8 janvier (ancien calendrier) / 21 janvier (nouveau)
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

8 janvier (ancien calendrier) / 21 janvier (nouveau) 

Saints Georges de Chozéba (VIIème s.) et Émilien le Confesseur (IXème s.) ; sainte Dominique de Constantinople (vers 474) ; saint Lucien, prêtre, saints Maximien et Julien, martyrs à Beauvais (vers 290) ; saint hiéromartyr Cartère, prêtre à Césarée de Cappadoce (304) ; saints martyrs Julien, Celse, Antoine, Anastase, martyre Basilisse et Marionille, les sept enfants et les 20 soldats (313) ; saint Eugénien, évêque d’Autun, martyr (vers 340) ;saints martyrs Théophile, diacre et Hellade (IVème s.) ; saint Patient, évêque de Metz (IVème s.) ;  saint Agathon, ascète au désert de Scété (IVème s.) ; saint Élie d’Égypte (IVème s.) ; saint Félix, évêque de Nantes (582) ; sainte Gudule, vierge, patronne de Bruxelles (712) ; saint martyr Abo de Tiflis en Géorgie (vers 790) ; saint Grégoire, thaumaturge de la Laure des Grottes de Kiev (1093) ; saint Grégoire, reclus de la Laure des Grottes de Kiev (XIII-XIVème s.) ; saint hiéromartyr Isidore, prêtre et avec lui 72 autres martyrs à Youriev (1472) ; saint Païssios d’Ouglitch (1504) ; saints néomartyrs de Russie : Victor (Oussov), prêtre (1937) ; Démètre (Plychevsky), Vladimir (Pasternatsky), prêtres, Paphnuce (Kostine), moine, Michel (Novoselov), martyr (1938) ; Basile (Arkhanguelsy), prêtre (1939) ; Jean (Malychev), martyr (1940) ; saint Michel (Rozov), confesseur, prêtre (1941).

SAINTE DOMINIQUE

8 janvierSainte Domnique (ou Domnine) — dont le nom rappelle le Seigneur (Dominus) — était originaire de Rome et fut élevée dans la piété et l’amour de la vertu. Prenant conscience de la vanité de la vie terrestre au regard des biens qui sont promis au Ciel pour ceux qui auront suivi le Sauveur, elle s’enfuit secrètement de la maison familiale et s’embarqua à Ostie sur un navire en partance pour Alexandrie.

Parvenue dans cette métropole de la sagesse, elle fut conduite par la divine Providence vers une demeure fortifiée où vivaient quatre jeunes vierges païennes. Feignant d’être elle aussi adonnée au culte des idoles, elle se joignit à elles. Sa conduite était une vivante exhortation à la vertu, et elle profitait de toute occasion pour instruire ses compagnes dans la voie évangélique. La nuit venue, elle se retirait pour prier avec larmes pour leur salut. Au bout de quelque temps, admiratives devant un tel modèle de perfection, les quatre jeunes filles décidèrent d’abandonner les faux dieux pour embrasser la foi de Domnique. Celle-ci se réjouit grandement de constater leur ardeur et leur suggéra de renoncer, non seulement aux mythes païens, mais aussi à tout attachement à ce monde de vanité et de prendre leur croix pour suivre le Seigneur sur la voie de la perfection. Elles consentirent de tout leur cœur à cette proposition, mais se demandaient comment il serait possible de sortir de la forteresse où elles étaient enfermées. Domnique éleva alors une ardente prière vers Celui qui a brisé les verrous de l’enfer, et aussitôt les portes de la demeure s’ouvrirent d’elles-mêmes. Rendant gloire à Dieu, les cinq vierges s’enfuirent en pleine nuit et se rendirent au quartier du Phare, où elles embarquèrent sur un bateau à destination de Constantinople. Peu après leur départ, le navire fut pris dans une terrible tempête, que saint Domnique calma en versant un flacon d’huile sur les flots déchaînés.

Quand elles arrivèrent, quelques jours plus tard, au port Sophien de Constantinople, l’archevêque saint Nectaire [11 oct.], qui avait été averti de leur arrivée par la vision d’un ange, les accueillit avec son clergé. La sainte lui raconta son histoire et lui présenta ses compagnes, que le patriarche baptisa en leur donnant les noms de Dorothée, Évanthia, Nonna et Timothéa, et il les installa dans un monastère.

La renommée de la vie céleste de sainte Domnique et de son enseignement plein de sagesse ne tarda pas à se répandre dans la capitale, et de nombreux malades qui venaient à elle trouvaient la guérison de leurs maux, notamment les possédés. Cette réputation parvint jusqu’à l’empereur Théodose le Grand, qui vint lui rendre visite avec l’impératrice et toute la cour. À la suite de cette visite, les foules de fidèles ne cessaient de croître autour du monastère, ne laissant plus de loisir à la sainte et à ses disciples pour jouir du calme et du silence nécessaires à la prière. Dieu révéla alors à Domnique un lieu retiré et désert, que tous fuyaient à cause des démons qui le hantaient et parce qu’il servait de lieu d’exécution pour les criminels. Comme elle avait fait la demande à saint Nectaire de fonder là un monastère, le prélat lui opposa un ferme refus, jusqu’au moment où il comprit qu’une telle idée lui avait été suggérée par une inspiration divine. Il transmit donc sa requête au souverain qui prit toutes les mesures nécessaires pour construire au plus vite un monastère et un oratoire dédié au prophète Zacharie.

Une fois les travaux achevés, saint Nectaire proposa de faire la consécration du saint établissement, le 26 janvier (388), mais la sainte insista pour que la cérémonie ait lieu deux jours avant, le 24. Le prélat obtempéra et, à l’issue de la consécration, il conféra à la sainte l’ordination de diaconesse et la nomma supérieure de la communauté. Deux jours plus tard, la prophétie de la sainte se réalisa, et la cité fut agitée par des troubles sanglants provoqués par les ariens.

Ajoutant à ses miracles et ses guérisons le don de prophétie, sainte Domnique était devenue un véritable oracle pour la cité. C’est ainsi qu’elle reçut la révélation de la mort de l’empereur Théodose et des malheurs qui allaient la suivre. Ayant achevé sa course, après avoir illuminé la cité impériale de ses miracles et de son enseignement, elle tomba malade et appela à son chevet Dorothée, pour lui confier son troupeau spirituel. Elle éleva ensuite une ardente prière vers le Seigneur pour qu’Il protège son monastère et la cité gardée de Dieu. Dès que la sainte eut remis son âme à Dieu, un tremblement de terre agita l’endroit. Les moniales sortirent effrayées et virent dans le ciel une foule innombrable de moines et de moniales, vêtus de blanc, qui escortaient sainte Domnique, parée comme une épousée. Au milieu des hymnes d’acclamation, une voix retentit alors du haut du ciel, en disant : « C’est ainsi que les saints sont glorifiés au temps convenable ! »

Par la suite de nombreux miracles s’accomplirent auprès du tombeau de la sainte. Un jour, alors que le monastère était menacé par un incendie, on vit apparaître sainte Domnique et le prophète Zacharie qui repoussaient les flammes de l’église.

(Tiré du Synaxaire du hiéromoine Macaire de Simonos Petras)

TROPAIRES ET KONDAKIA DU JOUR

Tropaire de la Théophanie, ton 1

Lors de Ton baptême dans le Jourdain, Seigneur, fut manifestée l’adoration due à la Trinité : car la voix du Père Te rendit témoignage en Te donnant le nom de Fils bien-aimé, et l’Esprit, sous la forme d’une colombe, confirmait l’irréfragable vérité de cette parole. Christ Dieu qui es apparu et qui as illuminé le monde, gloire à Toi !

Kondakion du saint, ton 4

Comme luminaire portant au loin sa clarté, tu fais briller de ton divin rayonnement, vénérable Georges, les fidèles s’écriant: Prie pour nous le Christ apparu dans les flots du Jourdain pour illuminer le monde entier.

Kondakion de la Théophanie, ton 4

Tu es apparu au monde en ce jour, Seigneur, et Ta lumière s’est manifestée à nous qui, Te connaissant, Te chantons : Tu es venu, Tu es apparu, Lumière inaccessible.

ÉPITRE DU JOUR

He XII, 25-26, XIII, 22-25

Gardez-vous de refuser d’entendre celui qui parle ; car si ceux-là n’ont pas échappé qui refusèrent d’entendre celui qui publiait les oracles sur la terre, combien moins échapperons-nous, si nous nous détournons de celui qui parle du haut des cieux, lui, dont la voix alors ébranla la terre, et qui maintenant a fait cette promesse : Une fois encore j’ébranlerai non seulement la terre, mais aussi le ciel. Je vous prie, frères, de supporter ces paroles d’exhortation, car je vous ai écrit brièvement.

Sachez que notre frère Timothée a été relâché ; s’il vient bientôt, j’irai vous voir avec lui. Saluez tous vos conducteurs, et tous les saints. Ceux d’Italie vous saluent. Que la grâce soit avec vous tous ! Amen !

ÉVANGILE DU JOUR

Mc X, 2-12

Les pharisiens l’abordèrent; et, pour l’éprouver, ils lui demandèrent s’il est permis à un homme de répudiée sa femme. Il leur répondit: Que vous a prescrit Moïse? Moïse, dirent-ils, a permis d’écrire une lettre de divorce et de répudier. Et Jésus leur dit: C’est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a donné ce précepte. Mais au commencement de la création, Dieu fit l’homme et la femme; c’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint. Lorsqu’ils furent dans la maison, les disciples l’interrogèrent encore là-dessus. Il leur dit: Celui qui répudie sa femme et qui en épouse une autre, commet un adultère à son égard; et si une femme quitte son mari et en épouse un autre, elle commet un adultère.

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

10 février (ancien calendrier) / 23 février (nouveau) Vivre avec l'Église 96623

10 février (ancien calendrier) / 23 février (nouveau) Dimanche du Jugement dernier / de l’abstinence de viande Saint Charalampe le thaumaturge, hié...

Déclaration du Patriarcat d’Antioche et de tout l’Orient au sujet de la réunion d’Amman À la Une 169055

Le Centre des medias du Patriarcat d’Antioche et de tout l’Orient a procédé à la déclaration suivante, en date du 22 février 2020

A Statement by the Patriarchate of Antioch and All the East Middle East 169051

Balamand, February 22, 2020 Following the generous invitation of His Beatitude Patriarch Theophilos III of Jerusalem to His Beatitude Patriarch Joh...

Mgr Hilarion de Volokolamsk : C’est Jésus Christ qui est le fondateur de l’Église, un président n... À la Une 169043

Le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a donné une int...

L’archevêque de Chypre Chrysostome se rendra à Constantinople pour le Dimanche de l’orthodoxie Actualités 169036

D’après le site Internet Romfea le primat de l’Église orthodoxe de Chypre, l’archevêque Chrysostome aurait accepté l’invitation du patriarche...

9 février (ancien calendrier) / 22 février (nouveau) Vivre avec l'Église 96564

9 février (ancien calendrier) / 22 février (nouveau) Commémoration des défunts.  Clôture de la sainte Rencontre. Saint Nicéphore d’Antioche, ...

22 février Vivre avec l'Église 96560

22 février Invention des reliques des saints apôtres et martyrs au quartier d’Eugène à Constantinople (VIIème s.) ; saint martyr Maurice d’Apamée e...

Le différend entre les patriarcats de Jérusalem et d’Antioche serait en voie de règlement et le p... À la Une 169028

Le Saint-Synode du Patriarcat de Jérusalem s’est réuni le 21 février sous la présidence du patriarche Théophile. Au cours de la session, les membre...

Communiqué from the office of the Holy Synod of the Bulgarian Orthodox Church regarding the invit... 169016

« In connection with the letters received from His Beatitude Patriarch Theophilos III of Jerusalem, in which he sent an invitation to participate i...

Communiqué du bureau du Saint-Synode de l’Église orthodoxe bulgare à propos de l’invitation du pa... À la Une 169012

« En réponse aux lettres reçues de Sa Béatitude, le patriarche Théophile III de Jérusalem, invitant les présidents des Églises orthodoxes locales e...

8 février (ancien calendrier) / 21 février (nouveau)  Vivre avec l'Église 96509

8 février (ancien calendrier) / 21 février (nouveau)  Saint et grand martyr Théodore le Stratilate (319) ; saint prophète Zacharie (vers 520 avant ...

21 février Vivre avec l'Église 96507

21 février Saint Timothée du monastère des Symboles (IXème s.) ; saint Eustathe, archevêque d’Antioche (377) ; saint Félix, évêque de Metz (1...