23/10/2017
Actualités
Page d'accueil > A la Une > Manifestation des Albanais contre le retour au monastère de Dečani des terres dont celui-ci avait été spolié
Manifestation des Albanais contre le retour au monastère de Dečani des terres dont celui-ci avait été spolié

Manifestation des Albanais contre le retour au monastère de Dečani des terres dont celui-ci avait été spolié

Une manifestation des Albanais a eu lieu le 17 décembre devant les murs du monastère de Dečani. Les manifestants, aux cris de « UCK » (« Armée de libération du Kosovo ») portaient des bannières avec des inscriptions telles que « Ôtez vos mains des biens », « La Cour constitutionnelle viole la constitution », « Internationaux, ne faites pas pression ». Une centaine de manifestants conduits par Shkodran Imeraj, membre de l’association des historiens du Kosovo, protestaient devant l’accès à Dečani et demandaient l’annulation de la décision du Tribunal constitutionnel du Kosovo, concernant le retour au monastère des biens qui avaient été spoliés du temps du communisme. L’organisateur de la manifestation a répété plusieurs fois que l’higoumène du monastère, le père Sava Janjić, était un « ultranationaliste » et que les protestations ne s’arrêteraient pas, ajoutant qu’il ne parlerait pas à l’higoumène Janjić. Les manifestants étaient encadrés par les forces de la police du Kosovo, tandis qu’en même temps le monastère était protégé par la KFOR. L’higoumène du monastère de Dečani, le père Sava Janjić, qui avait appelé les fidèles, la veille, à ne pas venir au monastère en raison de la manifestation, a déclaré que la commune de Dečani souhaite privatiser les terres du monastère et les vendre. « Les protestations ne sont pas un problème, puisqu’il s’agit d’une cinquantaine de personnes. Mais derrière la protestation se trouve la municipalité même de Dečani, qui joue le rôle moteur de toute cette campagne et utilise cette organisation de soi-disant historiens afin d’acquérir la moitié des biens fonciers du monastère et de les vendre, les privatiser ou réaliser quelque profit économique » a déclaré l’higoumène. Il a souligné que le monastère de Dečani a respecté les lois en passant par la justice et en portant plainte devant la Cour constitutionnelle du Kosovo. Celle-ci a suspendu le renvoi de l’action devant le tribunal local d’instance. Ladite procédure était absolument illogique du fait que l’action se trouvait déjà depuis huit ans devant la Cour suprême du Kosovo. « Si la Cour suprême du Kosovo ne peut résoudre ce problème, il est absolument illogique de croire que le tribunal local peut le résoudre, dans la mesure où celui-ci est partial, dans cette commune de triste réputation. Ce serait une parodie qui porterait le plus grand dommage, non seulement au monastère, mais au Kosovo en général, car cette procédure est observée par de nombreuses organisations, ainsi que l’attitude envers les droits de propriété du plus grand monastère orthodoxe serbe au Kosovo et en Métochie, lequel, qui plus est, se trouve sous protection de l’UNESCO. Cela est déterminant, en grande partie, pour l’image du Kosovo et de l’état de sa magistrature » a déclaré l’higoumène Sava. Au cours du rassemblement, les manifestants ont en outre déclaré que le monastère était « un héritage culturel et historique des Albanais du Kosovo ».

Source

Print Friendly, PDF & Email
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski