La lettre de l’ex-métropolite de Kiev Philarète au patriarche de Moscou Cyrille

1143

Faisant suite à l’information publiée ici, nous publions ci-après l’appel de l’ex-métropolite de Kiev Philarète, chef du groupement schismatique dit « Patriarcat de Kiev » adressé au patriarche de Moscou Cyrille. La lettre est datée du 16 novembre 2017.

 

Lettre Phiarète Orthodoxie.com
La lettre de l’ex-métropolite de Kiev Philarète au patriarche de Moscou Cyrille

« Au Primat de l’Église orthodoxe russe, le patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille,
À l’épiscopat de l’Église orthodoxe russe,

Votre Sainteté,
Confrères en Christ,

L’Écriture nous enseigne : « Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes » (Rom. XII, 17-18). Et le Sauveur dit Lui-même : « À ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres » (Jn. XIII, 35). Souhaitant mettre un terme à la division et au conflit entre chrétiens orthodoxes, rétablir la communion dans l’Eucharistie et la prière, comme il convient dans l’Église Une, Sainte, Catholique et Apostolique, pour parvenir à la paix prescrite par Dieu entre chrétiens orthodoxes partageant la même foi, ainsi qu’à la réconciliation entre les peuples, je m’adresse à vous en vous apppelant à prendre les décisions appropriées, grâce auxquelles sera mis fin à la confrontation existante. À savoir : considérer nulles et non avenues toutes les décisions, dont les sanctions et les excommunications, qui entravent ce qui précède. J’exprime l’espoir qu’ensuite, avec l’aide de Dieu, toutes les autres décisions découlant de cela seront prises par vous, lesquelles sont nécessaires pour le bien de l’Orthodoxie. Les années passées, de nombreuses afflictions et discordes ont assombri les relations mutuelles entre orthodoxes dans nos pays. Que s’approche le jour lorsque, selon les paroles de l’office des solennités pascales, « nous embrassant l’un l’autre, nous dirons « Frères ! » à ceux qui nous haïssent, pardonnant tout à cause de la Résurrection ». Et moi-même, comme votre confrère et concélébrant, je demande pardon pour tout ce en quoi j’ai péché, en paroles, en actes, et par tous mes sens, et je pardonne aussi à tous, sincèrement et de tout cœur. Avec amour en Christ, votre confère + Philarète ».

Source

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !