Une conférence scientifique a eu lieu en Crimée à l’occasion de la fête de saint Luc le chirurgien

375

Avec la bénédiction du métropolite de Simferopol et de Crimée Lazare a eu lieu, le 8 juin, l’ouverture solennelle d’une conférence scientifique de deux jours, à l’approche de la fête de saint Luc, archevêque et chirurgien (11 juin), intitulée « Instruction, science, Église : réponses communes aux défis de la civilisation contemporaine ». Le principal organisateur de la conférence était le diocèse de Simferopol et de Crimée, avec le soutien du ministère de l’Instruction et de la Science de la Fédération de Russie, de l’Université fédérale de Crimée V.I. Vernardsky, de l’Université d’État de Moscou M.V. Lomonosov, ainsi que du ministère de la Santé de la République de Crimée. La conférence a commencé par un office d’intercession en l’église de la Rencontre-du-Seigneur et du Saint-Hiérarque-Luc, située sur le territoire de l’Académie de médecine S.I. Guéroguievsky. L’office était présidé par le métropolite de Simferopol et de Crimée Lazare, assisté par le recteur de l’église et du clergé de Simféropol. Assistaient à l’office A.P. Falaleev, recteur de l’Université fédérale de Crimée V.I. Vernardsky, A.I Golenko, ministre de la santé de Crimée, le directeur de l’Académie de médecine S.I. Guéorguievsky, E.S. Kroutikov, et d’autres personnalités du monde médical et scientifique, ainsi que les participants à la conférence. À l’issue de l’office, Mgr Lazare a souligné, dans son allocution, que la conférence « Instruction, science, Église, réponses communes aux défis de la civilisation contemporaine » dédiée au merveilleux saint de Dieu, le hiérarque Luc, est un événement significatif pour la Crimée : « Mon cœur archipastoral se réjouit en voyant chaque année s’étendre de plus en plus la vénération de Mgr Luc tant dans la terre de Crimée gardée de Dieu, que loin au-delà de ses frontières. Et ce n’est pas un hasard. En effet, le saint hiérarque Luc, le professeur de médecine Valentin Voïno Iassenetsky est vraiment l’une des personnes les plus étonnantes tant du XXème siècle que de toute l’histoire du monde. Étant un chirurgien et un chercheur brillant, il manifesta dans sa personne l’image du bon pasteur, guérissant les maladies tant spirituelles que corporelles, montrant un exemple d’association du ministère épiscopal et médical. Réellement, la mémoire de ce grand saint nous unit et nous oblige en beaucoup de choses. Il réunit autour de lui tous ceux qui ne sont pas indifférents au jour du lendemain de notre société avec ses aspirations spirituelles et morales, ses réussites, ses réalisations, progrès dans la science et ses problèmes urgents. Il oblige, en ce sens qu’il nous a montré à tous un exemple de sainteté et de sacrifice dans son ministère. En regardant son exemple, nous, ses successeurs, devons aspirer à l’imiter dans l’état où chacun de nous est appelé à servir Dieu et les hommes. Je suis convaincu que les travaux du présent forum serviront à la réussite des tâches qui se présentent à chacun de nous. Je vous souhaite dans la prière l’aide de Dieu, ainsi qu’un travail fructueux et réussi ».

Source

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !