Le métropolite de Moguilev-Podolsk Agapit (Église orthodoxe d’Ukraine) a été conduit à Kiev par les agents du SBU pour participer au « concile de réunification », ce que celui-ci a refusé

1677

Hier matin, un collaborateur des services de sécurité ukrainiens (SBU) s’est présenté chez le métropolite de Moguilev-Podolsk Agapit (Église canonique d’Ukraine) qui se trouvait alors en Bucovine, et lui a proposé de se rendre à Kiev. Comme l’a dit le métropolite Agapit, le collaborateur du SBU, qui se présentait sous le nom de« Dmitri », soi-disant pour discuter avec le métropolite de Vinnitsk et Bar Syméon. « J’ai téléphoné au métropolite Syméon, et il a confirmé qu’il voulait me parler. Je suis alors allé avec l’homme du SBU à Kiev. Mais je n’ai pas eu la possibilité de parler avec le métropolite Syméon » a déclaré Mgr Agapit. En fait, un deuxième collaborateur du SBU, Dmitri Gorbenko, a rencontré le hiérarque de l’Église canonique dans la capitale. Celui-ci a été logé dans un hôtel et on lui a proposé de rencontrer la direction du SBU. Toutefois, le métropolite Agapit a réussi à entrer en contact avec le député ukrainiens Andreï Derkatch, qui avec le député Vadim Novinski l’ont aidé à fuir la pression du SBU et l’ont amené à la laure des Grottes de Kiev. « Nous avons décidé d’aller à la laure de Kiev afin de rencontrer le métropolite Onuphre et lui raconter la situation… En route, j’ai donné une interview et j’ai dit que je n’irai pas au concile de réunification, étant donné que le primat de notre Église n’a pas donné sa bénédiction, et que notre Église n’y participe pas », a ajouté le métropolite. Vadim Novinski pense que « le SBU accomplit une activité illégale, au moyen de menaces, interrogatoires,procédures pénales dans le but de forcer les hiérarques de l’Église orthodoxe d’Ukraine à participer au concile ». Comme l’a souligné Andreï Derkatch,« ce qui s’est produit avec le métropolite Agapit est une confirmation de plus que le pouvoir agit par la coercition ». Le député a ajouté que d’autres métropolites de l’Église orthodoxe d’Ukraine se trouvent dans une situation difficile, et qu’on peut de la même façon amener à Kiev afin de les forcer à participer au concile. Le député s’est adressé aux collaborateurs du SBU pour leur demander de « cesser les actions illégales » contre l’Église orthodoxe d’Ukraine et ses évêques.

Source (dont photographie de Mgr Agapit) : News.Church.ua

This post is also available in: English (Anglais)

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !