Approche globale de l’Assemblée des évêques orthodoxes canoniques des États-Unis concernant la réouverture progressive des églises dans le contexte du COVID-19
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

« Pais mes brebis »

Aux fidèles chrétiens orthodoxes des États-Unis d’Amérique :

Le Christ est ressuscité ! En vérité, Il est ressuscité !

En ces temps de pandémie mondiale, la majorité des fidèles de nos églises ont été empêchés de recevoir la sainte communion et d’assister aux services religieux afin de préserver leur santé et celle des autres. Nous, les Hiérarques de l’Assemblée des évêques orthodoxes canoniques des États-Unis, nous prenons des mesures pour rétablir la possibilité de recevoir la sainte eucharistie pour les « brebis » du Christ, conformément à son enseignement.

Nous sommes conscients du fait que l’évolution de la maladie n’est en aucun cas certaine. Les mesures qui ont été mises en place pour la semaine sainte et la sainte fête de Pâques, et qui restent la pratique courante à ce jour, pourraient être à nouveau nécessaires à l’avenir, en fonction de meilleures évaluations de santé publique et des exigences légales.

Néanmoins, nous avons entendu le cri de douleur des fidèles qui, bien que demeurant fidèles dans leur engagement, comme en témoignent leur participation virtuelle aux services télédiffusés et leur soutien continu à l’Église, ont ressenti une douloureuse séparation de la sainte eucharistie et de leurs communautés.

Par conséquent, afin de répondre à la nécessité de nourrir spirituellement nos chrétiens orthodoxes en cette période de réouverture prudente et réfléchie des activités de la société – avec toutes les restrictions imposées par la loi dans les différentes juridictions civiles et avec les recommandations des experts de la santé publique – nous avons élaboré un guide commun (principaux points ci-dessous ndt) afin de faciliter ce processus visant à nourrir les fidèles avec le Corps très pur et le Sang très précieux de notre Dieu et Sauveur ressuscité, notre Seigneur Jésus-Christ, et à leur permettre de retourner aux services liturgiques.

Le dispositif tient compte de la diversité des réalités dans les différentes régions, juridictions et populations du pays. Il prend en compte la grande diversité des tailles des paroisses, des politiques locales et des conditions climatiques. Il fournit à chaque évêque une aide pour déterminer une voie à suivre qui, lorsqu’elle est appliquée correctement et adaptée à des paroisses spécifiques, conduit à la meilleure pratique pour une situation donnée. Ainsi, il y aura des cas où une paroisse pourra ouvrir alors que pour une autre, les conditions demeurent dangereuses. Pour cette raison, il est de la plus haute importance que les fidèles ne fréquentent que leur paroisse « d’origine » pendant cette période de reprise et suivent les directives de leur évêque responsable. La fréquentation d’une paroisse voisine peut augmenter les risques, modifier les éléments précités et contribuer à une certaine régression.

Enfin, nous reconnaissons que c’est la première étape d’un long voyage, dans lequel nous comptons sur la miséricorde de Dieu. Avec foi en la Résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ, nous prions pour que des jours meilleurs se profilent bientôt, et que la reprise des pratiques normales des services de l’Église puisse reprendre pleinement.

C’est le Seigneur lui-même qui a ordonné aux Apôtres de nourrir les 5000 hommes quand il a dit « Et ce sont les Disciples qui ont distribué les cinq pains et les deux poissons bénis à l’assemblée, après que le Seigneur les eut disposés en groupes ».

Nous suivons son exemple, en vous demandant de vous organiser pour célébrer la sainte Eucharistie paroisse par paroisse, afin que vous aussi « puissiez manger et vous rassasier » comme l’ont fait les 5000 hommes du récit évangélique.

Le Christ est ressuscité ! En vérité, il est ressuscité !

Mesures visant à réduire les risques spécifiques pour les orthodoxes La majorité de ces mesures s’appuient sur le bon sens et sur des preuves apportées par d’autres agents pathogènes similaires. Cependant, tout n’est pas connu au sujet du COVID-19 et il se peut que certaines ne permettent pas de réduire le risque de transmission. Nous ne réitérerons pas les mesures générales de réduction des risques dont on entend souvent parler, mais nous recommanderons qu’un maximum de ces mesures soient mises en œuvre afin de favoriser la réduction des risques, quelle que soit la recommandation adoptée. Plus le nombre de recommandations combinées sera élevé, plus le risque devrait être faible et, dans de nombreux cas, il devrait y avoir une synergie. En outre, nous aimerions mettre en évidence les mesures de réduction des risques suivantes, spécifiques aux orthodoxes.

❖ Réduire au minimum le nombre de personnes qui servent ensemble, idéalement un prêtre et un ou deux chantres.

❖ Utiliser le même groupe de personnes pour chaque office.

❖ Si des membres du clergé, des servants ou des membres de leur famille sont malades, aucun office ne doit être organisé.

❖ Dans l’idéal, le groupe qui sert ne devrait être que la famille du prêtre.

❖ Réduisez au minimum les interactions en prévoyant des temps distincts pour chaque famille afin que celle-ci puisse communier.

❖ Le clergé devrait se contenter de faire communier les fidèles et les fidèles devraient repartir, ce qui réduirait les échanges. Les longues conversations devraient être tenues de manière séparée par téléphone ou visioconférence.

❖ Si possible, prévoyez les célébrations à l’extérieur ou prévoyez une ventilation supplémentaire si les services doivent avoir lieu à l’intérieur (augmenter l’air de l’extérieur, ouvrir les portes, les fenêtres, utiliser des ventilateurs, etc.)

❖ Dans les cas où il y a plusieurs membres du clergé, il convient de recourir au plus grand nombre possible pour distribuer la communion, en limitant au maximum le risque que chaque membre du clergé court en ayant des interactions plus nombreuses avec les fidèles.

❖ La distribution habituelle des aliments (par exemple, l’antidoron) doit être effectuée par une seule personne en bonne santé, de préférence avec une main gantée, ou être interdite de distribution.

❖ Les boissons courantes (par exemple, la zapivka) doivent être distribuées dans des récipients individuels placés avec une séparation adéquate afin que personne ne contamine un récipient adjacent en en prenant une, ou être interdites de distribution.

❖ Si possible, les fidèles devraient envisager de porter quelque chose pour se couvrir le visage, idéalement un masque médical, mais, compte tenu des besoins des premiers intervenants et des travailleurs de la santé en priorité, on pourrait aussi envisager un masque en tissu fait maison.

❖ Tous ceux qui portent des lentilles de contact devraient porter leurs lunettes (surtout les membres du clergé), lorsqu’ils communiquent ou se réunissent en groupe de n’importe quelle taille (même 2 ou 3). Les lunettes sont plus protectrices que les lentilles de contact car elles aident à protéger les yeux des gouttelettes.

❖ Établissez un flux de circulation et un espacement précis en plaçant des marquages au sol afin de réduire au minimum la durée des interactions et pour marquer une distance spatiale appropriée.

Source

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Le président serbe Aleksandar Vučić et le premier ministre bulgare Boïko Borissov se sont rendus ... À la Une 173200

Le président serbe Aleksandar Vučić, accompagné par le premier ministre bulgare Boïko Borissov, a visité, le 1er juin 2020 l’église des Saints-Quar...

« Dans le conflit au Donbass, l’Église orthodoxe ukrainienne était et reste la Mère qui unit » a ... À la Une 173194

Le métropolite de Sviatogorsk Arsène, supérieur du monastère qui porte le même nom et qui dépend du primat de l’Église orthodoxe ukrainienne, le mé...

L’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe, le métropolite de Tcheboksary et de... À la Une 173178

Le métropolite Barnabé, l’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe est décédé le 1er juin 2020. Il avait été hospitalisé à Tchebo...

Réouverture des églises à Constantinople À la Une 173187

Les fidèles pourront revenir dans les églises de Constantinople et des autres diocèses orthodoxes de Turquie. Comme l’annonce le Patriarcat œcuméni...

21 mai (ancien calendrier) / 3 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108695

Jour de jeûne – dispense de poisson Icône de la Mère de Dieu de Vladimir. Saints Constantin, empereur (337) et sa mère, sainte Hélène (327), égaux ...

3 juin Vivre avec l'Église 108693

Jour de jeûne Saint Lucillien, sainte Paule, vierge, et les 4 enfants saints Claude, Hypatios, Paul et Denis, martyrs à Nicomédie (270-275) ; saint...

Lettre du patriarche œcuménique Bartholomée aux primats des Églises orthodoxes locales au sujet d... À la Une 173159

Nous publions ci-dessous le communiqué du Patriarcat œcuménique, suivi de la lettre du Patriarche Bartholomée adressée aux primats des Églises orth...

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108513

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypt...

2 juin Vivre avec l'Église 108511

Saint Nicéphore, archevêque de Constantinople, confesseur (828) ; saint Pothin, évêque de Lyon, avec saints Sanctus, diacre, Vétius, Epagathus, Mat...

Les paroisses dans la juridiction du Patriarcat d’Antioche rouvrent leurs portes le 7 juin Actualités 173147

C'est par un communiqué que le métropolite Ignace du Patriarcat d'Antioche annonce la reprise des offices célébrés dans les paroisse da sa juridict...

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108474

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Saints Patrice, évêque de Prousse en Bithynie, avec ses compagnons : Acace, Ménandre et Polyène, pr...

1er juin Vivre avec l'Église 108472

1er juin Saint Justin le Philosophe et ses compagnons : Chariton, Charité, Evelpiste, Hiérax, Péon, Valérien et Justin, martyrs à Rome (166) ; sain...