Communiqué de presse du Saint-Synode permanent de l’Église orthodoxe de Grèce au sujet des mesures de restrictions du coronavirus
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

« Le Christ est ressuscité ! 

Le Saint-Synode permanent de l’Église orthodoxe de Grèce s’est réuni aujourd’hui 30 avril 2020, dans sa 163ème période synodale, sous la présidence de S.B. l’archevêque d’Athènes et de toute la Grèce Jérôme, pour sa deuxième session du mois d’avril, et il a examiné les questions portées à l’ordre du jour. Pendant sa réunion, le Saint-Synode a approuvé :

– Les mesures prises par S.B. le président « par ordonnance et délégation synodale » durant la période écoulée depuis sa réunion précédente (1.4.2020), conformément au règlement y relatif sur ses travaux. Le Saint-Synode permanent a débattu très longuement et réévalué les derniers développements concernant la pandémie du coronavirus et ses conséquences relativement à la célébration du Culte Divin dans les églises et monastères de l’Église de Grèce et a décidé ce qui suit :

– Il glorifie le Nom de notre Seigneur Jésus-Christ ressuscité, car par Sa grâce et Son amour pour les hommes et par la protection de Ses saints, la poursuite de la propagation de la maladie dans notre Patrie a été évitée.

– Il exprime publiquement ses chaleureuses félicitations à tous les médecins et infirmières, les praticiens de la santé, les fonctionnaires compétents et tous ceux qui luttent avec vigueur et espoir pour le soin des malades et de leurs familles.

– Il prie constamment le Seigneur pour le repos de l’âme de tous nos frères qui sont décédés des suites de la maladie et compatit chaleureusement à la douleur de leurs proches.

– Il félicite publiquement tout le peuple grec qui a observé dès le début les mesures proposées par les spécialistes, dans un esprit de solidarité, d’obéissance, de sacrifice et de véritable amour, restant à domicile et supportant avec patience la difficulté et la nécessité du confinement.

– Il s’adresse particulièrement au clergé orthodoxe et au peuple grec pieux et aimant le Christ, mais aussi à tous les bénévoles chrétiens orthodoxes restés inconnus, qu’il remercie et bénit paternellement car, tout en ayant de nombreuses fois exprimé leur mécontentement pour l’impossibilité de participer aux offices, particulièrement ceux de la Semaine Sainte, soulevant ainsi une « croix » insupportable, ils se sont rangés aux décisions de l’État et aux directives données par le Saint-Synode avec responsabilité paternelle, lequel, depuis le début de la crise sanitaire (28.2.2020) a pris une position responsable, exhortant au moyen de ses annonces et de ses encycliques à observer les règles d’hygiène et à rester chez soi, afin non seulement de ne pas se mettre soi-même en danger, mais aussi ses semblables. Ce clergé et ce peuple fidèle se plaignent à juste titre et le Saint-Synode exprime publiquement aussi son amertume et sa préoccupation pour la façon avec laquelle ont été traités de nombreux chrétiens durant la période de la Semaine Sainte, si importante et sensible pour les fidèles.

– Ces décisions du Saint-Synode ont été accueillies avec grande polémique, tant de la part de certains frères chrétiens, clercs et laïcs, que de représentants des medias, et même des partis du parlement qui, soit par ignorance, soit en raison de mauvais renseignements ou malentendus, ont utilisé le moyen favori et facile de la calomnie, d’affabulations et d’insultes. Le Saint-Synode leur pardonne à tous, les bénit paternellement, mais déclare en même temps qu’ils doivent rétablir la réalité, afin de ne pas rester exposés devant Dieu et la vérité.

– Il reçoit avec espoir l’ordonnance du 28.4.2020 du premier ministre Kyriacos Mitsotakis, qu’il félicite pour les remerciements que celui-ci a exprimés publiquement à l’Église de Grèce et à tout son clergé, ainsi que son pieux peuple, reconnaissant ainsi sa contribution à la lutte contre la pandémie. Mme Niki Kerameos, ministre de l’Instruction et des Cultes, a joué également un rôle important dans cette reconnaissance publique et sa contribution est relevée particulièrement. – Il exprime sa joie pour le fait que M. le premier ministre à prêté une « oreille favorable » à la lettre de S.B. de l’archevêque d’Athènes et de toute la Grèce Jérôme du 22 avril 2020

, qui avec anxiété a transmis la conviction commune de la Hiérarchie, du clergé et du peuple pieux, que le temps était venu pour l’accès « sous condition » des fidèles aux églises et aux monastères de l’Église de Grèce, tant pour vénérer les icônes que pour participer aux offices, au Mystère sacré de la divine Liturgie et les autres Mystères et, dans ce but, M. le premier ministre a décidé le retour progressif des fidèles dans les saintes églises et aux offices liturgiques.

– Assurément, le Saint-Synode souhaitait et attendait le retour des fidèles aux offices depuis le premier jour du « retour progressif à la normalité » (4.5.2020), comme il l’avait demandé lui-même. Après de nombreux débats, cependant, il a décidé d’accepter la décision des organes de l’État pour un retour complet conditionnel des fidèles dans les saintes églises à effet du dimanche 17 mai 2020, percevant et utilisant cette période pour une meilleure préparation, dans les conditions sanitaires, pour organiser les offices et la participation des fidèles.

– Il réaffirme sa ferme position, à savoir que l’Église de Grèce se tient toujours, moralement et matériellement, aux côtés de l’État hellénique et continuera de l’assister de toutes ses forces pour toute question concernant le peuple grec. Dans ce but, conformément à l’ordonnance de monsieur le Premier ministre sur la participation des fidèles au culte divin, « selon des règles strictes qui seront convenues avec le Saint-Synode et la communauté scientifique », il élabore déjà des propositions qui découlent des conclusions de la Commission scientifique, qu’il soumettra après s’être réuni à nouveau au mois de mai, à l’État, afin qu’elles soient mises en vigueur à partir du 17 mai 2020, alors que les fidèles reviendront sous condition aux offices communs dans les églises.

– Dès le 11 mari 2020, les services du Saint-Synode, de l’archevêché d’Athènes et des diocèses métropolitains reprendont leur fonctionnement quotidien normal, conformément aux conditions et règles d’hygiène déterminées par l’État pour le fonctionnement en toute sûreté et hygiène des services publics.

– La décision précédente du Saint-Synode sur l’interdiction aux hiérarques, prêtres, diacres et moines de se manifester et de faire des déclarations publiques dans les medias et sur internet est levée. Son unique but était, comme cela a été souligné depuis le début, l’existence d’une « voix unique » de l’Église dans son soin pastoral envers la société. Néanmoins, les hiérarques de l’Église de Grèce, qui souhaitent communiquer avec les pouvoirs publics au sujet d’affaires ecclésiastiques d’intérêt plus large, sont priés à nouveau de le faire selon l’ordre et la déontologie ecclésiales, par l’intermédiaire du Saint-Synode, tandis que les prêtres, moines et moniales qui souhaitent faire la même chose, doivent le faire par l’intermédiaire de leurs Eminentissimes métropolites.

Le Saint-Synode permanent exhorte leurs Éminences les Hiérarques, dans le cadre de leurs responsabilités pastorales, à prendre leurs responsabilités pastorales dans la gestion de cette question, tout comme chaque clerc et moine, chaque fidèle orthodoxe, doit prendre leur responsabilité personnelle. À l’unanimité, le Saint-Synode a décidé de ne pas convoquer l’Assemblée des évêques de l’Église de Grèce car l’État a déjà, par l’intermédiaire du Premier ministre et des ministres et médecins compétents a accepté l’intervention de S.B. l’archevêque Jérôme et du Saint-Synode permanent, exprimée par la lettre du 22.4.2020 à M. le Premier ministre au sujet de la participation des fidèles à la vie liturgique de l’Église sur la base des mesures d’hygiène nécessaires. Dans ce but, le Saint-Synode a décidé de se réunir le 12 mai 2020 afin de clarifier les moyens du retour à notre vie liturgie régulière conformément au rapport

de M. le Premier ministre selon lequel : « À partir du 4 mai, les églises seront ouvertes pour la prière personnelle et, à partir du dimanche 17 mai, les fidèles pourront participer à la sainte Liturgie et aux autres offices, toujours cependant dans le cadre des règles strictes convenues avec le Saint-Synode et la communauté scientifique ». Pour la période du 4 au 16 mai 2020, le Saint-Synode permanent enverra une encyclique à ce sujet aux diocèses métropolitains de l’Église de Grèce avec toutes les instructions pertinentes relatives à la venue des fidèles dans les églises pour leur prière privée. Le Saint-Synode réitère etdiocèses métropolitains delises pour leur prière privée.t enverra une encyclique à ce sujet aux diocèses métropolitains deère, à nouveau à l’unanimité, que la question du Mystère sacré de l’Eucharistie et de la sainte Communion est non négociable, comme cela est défini par les canons sacrés de notre sainte Église.

Le Saint-Synode exprime particulièrement ses remerciements à S.E. le métropolite de Naupacte et Aghios Vlasios Hiérothée qui, à un moment critique a entrepris la fonction éminente de représentant du Saint-Synode auprès des medias et qui, dans un respect absolu du système synodal de l’Église, sérieux, responsabilité, courtoisie, sobriété, connaissances théologiques et, en général avec la formation et l’éducation dont il dispose, a mené sa tâche à bonne fin. Le Saint-Synode appelle tous les pieux chrétiens à « rester en sécurité dans l’Arche spirituelle de l’Église orthodoxe et à revenir au culte spirituel du Dieu vivant avec toutes les dispositions nécessaires, rendant grâce au Seigneur ressuscité pour tout ce que Son amour Il a œuvré pour notre salut ». Enfin, le Saint-Synode a approuvé le détachement de membres du clergé et a examiné les questions concernant des diocèses métropolitains et les problèmes courants ».

Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Le président serbe Aleksandar Vučić et le premier ministre bulgare Boïko Borissov se sont rendus ... À la Une 173200

Le président serbe Aleksandar Vučić, accompagné par le premier ministre bulgare Boïko Borissov, a visité, le 1er juin 2020 l’église des Saints-Quar...

« Dans le conflit au Donbass, l’Église orthodoxe ukrainienne était et reste la Mère qui unit » a ... À la Une 173194

Le métropolite de Sviatogorsk Arsène, supérieur du monastère qui porte le même nom et qui dépend du primat de l’Église orthodoxe ukrainienne, le mé...

L’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe, le métropolite de Tcheboksary et de... À la Une 173178

Le métropolite Barnabé, l’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe est décédé le 1er juin 2020. Il avait été hospitalisé à Tchebo...

Réouverture des églises à Constantinople À la Une 173187

Les fidèles pourront revenir dans les églises de Constantinople et des autres diocèses orthodoxes de Turquie. Comme l’annonce le Patriarcat œcuméni...

21 mai (ancien calendrier) / 3 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108695

Jour de jeûne – dispense de poisson Icône de la Mère de Dieu de Vladimir. Saints Constantin, empereur (337) et sa mère, sainte Hélène (327), égaux ...

3 juin Vivre avec l'Église 108693

Jour de jeûne Saint Lucillien, sainte Paule, vierge, et les 4 enfants saints Claude, Hypatios, Paul et Denis, martyrs à Nicomédie (270-275) ; saint...

Lettre du patriarche œcuménique Bartholomée aux primats des Églises orthodoxes locales au sujet d... À la Une 173159

Nous publions ci-dessous le communiqué du Patriarcat œcuménique, suivi de la lettre du Patriarche Bartholomée adressée aux primats des Églises orth...

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108513

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypt...

2 juin Vivre avec l'Église 108511

Saint Nicéphore, archevêque de Constantinople, confesseur (828) ; saint Pothin, évêque de Lyon, avec saints Sanctus, diacre, Vétius, Epagathus, Mat...

Les paroisses dans la juridiction du Patriarcat d’Antioche rouvrent leurs portes le 7 juin Actualités 173147

C'est par un communiqué que le métropolite Ignace du Patriarcat d'Antioche annonce la reprise des offices célébrés dans les paroisse da sa juridict...

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108474

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Saints Patrice, évêque de Prousse en Bithynie, avec ses compagnons : Acace, Ménandre et Polyène, pr...

1er juin Vivre avec l'Église 108472

1er juin Saint Justin le Philosophe et ses compagnons : Chariton, Charité, Evelpiste, Hiérax, Péon, Valérien et Justin, martyrs à Rome (166) ; sain...