Le patriarche Bartholomée promet d’octroyer bientôt l’autocéphalie en Ukraine
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

S’adressant au Consul général honoraire à Istanbul à l’issue de la liturgie dominicale en l’église Saint-Phocas à Constantinople, le patriarche œcuménique Bartholomée a promis qu’il accorderait bientôt l’autocéphalie à la nouvelle Église d’Ukraine, « en raison de ses droits ». Une vidéo du discours patriarcal a été mise en ligne sur la page Facebook du Patriarcat œcuménique. Le patriarche s’est également adressé à un théologien tchèque qui assistait à la Liturgie, disant que l’Église des Terres tchèques et de Slovaquie est la plus récente des Églises autocéphales, du fait que le patriarcat de Constantinople lui avait accordé l’autocéphalie en 1998. Cette Église, selon le patriarche, se trouve maintenant « sous l’amour et la protection de notre patriarcat ». Or, il convient de mentionner qu’en 1951, l’Église orthodoxe russe avait accordé l’autocéphalie à l’Église de Tchécoslovaquie, qui n’a été reconnue par le Patriarcat œcuménique qu’en 1998. En 2014, le Patriarcat de Constantinople avait refusé de reconnaître le métropolite Rostislav en tant que chef de l’Église des Terres tchèques et de Slovaquie, alors qu’il avait été canoniquement élu. Suite à la démission du métropolite Krystof, le Saint-Synode de l’Église tchèque avait accordé ses suffrages à l’évêque Joachim de Hodonin afin qu’il devînt le nouveau primat. Or, selon les statuts de cette Église, c’était au Concile local de l’Église tchèque, à savoir sa structure suprême, de se prononcer, et il élut le métropolite Rostislav et non l’évêque Joachim, et ce, à la majorité absolue. En mai de cette année, le métropolite Rostislav s’est exprimé contre l’autocéphalie en Ukraine, disant que « toute participation des fonctionnaires de l’État à des questions ecclésiales est inacceptable dans une société démocratique ». « Un schisme, causé par l’égotisme de l’homme ne peut être guéri que par le repentir et le retour à l’Église », avait dit alors le primat. « La nouvelle autocéphalie doit être le résultat d’un consensus » avait-il précisé. Quant à l’archevêque de Beroun Joachim, de l’Église des Terres tchèques et de Slovaquie, il a lui aussi exprimé un soutien fort au métropolite de Kiev Onuphre, disant : « Renforce dans ses épreuves, ô Dieu, ce cher évêque et pasteur très-éprouvé, notre ami Sa Béatitude Onuphre et tout son troupeau… Onuphre, le métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine est le meilleur des évêques actuels. Il est orné d’humilité, d’amour, de pardon et de sagesse. Il est toujours en prière, il est entièrement dédié à Dieu et au service de son peuple. Il apporte réconfort, espérance et joie partout. Au cours de nombreuses époques, il s’est toujours dressé comme un roc. Avoir fait sa connaissance est la plus grande gratification spirituelle pour moi ». Pour revenir au discours du patriarche œcuménique, celui-ci a ajouté : « Maintenant, le tour de l’Ukraine est venu ; elle recevra bientôt le statut autocéphale, je l’espère, malgré l’opposition existante, et cela se produira parce que c’est son droit ». Le patriarche a également souligné que l’Église de Constantinople n’avait peur d’aucune menace : « J’ai dit récemment dans un sermon que le Patriarcat œcuménique ne menaçait pas, pas plus qu’il n’avait peur des menaces, mais qu’il accomplit régulièrement sa mission conformément aux saints canons ». Probablement, le patriarche se référait-il ici à la déclaration du Patriarcat de Moscou selon laquelle celui-ci serait contrait de rompre la Communion eucharistique avec le Patriarcat de Constantinople, dans le cas où l’autocéphalie serait accordée en Ukraine. Si le Saint-Synode de l’Église russe a décidé que le patriarche de Moscou Cyrille ne commémorerait plus le patriarche Bartholomée pendant les offices et que les hiérarques russes ne concélébreraient plus avec les hiérarques constantinopolitains, la communion n’est toutefois pas rompue. Dans une récente interview, le hiérarque de Constantinople l’archevêque Job (Getcha) a caractérisé la « menace » de Moscou « d’abus de l’Eucharistie », disant qu’il « faut cesser la communion eucharistique pour des raisons importantes, dogmatiques, et non pour des caprices ». Or, il convient de rappeler que le 30 avril 2004, le patriarche Bartholomée de Constantinople avait annoncé la rupture de la communion eucharistique avec l’archevêque Christodoulos, primat de l’Église de Grèce. Cette décision sans précédent résultait d’une longue dispute entre les deux Églises au sujet de leur juridiction sur les diocèses de Grèce du Nord. Toujours dans son récent discours, le patriarche œcuménique a ajouté que ces droits auxquels il se réfère en Ukraine étaient accordés par les Conciles œcuméniques et seront réalisés, « dans le cas de l’Ukraine comme n’importe où ailleurs si nécessaire ». Il est connu que « l’Église orthodoxe de Macédoine » schismatique qui fait partie du territoire canonique de l’Église orthodoxe serbe a également fait appel au Patriarcat œcuménique pour obtenir l’autocéphalie. Or, selon le patriarche Bartholomée « l’Église de Macédoine » n’a pas droit à l’autocéphalie en raison de son nom. Il a déclaré qu’il ne lui accorderait pas l’autocéphalie tant que celle-ci utiliserait le nom de « Macédoine » ou quelque dérivé de ce nom.

Source

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

RCF radio : « Pourquoi est-ce si difficile de croire en la Résurrection? » À la Une

Parler aujourd'hui de la foi en le résurrection du Christ, est-il difficile ?

Homélie de l’archimandrite Elie sur l’incendie de Notre-Dame de Paris Analyse

Nous vous proposons de lire l’homélie de l’archimandrite Elie, higoumène du monastère de la Transfiguration à Terrasson, sur l’incendie de Notre-Da...

April 12 (old calendar) / April 25 (new)

April 12 (old calendar) / April 25 (new) Great and Holy Thursday St. Basil the Confessor, Bishop of Parium (8th c.). Hieromartyr Zeno, Bishop of Ve...

April 25 

April 25 Great and Holy Thursday Holy Apostle and Evangelist Mark (1st c.). Ven. Sylvester, Abbot of Obnora (1379). Great and Holy Thursday Two eve...

12 avril (ancien calendrier) / 25 avril (nouveau) Vivre avec l'Église

12 avril (ancien calendrier) / 25 avril (nouveau) GRAND JEUDI Mémoire de la Cène mystique Saint Basile, évêque de Parion, confesseur (VIIIème s.) ;...

25 avril Vivre avec l'Église

25 avril GRAND JEUDI Mémoire de la Cène mystique Saint apôtre et évangéliste Marc (63) ; aint Phébade, évêque d’Agen (vers 393) ; saint Rusti...

Metropolitan Silouan of Byblos, « The ‘Master of eloquence and silence’ between the s...

Six years have passed since the abduction of Metropolitan Paul of Aleppo. He was kidnapped along with the Jacobite Syrian Metropolitan Johanna Ibr...

Communiqué of the meeting of the primates in Cyprus

Their Beatitudes and Most Holy Primates of the Orthodox Churches of the Middle East, Theodore II of Alexandria, John X of Antioch, Theophilos III o...

Julija Vidovic : « Bioéthique – réflexion d’une orthodoxe » À la Une

Nous vous invitons à regarder la conférence de Julija Vidovic, organisée par la paroisse orthodoxe serbe Saint-Sava à Paris.

Archpriest Alexander A.Winogradsky Frenkel: “Marana Tha – The Lord Comes” Memra - Meaning And Faith

A new 2018-19 series of articles shared on the roots and the prospects that unite Eastern and Oriental Orthodox Traditions to the realm of Jewishne...

Patriarch Kirill performed the intercessory service of the beginning of the rite for the making o...

On Monday April 22, 2019, on Great and Holy Monday, after the Presanctified Liturgy, Patriarch Kirill, celebrated the intercessory office of the be...

Patriarch Kirill’s congratulations to Volodymyr Zelensky, the new President of Ukraine

Patriarch Kirill of Moscow and All Russia congratulated Volodymyr Zelensky on his election as President of Ukraine.