19/10/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Croissance de l’orthodoxie en Ouzbékistan
Croissance de l’orthodoxie en Ouzbékistan

Croissance de l’orthodoxie en Ouzbékistan

La cathédrale de la Dormition à Tachkent

Le métropolite de Volokolamsk Hilarion a déclaré récemment qu’il y avait un nombre croissant de chrétiens orthodoxes en Ouzbékistan, malgré la diminution de la population russophone. Parlant à l’émission télévisée « L’Église et le Monde », le métropolite a ajouté : « Le nombre des orthodoxes ne diminue pas, parce qu’il y a un travail parallèle très actif, qui est effectué dans le domaine de l’éducation catéchétique et religieuse du peuple. Cela veut dire que la population russophone a diminué, tandis que, de toute façon le nombre des orthodoxes s’accroît ». Le métropolite a également précisé que, après la chute de l’URSS, des processus ont commencé en Ouzbékistan, qui ont contribué à l’amoindrissement de la population russophone. Le pays abrite 840.000 russophones, pour une population de 32 millions d’habitants, selon les statistiques arrêtées au 1er janvier de cette année. De tous les pays d’Asie centrale, l’Ouzbékistan a la population la plus nombreuse. On estime que 85% de la population est musulmane, 13.8% ne professe aucune religion, et seulement 0.75% sont chrétiens. Le métropolite Hilarion a souligné que lors de la visite du patriarche de Moscou Cyrille en Ouzbékistan, nombreux étaient ceux qui voulaient saluer le primat de l’Église orthodoxe russe, lorsqu’il rencontra les croyants de Tachkent, Samarkand et Bukhara. Pendant sa visite, liée au 145ème anniversaire de l’orthodoxie en Ouzbékistan, le patriarche a rencontré les responsables nationaux et les fidèles orthodoxes. Il a également vénéré la tombe du prophète Daniel à Samarkand. La première Bible complète en langue ouzbek a été présentée dans la capitale, Tachkent, le 1er juin de cette année, au centre diocésain de Tachkent et d’Ouzbékistan de l’Église orthodoxe russe. Les traducteurs y ont travaillé pendant 23 ans. Il a été annoncé récemment que les documents sont en cours de préparation au diocèse de Tachkent de l’Église orthodoxe russe pour la canonisation de douze nouveaux martyrs qui ont souffert pour la foi en Ouzbékistan des mains des bolcheviques.

Source

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski