22/09/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Le pape et patriarche d’Alexandrie Théodore II : « Dans les affaires ecclésiastiques, il n’y a pas de place pour la politique »
Le pape et patriarche d’Alexandrie Théodore II : « Dans les affaires ecclésiastiques, il n’y a pas de place pour la politique »

Le pape et patriarche d’Alexandrie Théodore II : « Dans les affaires ecclésiastiques, il n’y a pas de place pour la politique »

Les politiciens ne doivent pas se mêler des affaires ecclésiastiques, il est indispensable d’observer le principe de l’unité ecclésiale, a déclaré le pape et patriarche d’Alexandrie et de toute l’Afrique Théodore II, dans une interview à l’agence russe RIA Novosti, alors qu’il commentait les tentatives de créer en Ukraine une Église ukrainienne indépendante. « Je connais très bien l’Ukraine, tant les évêques que les fidèles, et j’ai une très bonne représentation des stimuli qui dirigent les gens qui tentent aujourd’hui de semer la discorde en Ukraine. Dès le début, alors que venait de surgir le problème du schisme ecclésial, le patriarcat d’Alexandrie et moi-même en tant que son représentant avons adopté la position selon laquelle l’Église d’Ukraine constitue une part indissociable de l’Église orthodoxe russe. Et lorsque j’ai célébré la divine Liturgie en la Laure des Grottes de Kiev, j’ai déclaré que pour l’Église d’Alexandrie, le primat canonique de l’Église canonique d’Ukraine était le métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine Vladimir (Slobodan, +2014, ndt). Ensuite, lorsque les schismatiques ont tenté sans invitation, par la violence, de pénétrer dans l’église de la Sainte-Trinité à Odessa, qui était alors metochion de l’Église d’Alexandrie, je suis allé devant la porte et je leur ai dit : c’est hors de question. L’Église ancienne d’Alexandrie formule ainsi sa position : nous nous tenons devant Dieu avec l’Église orthodoxe russe et nous appelons à ce que l’Église orthodoxe soit une et indivisée, comme cela a toujours été. Dans les affaires ecclésiales, il n’y a pas de place pour la politique. Celle-ci va et vient, tandis que l’Église reste dans les siècles », a déclaré le primat de l’Église d’Alexandrie.

Source

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski