18/10/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Les reliques de saint Mardaire (Uskoković, +1935) ont été trouvées partiellement incorrompues
Les reliques de saint Mardaire (Uskoković, +1935) ont été trouvées partiellement incorrompues

Les reliques de saint Mardaire (Uskoković, +1935) ont été trouvées partiellement incorrompues

Avec la bénédiction de l’évêque Longin de la Nouvelle-Gračanica et du Midwest (l’un des diocèses de l’Église orthodoxe serbe aux État-Unis), les reliques de saint Mardaire (Uskoković) ont été exhumées le 5 mai en l’église Saint-Sava du monastère de Libertyville, (Illinois), où elles reposaient depuis leur inhumation en décembre 1935. L’exhumation, réalisée en vue des cérémonies de glorification panorthodoxe du saint qui se tiendront du 14 au 16 juillet 2017, a révélé que les reliques sont partiellement incorrompues, ce qu’a confirmé le père Nicolas Kostur, qui préside le sous-comité liturgique de la glorification de saint Mardaire. Le 4 mai 2017, après la Liturgie et un acathiste au saint célébrés par l’évêque Longin, la pierre tombale a été enlevée, révélant que le cercueil se trouvait dans un caveau en ciment, qui a été ouvert le dimanche suivant. Pendant l’exhumation, « Le Christ est ressuscité » et d’autres hymnes de Pâques, ainsi que le tropaire de saint Mardaire, ont été chantés selon les mélodies serbes et russes. Le cercueil a été fissuré tandis qu’on le dégageait, laissant échapper un doux parfum qui se dissipa rapidement. En inspectant soigneusement les reliques, le père Nicolas Kostur a découvert que les mains du saint étaient entièrement intactes, avec la peau et les ongles. En ôtant soigneusement les vêtements dans lesquels le saint avait été inhumé, il s’est avéré que les reliques étaient intactes à partir des genoux. Les cheveux et la barbe du saint sont souples comme si le saint avait été enterré hier. Le reste des reliques a été ensuite été lavé avec de l’eau chaude et du vin blanc, puis ointes avec un parfum, et placées ensuite dans un stikharion, en attendant d’être revêtues de tous les ornements liturgiques pour la cérémonie de glorification au mois de juillet. St Mardaire, évêque de l’Église serbe en Amérique a accompli un immense travail missionnaire en Amérique et a fondé le monastère Saint-Sava, où il a été inhumé le 12 décembre 1935. Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe serbe a introduit son nom au calendrier le 29 mai 2015.

Source

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski