Décès du père François Brune

3325

Le père François Brune est décédé le 16 janvier à l’âge 87 ans. Né en 1931 à Vernon dans l’Eure, prêtre catholique, membre de la compagnie de Saint-Sulpice, titulaire d’une licence en théologie de l’Institut catholique de Paris et d’une licence d’Écriture Sainte de l’Institut biblique de Rome, il avait enseigné aux grands séminaires de Nantes, Rodez et Bayeux. En 1970, à la suite du concile Vatican II, il avait pris ses distances avec l’Église catholique, et avait trouvé un travail comme employé à la galerie d’icônes ARTEL, située rue Bonaparte. Intéressé par les Pères orientaux, il avait publié en 1999 un livre intitulé Pour que l’homme devienne Dieu (plusieurs fois réédité chez d’autres éditeurs) qui, tout en développant certains points de vue proches de la perspective orthodoxe, défendait l’idée de la possibilité d’un salut universel hors Église. Il publia aussi plusieurs articles dans des revues orthodoxes et des ouvrages collectifs (Le Dossier Saint Augustin publié à L’Age d’Homme) où il se montrait très critique vis-à-vis des théologies de saint Augustin et de Thomas d’Aquin. Il se fit surtout connaître du très grand public par une série d’ouvrages consacrés à des phénomènes paranormaux, en particulier une prétendue communication avec les morts sous la forme d’un spiritisme technologiquement sophistiqué. Il a finalement décidé de se convertir à l’Orthodoxie et y a été reçu le jour de la Pâques orthodoxe en 2018 dans la paroisse orthodoxe à Vanves (92). L’office des funérailles aura lieu le lundi 21 janvier à 11h00 en la cathédrale de la Sainte-Trinité (quai Branly) à Paris. Le métropolite Jean de Chersonèse a adressé un message de condoléances à sa famille et aux proches.

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !