Le communiqué final du 3ème forum européen catholique-orthodoxe, qui s'est tenu à Lisbonne du 5 au 8 juin, peut être lu ici (le télécharger au format word). Il y est évoqué la "crise de grande gravité" que traverse l'Europe: " Beaucoup d'Européens souffrent directement des conséquences de cette crise : en particulier le chômage, l’absence de perspective et d’espérance. Les Européens sont inquiets au sujet de leur avenir. Nos Églises accueillent et restent à l’écoute de ces souffrances et de ces inquiétudes. Elles souhaitent adresser à leurs fidèles et à tous les Européens un message de confiance et d'espérance." Cette crise, est-il observé, est globale: "Les Eglises observent que la crise que nous traversons n'est pas seulement une crise économique. Il s'agit d'une crise morale et culturelle, et plus profondément d'une crise anthropologique et spirituelle." La sécularisation, est-il remarqué, a détourné beaucoup d'Européens de la foi au profit "d'idéologies matérialistes et hédonistes", or "Les Églises chrétiennes enseignent que l'homme trouve son accomplissement en Dieu son Créateur et Sauveur. Rien en ce monde ne peut combler l’homme. Il est appelé, en usant des biens de ce monde, à découvrir le lien qui l'unit aux autres hommes en communion avec le Créateur. (…) En considération de notre expérience de la présence vivante du Christ dans l’Eglise, nous croyons que c’est par le retour au Christ, dans la disponibilité à l’Esprit Saint, et à la foi chrétienne que les hommes d’aujourd’hui trouveront une réponse à leurs aspirations les plus profondes."

Print Friendly, PDF & Email


Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !