L’archiprêtre Nicolas Balachov a déclaré que la « lettre » de l’archevêque Jean de Charioupolis au patriarche Cyrille de Moscou est un faux, voire même « une provocation »

2087

Le Département des affaires ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou (DREE) a déclaré qu’il n’avait pas reçu la lettre du 7 décembre 2018 du chef de l’Exarchat russe en Europe occidentale, lequel a été dissous par Constantinople. Cette lettre avait été publiée ce mercredi sur internet. « Une telle lettre, qui a été publiée sur le site Credo.press, n’est pas parvenue au DREE. Le collaborateur de ce département auquel on se réfère dans l’article est une personne fictive » a déclaré à l’Agence russe Interfax, le vice-président du DREE, l’archiprêtre Nicolas Balachov. Celui-ci a exprimé ses regrets que certains autres sites « aient fait confiance à cette provocation ». Avant la mise au point de l’archiprêtre Nicolas Balachov, il avait été fait état dans certains médias d’une lettre de l’archevêque Jean de Charioupolis, qui dirige l’archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale, dit aussi « Exarchat russe », dissous par Constantinople à la fin du mois de novembre, dans laquelle le hiérarque se serait soi-disant adressé au patriarche Cyrille en lui demandant de recevoir l’exarchat dans la juridiction du Patriarcat de Moscou.
La décision de Constantinople de dissoudre l’Exarchat d’Europe occidentale des paroisses de tradition russe a été rendue publique le 28 novembre. Le même jour, l’archiprêtre Nicolas Balachov avait déclaré à « Interfax » qu’il avait été précédemment proposé à l’Exarchat de passer à la juridiction de l’Église orthodoxe russe. « Il y a quinze ans, au printemps de 2003, le défunt patriarche Alexis II s’était adressé à tous les hiérarques et aux paroisses orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale [ainsi qu’au diocèse d’Europe occidentale de l’Église russe hors-frontières ndt], leur proposant de se réunir au sein d’un diocèse métropolitain auto-administré de l’Église orthodoxe russe. Il est possible que le temps soit venu de réfléchir à cet appel qui, alors, n’avait pas été entendu par tous », avait précisé le père Nicolas.

Source

This post is also available in: English (Anglais)

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !