Réouverture du monastère historique de la Mère de Dieu de Soumela, dans la région du Pont

889

Après deux ans de « silence » suivant la dernière liturgie qui a été célébrée au mois d’août 2015 par le patriarche œcuménique Bartholomée, le président turc a facilité la réouverture du monastère historique de Soumela, dans la région du Pont. Selon la tradition, le monastère de Soumela a été fondé en 386, du temps de l’empereur Théodose (375-395) par deux moines grecs, Sophrone et Barnabé. Ces deux moines ont trouvé une icône miraculeuse de la Mère de Dieu dans une grotte du Mont Mela et ont décidé de la ramener et d’y établir un monastère. En 1922, le monastère a été abandonné au moment des échanges de populations consécutives au Traité de Lausanne. Le 15 août 2010, après 88 ans, la première Liturgie a été célébrée par le patriarche Bartholomée dans l’église partiellement restaurée, ce qui était un symbole pour les Grecs du Pont.

Source

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.