23/10/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Le métropolite du Kenya Macaire (Patriarcat d’Alexandrie) : « L’orthodoxie a respecté les coutumes et les usages des Africains »

Le métropolite du Kenya Macaire (Patriarcat d’Alexandrie) : « L’orthodoxie a respecté les coutumes et les usages des Africains »

S’exprimant le 14 septembre au Centre spirituel de Corfou, le métropolite du Kenya Macaire a évoqué la mission orthodoxe au Kenya. S’adressant à son hôte, le métropolite de Corfou Nectaire a souligné que la mission constitue un commandement du Christ aux hommes et que l’Église se préoccupe tant de ceux qui sont proches et que de ceux qui sont éloignés. Il a ajouté que le métropolite du Kenya a consacré sa vie à la mission, qu’il donne le témoignage du Christ à notre époque et que, à un moment où il existe un climat général de doute quant à la foi, l’Église insiste pour donner au monde le témoignage de l’amour et de la liberté. Dans son homélie, le métropolite du Kenya a fait référence aux bases théologiques de la mission, qui émanent du commandement du Christ à Ses disciples : « Allez, faites de toutes les nations des disciples », soulignant que, de par sa nature, l’Église est missionnaire. Le métropolite a décrit la manière dont a commencé le christianisme en Égypte, alors que le Christ s’y était enfui devant la fureur d’Hérode, jusqu’aux labeurs des apôtres et principalement de l’évangéliste Marc pour fonder l’Église d’Alexandrie. Le métropolite mis en évidence le lien de la mission et de la sainteté et a fait ressortir la différence de la mission orthodoxe et de celle des autres confessions chrétiennes : l’orthodoxie a respecté les coutumes et les usages des Africains, s’efforçant simultanément, et ce depuis le début, de traduire les textes liturgiques et les autres textes sacrés dans les langues et dialectes des hommes, respectant leur liberté et leur identité. Le métropolite du Kenya, avec beaucoup d’émotion, a décrit sa vocation missionnaire qui a été développée en lui par le staretz Sophrony d’Essex et l’archevêque de Chypre Makarios. Il a fait part de ses expériences missionnaires et a souligné que la lute pour le témoignage chrétien produit ses fruits et que les générations suivantes verront la foi chrétienne se consolider. Mentionnant qu’il y avait actuellement 400 paroisses orthodoxes au Kenya, le métropolite a décrit le mode de fonctionnement de la Faculté patriarcale à Nairobi et la grande œuvre accomplie par les orthodoxes au Kenya, tant en ce qui concerne la création et le fonctionnement d’écoles que la dispense de soins médicaux et l’amélioration des conditions de vie et l’amour envers les hommes. Enfin, il a évoqué son contact avec la tribu des Maasaï et avec émotion a raconté le baptême de nombreux idolâtres. Enfin, le métropolite du Kenya a répondu aux questions de la nombreuse assistance.

Source

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski