmes myrophores Tu as annoncé : Réjouissez-vous, et à Tes apôtres Tu as donné la paix, Toi qui accordes à ceux qui sont tombés la Résurrection.

ÉPITRE DU JOUR

Actes I, 12-17,21-26

Alors ils retournèrent à Jérusalem, de la montagne appelée des oliviers, qui est près de Jérusalem, à la distance d’un chemin de sabbat. Quand ils furent arrivés, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient d’ordinaire ; c’étaient Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe, Thomas, Barthélemy, Matthieu, Jacques, fils d’Alphée, Simon le Zélote, et Jude, fils de Jacques. Tous d’un commun accord persévéraient dans la prière, avec les femmes, et Marie, mère de Jésus, et avec les frères de Jésus. En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères, le nombre des personnes réunies étant d’environ cent vingt. Et il dit : Hommes frères, il fallait que s’accomplît ce que le Saint Esprit, dans l’Écriture, a annoncé d’avance, par la bouche de David, au sujet de Judas, qui a été le guide de ceux qui ont saisi Jésus. Il était compté parmi nous, et il avait part au même ministère. Il faut donc que, parmi ceux qui nous ont accompagnés tout le temps que le Seigneur Jésus a vécu avec nous, depuis le baptême de Jean jusqu’au jour où il a été enlevé du milieu de nous, il y en ait un qui nous soit associé comme témoin de sa résurrection. Ils en présentèrent deux : Joseph appelé Barsabbas, surnommé Justus, et Matthias. Puis ils firent cette prière : Seigneur, toi qui connais les cœurs de tous, désigne lequel de ces deux tu as choisi, afin qu’il ait part à ce ministère et à cet apostolat, que Judas a abandonné pour aller en son lieu. Ils tirèrent au sort, et le sort tomba sur Matthias, qui fut associé aux onze apôtres.

ÉVANGILE DU JOUR

Jn I, 18-28

Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître. Voici le témoignage de Jean, lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des sacrificateurs et des Lévites, pour lui demander: Toi, qui es-tu? Il déclara, et ne le nia point, il déclara qu’il n’était pas le Christ. Et ils lui demandèrent: Quoi donc? Es-tu Élie? Et il dit: Je ne le suis point. Es-tu le prophète? Et il répondit: Non. Ils lui dirent alors: Qui es-tu? Afin que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu de toi-même? Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert: Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit Ésaïe, le prophète. Ceux qui avaient été envoyés étaient des pharisiens. Ils lui firent encore cette question: Pourquoi donc baptises-tu, si tu n’es pas le Christ, ni Élie, ni le prophète? Jean leur répondit: Moi, je baptise d’eau, mais au milieu de vous il y a quelqu’un que vous ne connaissez pas, qui vient après moi; je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers. Ces choses se passèrent à Béthanie, au delà du Jourdain, où Jean baptisait.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Deuxième partie de l’interview de l’évêque de Bačka Irénée à « Politika » : au sujet de l’autonom... À la Une 185090

– Comment, en tant qu’ancien doyen et professeur de longue date de la Faculté de théologie orthodoxe, considérez-vous les objections de la co...

28 avril (ancien calendrier) / 11 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 103928

Commémoration des défunts Saints Jason et Sosipater, apôtres, sainte Cercyre, fille du roi Cercylien et leurs compagnons (Ier s.); saints Zenon, Eu...

11 mai Vivre avec l'Église 103926

Commémoration des défunts Saint Mocius (ou Mucius), prêtre, martyr à Constantinople (vers 295) ; saint Udaut, apôtre des Huns, martyr (452) ; saint...

L’archevêque d’Albanie Anastase : « l’apôtre Thomas a commis une grave erreur que nous devons évi... À la Une 185147

Dans son homélie pour le dimanche de Thomas en la cathédrale de Tirana, l’archevêque d’Albanie Anastase a déclaré : « Le premier dimanche...

Une chapelle « secrète » a été retrouvée au monastère de la Mère de Dieu de Soumela À la Une 185143

Pendant la restauration du monastère de Soumela dans la région de Trébizonde, en Turquie une chapelle secrète a été trouvée. La nouvelle chapelle d...

À la veille du 76e anniversaire de la victoire, le patriarche de Moscou Cyrille a déposé une gerb... À la Une 185139

À la veille du 76e anniversaire de la victoire, le patriarche de Moscou Cyrille a déposé une gerbe sur la tombe du soldat inconnu, devant le mur du...

« Visions bibliques : les murs extérieurs du monastère de la Transfiguration » Revue du Web 185118

Hélène Bléré a publié un article illustré (dont la photographie ci-dessus) en anglais sur les fresques peintes sur les murs extérieurs du monastère...

Bertrand Vergely : « Marthe et Marie » – 3 mai 2021 À la Une 185111

Nous vous invitons à voir la 29e conférence de Bertrand Vergely intitulée : « Marthe et Marie ».  donnée dans le cadre de la huitième série de conf...

Un séminaire de pratique liturgique est organisé à la colline Saint-Serge du 28 juin au 3 juillet À la Une 185099

Avec la bénédiction de Son Eminence le métropolite Jean de Doubna et à l’initiative du clergé de la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky (Paris)...

27 avril (ancien calendrier) / 10 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 103875

Saint Siméon, frère du Seigneur, évêque de Jérusalem et martyr (107) ; saint Euloge l’hospitalier de Thébaïde (IVème s.) ; saint Floribert, é...

10 mai Vivre avec l'Église 103873

Saint Simon le Zélote, apôtre  ; saints Alphée, Philadelphie, Cyrin, Onésime, Erasme et leurs compagnons, martyrs en Italie du Sud (251) ; sai...

Première partie de l’interview de l’évêque de Bačka Irénée à « Politika » : Au sujet des « unions... À la Une 185088

L’Assemblée des évêques de l’Église orthodoxe serbe a jugé inacceptable le projet de loi sur le pacte civil entre personnes de même sexe, sou...