Encyclique de l’Église orthodoxe grecque : « Église et science dans la lutte contre la pandémie »

Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe grecque a envoyé une encyclique à l’issue de l’entretien qui a précédé la semaine dernière avec Vassilis Kikilias et Sotiris Tsiodras sur le thème : « Église et science dans la lutte contre la pandémie », qui devrait être lue aux fidèles le 25 juillet dimanche prochain.

Nous vous proposons de lire ci-dessous la traduction de l’encyclique.

« Chers enfants dans le Seigneur,

La création la plus parfaite de Dieu est l’homme, qui a été créé pour vivre éternellement. L’égoïsme a conduit l’homme à la chute, et la chute a entraîné la maladie et la mort.

Notre Créateur, afin d’alléger les souffrances des hommes causées par les maladies, nous a donné la science médicale et les médicaments. Dans l’Ancien Testament, le prophète Isaïe, avec l’aide de la médecine de l’époque, a guéri Ézéchias.

Dans le Nouveau Testament, d’autre part, notre Seigneur Lui-même souligne la nécessité de la science médicale, en disant : « Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades » (Mt 9 :12), ce qui signifie que lorsque le corps est malade, on a besoin des médecins.

Saint Nectaire d’Egine aussi, peu avant sa mort, ne pouvant supporter les douleurs de sa maladie, s’est fait soigner à l’hôpital d’Aretaio, où il est décédé.

Mais aussi saint Luc, apôtre et médecin, précurseur dans les avancées scientifiques médicales, a également donné et continue de donner, avec la puissance de l’Esprit Saint, la santé du corps et de l’âme aux personnes après sa mort.

À notre époque, saint Porphyrios est devenu le saint par excellence des institutions de soins médicaux et, connaissant mieux que quiconque la souffrance des patients, il demandait aux fidèles de prier pour que les médecins soient éclairés et, lorsqu’ils sont frappés par la maladie, de se tourner vers eux pour obtenir de l’aide.

Aujourd’hui, l’Église fait donc confiance à la communauté scientifique des médecins, qui travaillent jour et nuit pour débarrasser les populations de cette pandémie mortelle. Grâce à la lumière de Dieu et aux efforts minutieux des chercheurs scientifiques, l’humanité dispose désormais du vaccin capable d’ériger un mur contre la propagation de la pandémie. L’espoir s’est levé d’un retour à la normale, mais surtout d’une participation sans entrave aux divins sacrements de notre Église, qui culmine dans la communion de tous dans le sacrement de l’eucharistie.

Le Saint-Synode de l’Église de Grèce, sachant que la vaccination est le plus grand acte de responsabilité envers nos semblables, recommande à chacun, en consultation avec son médecin, de faire usage de ce don que Dieu nous a fait, afin de nous protéger et de protéger tout être humain « pour lequel le Christ est mort » (Rm 14,15). Et, il veut assurer officiellement que ce vaccin ne contredit en rien l’enseignement hagiographique, patristique et canonique de notre sainte Église.

La peur de tout ce qui est nouveau suscite souvent des réactions ou des soupçons, et par conséquent, des voix se font souvent entendre, ce qui entraîne la confusion et la séparation. Mais cela est contraire à la demande de notre Seigneur, dans sa prière sacerdotale, « que tous soient un » (Jn 17,21).

Dans cette situation difficile, nous avons besoin de la foi, de la prudence, de l’humilité, d’un sens élevé des responsabilités, de la solidarité, de l’amour de Dieu et de l’amour du prochain, car si ces choses font défaut, la peur s’empare du cœur des hommes et, selon le prophète David, « il n’y a pas de peur, il n’y a pas de crainte ». (Ps 13,5).

Enfants bien-aimés dans le Seigneur !

Nous vous invitons à écouter la voix de la science et des experts qui, toujours avec un sens élevé des responsabilités, informent les citoyens en proposant des solutions appropriées et adaptées aux difficultés qui se présentent à chaque fois.

Souvent, sur les réseaux sociaux, des opinions sont présentées de manière non fondée, qui manquent à la fois de science et d’esprit ecclésiastique. Nous attirons donc l’attention sur les paroles de l’évangéliste de l’amour, saint Jean le Théologien : « Ne croyez pas tout esprit, mais éprouvez les esprits pour voir s’ils sont de Dieu » (Jean 1, 4, 1) ».

Source

À propos de l'auteur

Photo of author

Jivko Panev

Jivko Panev, cofondateur et directeur de la rédaction d'Orthodoxie.com. Producteur de l'émission 'Orthodoxie' sur France 2 et journaliste.
Lire tous les articles par Jivko Panev

Articles similaires

« Leur église est faite de bottes de foin et de bois » – L’Orthodoxie dans un village tanzanien

Les habitants du village de Mobé, dans la région d’Iringa, en Tanzanie, se sont convertis à l’Orthodoxie et ont reçu le baptême au cours des semaines précédentes au centre missionnaire. Le village est situé dans la

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

L’archevêque Elpidophore : « Je regrette la souffrance que j’ai provoquée involontairement »

L’archevêque grec d’Amérique Elpidophore a publié le communiqué suivant suite au mécontentement à Athènes et à Nicosie, provoqué par sa présence aux côtés du président de la « République de Chypre du Nord » lors de la récente

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Mécontentement à Athènes et à Nicosie au sujet de l’archevêque grec d’Amérique Elpidophore

Athènes et Nicosie manifestent un fort mécontentement au sujet de l’initiative de l’archevêque d’Amérique du Patriarcat œcuménique Mgr Elpidophore. C’est ainsi que le président chypriote Nikos Anastasiadès a annulé la

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Accueil

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

17 septembre

Jour de jeûne Saintes martyres Pistis (Foi), Elpis (Espérance), Agapée (Charité) et leur mère Sophie (vers 137) ; martyre Théodotie (vers 230) et Agathoclée ; 156 martyrs de Palestine, dont les évêques Peleus…

4 septembre (ancien calendrier) / 17 septembre (nouveau)

Jour de jeûne Saint hiéromartyr Babylas, évêque d’Antioche, et avec lui les enfants martyrs : Urbain, Prilidien, et Épolonios, et leur mère Christodoula (251) ; saint prophète Moïse ; sainte martyre Ermione, fille…

16 septembre

Après-fête de l’Exaltation de la Croix ; Sainte Euphémie, mégalomartyre à Chalcédoine (304) ; sainte Sébastienne, martyre (86-96) ; sainte martyre Mélitène (138-161) ; saints Victor et Sosthène, martyrs à…

15 septembre

Après-fête de l’Exaltation de la Croix ; saint mégalomartyr Nicétas (vers 372) ; saint Valérien, martyr à Tournus (178) ; invention des reliques de saint Acace, confesseur, évêque de Mélitène (IIIème…