Réponse du patriarche Bartholomée à l’archevêque Anastase concernant l’Ukraine
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Le patriarche œcuménique Bartholomée, dans une lettre publiée le samedi 9 mars dans la soirée, a répondu à l’archevêque Anastase de Tirana et de toute l’Albanie concernant l’autocéphalie de l’Église d’Ukraine. Dans sa réponse, le patriarche œcuménique affirme avoir étudié avec soin la lettre de Mgr Anastase, archevêque d’Albanie, publiée le 14 janvier, sur les événements concernant l’Église d’Ukraine et la demande de synaxe pan-orthodoxe « afin de prévenir un schisme qui menace de se produire ».

Comme le patriarche Bartholomée le mentionne de manière toute particulière, le Patriarcat œcuménique a toujours eu la responsabilité – et non le privilège – de voir dans quelque Église locale que ce soit la nécessité de résoudre une difficulté et de prendre des décisions sans pour autant causer quelque problème aux autres patriarches. De plus, Bartholomée a rappelé les droits canoniques « des Églises sœurs locales ». S’adressant à Mgr. Anastase, le patriarche œcuménique souligne que les attributions passées et présentes du statut ecclésiastique d’autocéphalie ont un seul et unique but : « le bon fonctionnement de chaque Église, et non la création de fausses impressions ni la division de la Sainte, Une et Apostolique Église de Dieu ».

Dans le même esprit, poursuit-il, « nous avons pris des décisions concernant le cas des anciens métropolites Philarète de Kiev et Macaire de Lvov ». Bartholomée a ensuite cité l’exemple du schisme des Méliciens, qui a été résolu, et dont les évêques et les presbytres ont recouvré leur statut par une nouvelle ordination.

Le patriarche a poursuivi en rappelant que dans l’histoire récente de l’Église, en particulier en 1945, l’Église a alors pardonné à l’Église de Bulgarie qui avait été déchue et excommuniée par le Synode de 1872 en lui rétablissant son statut sans pour autant procéder à de nouvelles ordinations.

« Et surtout, citons le cas de l’Église de Russie, qui, il y a quelques années, à la suite de pressions politiques de haut niveau, a pardonné à ses membres jusqu’alors schismatiques de l’ERHF (Église Russe Hors Frontières). Comment l’a-t-elle accepté de nouveau en communion, avec une nouvelle ordination et un rebaptême ? » A questionné le patriarche Bartholomée.

Il souligne aussi que « ceux qui en profitent le plus » interprètent à tort la position de tolérance et de retenue du patriarcat œcuménique comme un renoncement à la voie que l’Église doit emprunter à l’avenir. Il convient de se demander : pourquoi ceux qui s’agitent contre leurs bienfaiteurs acceptent-ils cette calomnie inconsidérée contre l’Église mère et le patriarche lui-même ? ».

En ce qui concerne la question du caractère non canonique de l’ordination d’Épiphane et d’autres hiérarques de l’Église orthodoxe autocéphale d’Ukraine, le chef du Phanar se réfère à l’étude du métropolite Angialu et de Basile de Smyrne qui a été faite en 1887, où le hiérarque est arrivé, semble-t-il, à la conclusion de « la validité des chirotonies des clercs ordonnés par les évêques excommuniés et défroqués ».

Enfin, le patriarche œcuménique soutient que le Patriarcat œcuménique se réfère aux paroles des textes ecclésiastiques hérités, et n’a aucun intérêt personnel ou tout autre motif inavouable ou ferait preuve d’opportunisme politique. C’est pourquoi, conclut-il, « c’est à vous de réaliser les vérités qui ont été dites, non pas de les ratifier, puisqu’elles sont déjà certifiées par des actes ecclésiastiques, mais de rétablir la justice selon l’expérience précieuse et authentique des Pères de l’Église ».

Sources 1 et 2

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Mgr Onuphre évoque les persécuti... À la Une

Devant le président Porchenko, le métropolite de Kiev Onuphre a évoqué les persécutions dont fait l’objet l’Église orthodoxe d’Ukraine, ainsi que l...

Une délégation du Patriarcat de ... À la Une

Une délégation du Patriarcat de Constantinople, avec le métropolite Emmanuel de France, a été reçue par le patriarche Jean d'Antioche.

Le Saint-Synode de l’Église orth... Actualités

Présentation des trois nouveaux métropolites qui viennent d'être élus par le Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Grèce.

March 11 (old calendar) /  March...

March 11 (old calendar) /  March 24 (new) SECOND SUNDAY OF LENT — Tone 2. St. Gregory Palamas. St. Sophronius, Patriarch of Jerusalem (638-644). St...

March 24

March 24 SECOND SUNDAY OF LENT — Tone 2. Forefeast of the Annunciation. St. Gregory Palamas. Synaxis of the Venerable Fathers of the Kiev Caves Lav...

11 MARS (ancien calendrier) /  2... Vivre avec l'Église

11 MARS (ancien calendrier) /  24 MARS (nouveau)  Grand Carême, dispense d’huile et de vin. Dimanche de saint Grégoire Palamas. Saint Sophrone, pat...

24 MARS Vivre avec l'Église

24 MARS Grand Carême. Dimanche de saint Grégoire Palamas. Saint Artémon, évêque de Séleucie en Pisidie (Ier-IIème s.) ; saint Artémon, évêque de Th...

4ème anniversaire du décès du pè... Actualités

4ème anniversaire du décès du protopresbytre Thomas Hopko, doyen émérite du Séminaire orthodoxe Saint-Vladimir (États-Unis) prêtre, théologien, pré...

Bertrand Vergely : « Le pardon.... À la Une

Bertrand Vergely nous parle, dans sa conférence du 18 mars, du pardon.

Le patriarche Cyrille de Moscou ... À la Une

Le patriarche Cyrille de Moscou a abordé la question des familles des prêtres en soulignant qu'elles doivent être au centre de l’attention des évêq...

Un concert du chœur byzantin « T... À la Une

Le choeur Tronos, l'un des plus apprécié en Roumanie, donnera un concert au Parlement européen à Bruxelles le 11 avril.

La Banque nationale de Roumanie ... Actualités

Une nouvelle pièce en or a été émise en Roumanie pour le 550e anniversaire de la consécration de l'église du monastère de Putna.