Communiqué de la Métropole du Monténégro et du Littoral et des diocèses de Budimlje-Nikšić et de Mileševa

Métropole du Monténégro : « Nos médecins montrent, ces jours-ci, un véritable amour fraternel »
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

« Cetinje le 3 avril 2020


Frères et sœurs, chers enfants spirituels,
Le cinquième dimanche du Carême, dans la tradition de l’Église appelé également le dimanche « sourd » [celui où l’on entend rien, allusion au silence qui doit être le nôtre pendant la Semaine Sainte qui vient, à l’absence de paroles vaines pendant le carême et au désert, dans lequel a vécu Ste Marie l’Égyptienne, fêtée en ce dimanche, ndt], nous nous trouvons dans le temps de silence de notre exploit du Grand Carême. C’est le temps de silence de prière et de multiplication de l’effort et de l’attention spirituels – avant la période des souffrances du Seigneur et de Sa glorieuse Résurrection.

Cette année, par la permission de Dieu, cela coïncide avec l’épreuve sans précédent de la pandémie du coronavirus, qui s’est emparée du monde entier, y compris de notre Monténégro. Le nombre de personnes infectées augmente de jour en jour et, par conséquent, les mesures de l’État et des établissements de santé deviennent de plus en plus strictes – en termes de circulation des gens et de rassemblement en un seul lieu. Ce que l’Église pourtant n’a pas oublié à travers ses deux mille ans d’histoire, à travers toutes ses détresses et souffrances, personnelles et collectives, et ce dont elle témoigne aujourd’hui, dans cette souffrance de toute humanité, ce sont les paroles de la vérité du Christ : « Je suis le pain vivant qui descend du ciel, et le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour que le monde ait la vie … Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle, et moi, je la ressusciterai au dernier jour» (Jn 6, 51-54). En ce temps déjà, certains de Ses disciples ont dit : « Cette parole est rude ! » (Jn 6, 60) et « dès lors, beaucoup de Ses disciples s’en retournèrent et cessèrent de faire route avec Lui » (Jn 6, 66). Nous voyons que cette parole est réellement rude car aujourd’hui, non seulement beaucoup ne Le suivent pas, mais aussi Lui crachent dessus et Le clouent sur la même croix, comme autrefois les anciens d’Israël, précisément parce qu’il s’est proclamé Fils de Dieu et Pain de Vie. Mais à la question du Christ aux douze apôtres, « Et vous, ne voulez-vous pas partir ? », l’apôtre Pierre, au nom des apôtres et de tous les chrétiens, répond à ce jour : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as des paroles de vie éternelle. » (Jean 6, 67-68)

C’est pourquoi nous vous invitons paternellement, à passer l’attente de la fête de Pâques avec la foi inébranlable dans le Christ comme Pain de vie éternelle, avec les règles de prière et du Grand Carême, en prenant soin de la santé de l’âme, mais aussi dans la discipline prescrite par les services de santé compétents. Nous nous trouvons à deux semaines avant Pâques. Passons-les dans l’amour vers Dieu et vers nos proches, pour la plupart dans nos maisons, devant nos icônes familiales, avec de l’encens et des veilleuses allumés, avec nos livres de prières et l’Écriture sainte entre les mains. Transformons notre maison en église de Dieu, et notre cœur et notre âme en demeures du Saint-Esprit, en nous libérant de la haine envers Dieu et envers nos frères, de l’envie, de la méchanceté et de toute impureté spirituelle et corporelle Ce n’est pas un hasard si l’apôtre Paul a qualifié la famille d’ « église domestique ».


Les prêtres trouveront le moyen, en consultation les autorités publiques, de célébrer les prières publiques dans les églises, temporairement sans la présence de la majorité du peuple fidèle. Les noms de tous les vivants et les décédés, y compris chacun de vous, seront mentionnés pendant ces offices. Dans chaque liturgie, nous prions « pour la vie du monde et le salut », « pour les malades », nous offrons « ce culte spirituel pour tout l’univers, la sainte Église catholique et apostolique, pour les présents et absents pour des raisons légitimes … pour chaque pays et ville, pour les malades, les voyageurs, les prisonniers, les exilés ». Nous offrons les saints Dons « de la part de tous et pour tous ». À cet égard, ainsi que vos autres besoins spirituels, en particulier la sainte Communion : veuillez rester en contact avec le prêtre paroissial, qui vous donnera des conseils spirituels pour les jours qui viennent. Grâce au développement de la technologie moderne, ces jours-ci vous pourrez suivre un grand nombre des offices religieux, à travers l’internet et le programmes de Radio Svetigora et Mileševa, nos sites internet diocésains, Télévision « Hram », ainsi que des médias d’autres Églises orthodoxes locales.
Multiplions nos prières en ces jours du Grand Carême et montrons le courage, le calme, l’amour et la patience qui nous ornaient pendant les processions, et qui étaient la caractéristique principale de nos saints et pieux ancêtres, dont nous avons hérité la foi en immortalité et en dignité humaine éternelle. Que notre raisonnement soit conforme à celui du Christ : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jean 14, 6) et « Nul n’a d’amour plus grand que celui qui se dessaisit de sa vie pour ceux qu’il aime » (Jean 15, 13), ainsi qu’à la vérité ancienne et sanctifiée de la profession de la foi « J’attends la résurrection des morts » ! C’est le Carême qui nous enseigne cet amour sacrificiel qui est le remède à tous les virus, et même à celui-ci permis par Dieu, afin que les gens se repentent et guérissent de l’égoïsme et de la foi en la mort et le néant.


Soyons convaincus que tous nos efforts, réalisés avec bénédiction et obéissance, en particulier notre amour de Dieu et de nos frères, que nos médecins et nos professionnels de la santé montrent ces jours, comme toujours, d’une manière altruiste, seront multipliés par le Seigneur dans les jours à venir, et pour les siècles des siècles. Dieu aidera que tout aille bien et que la Vie se montre plus forte que la mort.


Nous vous saluons avec un salut de foi, d’espérance et d’amour :
Le Christ est ressuscité ! »

Source

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Lettre du patriarche œcuménique Bartholomée aux primats des Églises orthodoxes locales au sujet d... À la Une 173159

Nous publions ci-dessous le communiqué du Patriarcat œcuménique, suivi de la lettre du Patriarche Bartholomée adressée aux primats des Églises orth...

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108513

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypt...

2 juin Vivre avec l'Église 108511

Saint Nicéphore, archevêque de Constantinople, confesseur (828) ; saint Pothin, évêque de Lyon, avec saints Sanctus, diacre, Vétius, Epagathus, Mat...

Les paroisses dans la juridiction du Patriarcat d’Antioche rouvrent leurs portes le 7 juin Actualités 173147

C'est par un communiqué que le métropolite Ignace du Patriarcat d'Antioche annonce la reprise des offices célébrés dans les paroisse da sa juridict...

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108474

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Saints Patrice, évêque de Prousse en Bithynie, avec ses compagnons : Acace, Ménandre et Polyène, pr...

1er juin Vivre avec l'Église 108472

1er juin Saint Justin le Philosophe et ses compagnons : Chariton, Charité, Evelpiste, Hiérax, Péon, Valérien et Justin, martyrs à Rome (166) ; sain...

31 mai Vivre avec l'Église 69348

7e dimanche de Pâques. Après-fête de l’Ascension et dimanche des Saints Pères du 1er Concile Œcuménique (325). Sainte Pétronille, vierge, martyre à...

Le programme académique 2020-2021 de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge À la Une 173127

Le livret 2020-2021 qui présente l’offre de cursus, de colloques et de formations en théologie orthodoxe de l’Institut Saint-Serge est ...

« Orthodoxie » (France-Culture): « Le visage intérieur » Écouter 173124

Ci-dessous : le podcast audio de l’émission Orthodoxie sur France-Culture du 24 mai intitulée « Le visage intérieur » (rediffusion de l’émiss...

Le documentaire « Saint Mardaire – évêque sans adresse permanente » À la Une 173115

« Saint Mardaire – évêque sans adresse permanente » est un documentaire sur saint Mardaire (Uskoković) (1889-1935), premier évêque du premier...

Une église orthodoxe de Shanghai transformée en librairie Actualités 173109

Sur les murs de l’église de Saint-Nicolas, vous ne verrez pas d’iconographie traditionnelle, mais des étagères en acier pour les livres...

17 mai (ancien calendrier) / 30 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 105424

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR Tropaire de la fête, ton 4 Tu t’es élevé dans la gloire, ô Christ notre Dieu, réjouissant Tes disciples par la promes...