Le catholicos-patriarche de Géorgie Élie II propose de bâtir un séminaire auprès des reliques de saint Maxime le Confesseur

Le catholicos-patriarche de Géorgie Élie II déclare qu’il pense depuis longtemps à la construction d’un séminaire et d’un hôtel pour les pèlerins dans la région de Lechkumi, dans le nord-ouest de la Géorgie, où sont conservées les reliques de saint Maxime, afin de permettre l’accroissement du nombre de visiteurs qui viennent vénérer les lieux et objets saints. « Il y a peu de figures spirituelles qui ont laissé une trace aussi indélébile sur le monde chrétien que saint Maxime le Confesseur » a déclaré le patriarche. Les reliques de saint Maxime ont été découvertes en Géorgie en 2010. Leur authenticité a été confirmée après plusieurs années d’analyse et a été annoncée lors de la Vème conférence théologique internationale tenue à Tbilissi en 2015 qui avait rassemblé des scientifiques, chercheurs et ecclésiastiques venus de Serbie, Grèce, Russie, Royaume-Uni et Australie afin de discuter de la vie et des œuvres de St Maxime le Confesseur (580-662, commémoré le 13/26 août). Saint Maxime a été persécuté par l’empereur byzantin Constantin II, subissant la torture et l’exil en Géorgie occidentale avec deux de ses disciples. C’est là qu’il a été inhumé, dans la ville de Tsagrei, le centre régional de la région historique de Lechkhumi.

Source

Print Friendly, PDF & Email


Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !