Le métropolite de Varsovie Sava, primat de l’Église orthodoxe de Pologne rejette la demande du patriarche de Bartholomée de reconnaître la nouvelle « Église autocéphale d’Ukraine »
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest
Le métropolite de Varsovie Sava, primat de l’Église orthodoxe de Pologne rejette la demande du patriarche de Bartholomée de reconnaître la nouvelle « Église autocéphale d’Ukraine »

Le 31 décembre 2018, le métropolite de Kiev Onuphre a reçu la lettre suivante du métropolite de Varsovie Sava : « À Sa Béatitude, Mgr Onuphre, métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine. En vous saluant au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, j’annexe, pour votre information, la lettre envoyée à Sa Sainteté Bartholomée, patriarche de Constantinople. Vous souhaitant la grâce abondante du Seigneur, je reste vôtre en Christ, + Sava, métropolite de Varsovie et de toute la Pologne ». Dans sa lettre, le métropolite Sava répond au message du patriarche de Constantinople Bartholomée du 24 décembre 2018, envoyé du Phanar à tous les primats des Églises orthodoxes locales. Dans ce message, le patriarche Bartholomée communique aux primats des Églises orthodoxes les résultats du soi-disant « concile de réunification » qui s’est tenu à Kiev le 15 décembre 2018 et exprime l’espoir de la reconnaissance de la nouvelle structure et de son primat. Dans sa réponse, le métropolite de Varsovie Sava indique la position de l’Église orthodoxe de Pologne en rappelant ses déclarations précédentes à ce sujet. En particulier, la lettre mentionne la position de l’Assemblée des évêques de l’Église autocéphale de Pologne du 9 mai 2018 se prononçant pour l’observation des normes canoniques de la vie ecclésiale, conformément auxquelles le statut d’autocéphalie ne peut être conféré que s’il n’existe qu’une seule Église dans un pays. État donné qu’il existe en Ukraine plusieurs groupes schismatiques, ceux-ci doivent d’abord se repentir en rentrant dans le sein de l’Église. C’est alors et seulement que peut commencer la discussion sur l’octroi de l’autocéphalie. Celle-ci, selon les convictions des Églises orthodoxes locales est octroyée sur la proposition de l’Église mère après consultation de tous les primats des Églises orthodoxes locales. La non-observation de ces exigences peut amener à de nouvelles divisions, étant donné que dans les questions à caractère dogmatique et canonique, on ne peut être guidé par des considérations politiques. Telle est la conviction de l’Église de Pologne. Il est ensuite rappelé l’appel commun des primats des Églises orthodoxes d’Alexandrie et de Pologne du 21 septembre 2018 demandant « à tous ceux dont dépend l’élimination des malentendus ecclésiaux au sujet de l’octroi de l’autocéphalie ukrainienne, à faire tout ce qui leur est possible pour prévenir les menaces de conflits et pour affermir l’ordre ecclésial en terre ukrainienne ». Le métropolite Sava mentionne sa lettre du 26 septembre 2018 au patriarche Bartholomée, dans laquelle il demandait « de réunir les primats des Églises locales pour discuter de la situation qui s’est créée avec l’Église orthodoxe en Ukraine, qui devient chaque jour plus dangereuse pour l’unité de l’orthodoxie dans toute sa plénitude. Seule une solution conciliaire peut aider à résoudre le problème de l’Église d’Ukraine ». Le pas suivant dans la question ukrainienne a été la décision de l’Assemblée des évêques de l’Église orthodoxe de Pologne du 16 novembre 2018, selon laquelle « les personnes destituées du rang épiscopal ou presbytéral, ne peuvent être les dirigeantes dans l’établissement de la paix dans l’Église orthodoxe d’Ukraine. Leurs agissements deviendraient la cause d’un désordre encore plus grand et de scandales ». Dans la décision mentionnée de l’Assemblée est mentionnée l’interdiction faite aux clercs de l’Église de Pologne de communier ou prier avec les schismatiques du « Patriarcat de Kiev » ou de « l’Église autocéphale orthodoxe ukrainienne ». Dans la conclusion de sa lettre au patriarche Bartholomée, le métropolite Sava souligne que « le soi-disant » « concile de réunification » qui a eu lieu le 15 décembre 2018 à Kiev, n’a pas éliminé le problème mais, au contraire, l’a renforcé, introduisant dans la société ukrainienne des phénomènes maladifs de nature non seulement ecclésiale, mais aussi socialo-politiques. « Revenant au soi-disant ‘concile de réunification’, il faut constater qu’y ont participé des représentants des groupes schismatiques, destitués de leur rang sacerdotal et épiscopal » écrit le métropolite Sava. « Philarète Denissenko, a été destitué et réduit à l’état laïc. Ensuite, il a ‘ordonné’ ses nouveaux partisans. Ces gens n’ont pas la grâce dans leurs sacrements [souligné dans la lettre du métropolite Sava]. Cela, nous l’avions reconnu : Votre Sainteté et tous les primats des Églises orthodoxes locales. Il convient de mentionner que, conformément à notre ancienne tradition ecclésiale, c’est celui qui a procédé à une interdiction du clergé qui peut la lever. Dans tous les cas, nous n’avons pas vu chez Philarète et ses partisans de repentir, de pénitence, d’humilité qui habituellement précèdent la levée des interdictions ! Il n’y a rien eu de tel. Et c’est en cela que réside le problème. Pour cette raison, on ne peut les reconnaître comme de véritables pasteurs qui peuvent accomplir les sacrements. Le soi-disant « métropolite Épiphane » est en réalité un laïc ». Terminant sa lettre, le primat de l’Église orthodoxe de Pologne s’est adressé au patriarche Bartholomée par cet appel : « Votre Sainteté, Votre décision concernant l’Église en Ukraine nécessite une discussion panorthodoxe. Aussi, encore une fois, je m’adresse à vous pour envisager la décision de réunir les primats des Églises orthodoxes locales… Nous voulons voir dans vos décisions des actions qui unissent l’orthodoxie et non qui la divisent » a résumé le métropolite Sava. Celui-ci a envoyé une copie de sa réponse au patriarche de Constantinople Bartholomée aux primats de toutes les Églises orthodoxes locales. Le département des affaires extérieures de l’Église orthodoxe d’Ukraine souligne le fait que, comme on peut le voir au début de cet article, le métropolite Sava s’adresse au métropolite Onuphre comme « métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine », donc ne donne pas suite aux exigences du patriarche Bartholomée qui avait affirmé qu’après le « concile de réunification », le métropolite Onuphre ne pourrait plus se prévaloir de son titre.

Source

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Une délégation du Patriarcat de ... À la Une

Une délégation du Patriarcat de Constantinople, avec le métropolite Emmanuel de France, a été reçue par le patriarche Jean d'Antioche.

Le Saint-Synode de l’Église orth... Actualités

Présentation des trois nouveaux métropolites qui viennent d'être élus par le Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Grèce.

March 11 (old calendar) /  March...

March 11 (old calendar) /  March 24 (new) SECOND SUNDAY OF LENT — Tone 2. St. Gregory Palamas. St. Sophronius, Patriarch of Jerusalem (638-644). St...

March 24

March 24 SECOND SUNDAY OF LENT — Tone 2. Forefeast of the Annunciation. St. Gregory Palamas. Synaxis of the Venerable Fathers of the Kiev Caves Lav...

11 MARS (ancien calendrier) /  2... Vivre avec l'Église

11 MARS (ancien calendrier) /  24 MARS (nouveau)  Grand Carême, dispense d’huile et de vin. Dimanche de saint Grégoire Palamas. Saint Sophrone, pat...

24 MARS Vivre avec l'Église

24 MARS Grand Carême. Dimanche de saint Grégoire Palamas. Saint Artémon, évêque de Séleucie en Pisidie (Ier-IIème s.) ; saint Artémon, évêque de Th...

4ème anniversaire du décès du pè... Actualités

4ème anniversaire du décès du protopresbytre Thomas Hopko, doyen émérite du Séminaire orthodoxe Saint-Vladimir (États-Unis) prêtre, théologien, pré...

Bertrand Vergely : « Le pardon.... À la Une

Bertrand Vergely nous parle, dans sa conférence du 18 mars, du pardon.

Le patriarche Cyrille de Moscou ... À la Une

Le patriarche Cyrille de Moscou a abordé la question des familles des prêtres en soulignant qu'elles doivent être au centre de l’attention des évêq...

Un concert du chœur byzantin « T... À la Une

Le choeur Tronos, l'un des plus apprécié en Roumanie, donnera un concert au Parlement européen à Bruxelles le 11 avril.

La Banque nationale de Roumanie ... Actualités

Une nouvelle pièce en or a été émise en Roumanie pour le 550e anniversaire de la consécration de l'église du monastère de Putna.

Un « phénomène » dans l’Église r... Apprendre

Une étude du père Serge Model, à lire en ligne, sur le père Alexandre Men (1935-1990), mort en martyr en Russie.