Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Grèce renvoie la question ukrainienne à l’assemblée de ses évêques

903

Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Grèce a publié le communiqué suivant au sujet de la question ukrainienne : « Le Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Grèce s’est réuni le 8 janvier, pour sa première session du mois de janvier, sous la présidence de l’archevêque d’Athènes et de toute la Grèce Jérôme. Lors de cette séance a été lue la lettre N°119 du 24.12.2018 de sa Toute-Sainteté le patriarche œcuménique Bartholomée relative à l’élection du premier primat de la nouvelle Église autocéphale d’Ukraine, ainsi que la lettre y relative du nouveau primat de l’Église d’Ukraine Mgr Épiphane et celle du patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille. Le Saint-Synode permanent a décidé le renvoi de la question de la reconnaissance de la nouvelle Église autocéphale d’Ukraine à l’Assemblée des évêques de l’Église de Grèce ». La date de l’Assemblée des évêques n’est pas précisée dans la décision du Synode. La dernière Assemblée des évêques de l’Église orthodoxe de Grèce a eu lieu le 4 octobre 2018. Le département des affaires ecclésiastiques de l’Église orthodoxe d’Ukraine, dont le primat est le métropolite de Kiev Onuphre, a publié le commentaire suivant : « Le report de cette question à son examen par l’Assemblée des évêques de l’Église de Grèce indique que, pour cette Église, comme dans tout le monde orthodoxe, toute la complexité de cette question est connue, laquelle est liée aussi à l’absence de sacre épiscopal canonique du primat de la nouvelle structure ». Le département des affaires ecclésiastique attire encore l’attention sur le fait que « dans le communiqué officiel Épiphane n’est pas appelé métropolite, alors que Bartholomée et Cyrille sont appelés ‘patriarches’. En outre, la dénomination entière de la structure ecclésiale nouvellement créée ne s’explique pas par la reconnaissance de ‘L’Église orthodoxe d’Ukraine’ en tant que structure, mais par le fait que dans le texte de la décision a été simplement transmis le contenu des lettres entrantes, envoyées à l’adresse du Saint-Synode de l’Église orthodoxe de Grèce ».

Sources 1 et 2

This post is also available in: English (Anglais)

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !