Message du Synode des évêques au clergé et aux fidèles de l’Église russe hors-frontières
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

« Je vous laisse ma paix, Je vous donne ma paix » (Jn XIV, 27).

« Réunis en session élargie, à la veille de la fête patronale de la cathédrale de l’Icône de N.D. du Signe à New York, nous, hiérarques de l’Église russe hors-frontières, saluons chaleureusement le clergé et les fidèles aimés de Dieu à l’occasion de la solennité de toute la diaspora, la fête de l’icône de la Mère de Dieu Koursk, « l’Hodigitria » de la dispersion russe. Le centenaire de la fondation de l’Église russe hors-frontières s’approche. Celle-ci continue à diriger son troupeau dispersé, comme le blé de Dieu, dans le monde entier. Durant ce temps, les travaux de ses Assemblées épiscopales, les sessions du Synode des évêques, les réunions ecclésiales et sociales importantes, ainsi que les différentes fêtes solennelles ont toujours eu lieu sous la protection de l’icône de Koursk. Cette icône miraculeuse a accompagné les émigrés russes qui se réfugiaient des cruelles persécutions de ceux qui n’ont pas abhorré de profaner ou de détruire les saints lieux de notre Patrie, d’assassiner les archipasteurs, pasteurs, et nombreux fidèles, au nombre desquels figurent les membres de la Famille impériale martyrisés. Le centenaire du martyre de ces derniers a été marqué en cette année commémorative dans tous les diocèses et les paroisses de notre Église. À notre grand regret, une nouvelle menace est apparue pour l’Église du Christ, liée aux prétentions de juridiction universelle de la hiérarchie du Patriarcat de Constantinople. Le patriarche de Constantinople et ses partisans ont commencé à rejeter la notion acceptée communément quant à sa position dans les relations avec les autres Églises locales, comme « première parmi les égales », tentant de prouver à ce sujet que sa position doit être acceptée comme « première sans égales». Sur la base de ce concept faux et anti-canonique, le patriarche de Constantinople considère possible d’intervenir dans la vie interne de n’importe quelle Église orthodoxe locale, violant le principe de conciliarité qui a guidé l’Église depuis les temps apostoliques. Malheureusement, les revendications actuelles du Patriarche de Constantinople sur le territoire de l’Église orthodoxe d’Ukraine ne constituent pas le premier cas de transgression de l’unité et de la conciliarité de l’Église orthodoxe par Constantinople. En 1923 déjà, le Patriarcat de Constantinople a rompu arbitrairement l’unité des orthodoxes par l’introduction du soi-disant « nouveau calendrier », portant ainsi atteinte à la prière communautaire et à la vie liturgique de l’Église. Dans l’Église russe hors-frontières, les événements survenus sur la Terre ukrainienne sont perçus avec une acuité particulière, si l’on prend en considération l’origine historique de cette Église depuis la Haute Administration Ecclésiale Suprême [qui devenait devenir ensuite l’Église hors-frontières, ndt] dans le Sud de la Russie. À l’Assemblée des évêques de la future Église hors-frontières qui eut lieu le 6/19 novembre 1920, à bord du navire « Grand-Duc Alexis Mikhaïlovitch », ont pris part le métropolite de Kiev Antoine (Khrapovitzky), le métropolite d’Odessa Platon (Rojdestvenksy), l’archevêque de Poltava Théophane (Bystrov) et l’évêque de Sébastopol Benjamin (Fedtchenkov), lesquels avaient occupé des sièges épiscopaux sur le territoire de l’actuelle Église orthodoxe d’Ukraine. En outre, parmi les hiérarques remarquables de l’Église russe hors-frontières, nombreux étaient ceux qui étaient étroitement liés avec la Terre ukrainienne : le célèbre chef de l’imprimerie de la Laure de Potchaïev, l’archevêque Vital (Maximenko), qui a poursuivi son activité missionnaire à l’étranger, et saint Jean (Maximovitch), qui portait le prénom de son grand aïeul, le thaumaturge de Tchernigov et métropolite de Tobolsk. Saint Jean (Maximovitch) est né dans la province de Kharkov et a achevé ses études au Corps des Cadets de Poltava et à l’université de Kharkov. Il en est ainsi également de nombreux autres archipasteurs connus. Profondément inquiets pour l’Église orthodoxe d’Ukraine et son peuple très éprouvé, les paroles de l’apôtre nous viennent à l’esprit : « si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui » (I Cor. 12,26). À la suite des tristes événements liés aux actes illégaux du Patriarcat de Constantinople, accomplis à l’aide des puissants de ce monde, le Synode des évêques déclare son soutien total à S.B. le métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine Onuphre et exprime son accord avec toutes les décisions de son Assemblée des évêques qui s’est tenue en novembre de cette année. Priant ardemment devant l’icône de la Mère de Dieu de Koursk, nous nous unissons fraternellement à la prière commune élevée en ces jours par l’Église canonique de l’Église de la Terre ukrainienne pour son Primat, qui a humblement célébré le 28ème anniversaire de son ministère archiépiscopal, souhaitant chaleureusement à Sa Béatitude une forte santé, un esprit vaillant et l’aide toute puissante de Dieu. Les fidèles de l’Église orthodoxe russe sont inquiets non seulement pour les événements susmentionnés, mais aussi pour la guerre fratricide qui se poursuit, au cours de laquelle meurent des chrétiens orthodoxes des deux côtés du conflit qui divise l’Ukraine. En outre, des opérations militaires continuent en Syrie et dans d’autres parties du monde, tandis que les actualités débordent d’annonces concernant les terribles catastrophes naturelles, les incendies, les ouragans, les inondations et les séismes, emportant la vie de milliers des gens et laissant des sans abris. Il est nécessaire d’unir des prières ardentes pour tous ceux qui ont péri, souffert, et pour leurs familles, et d’aider dans la mesure du possible leurs proches. Rappelons-nous que le Seigneur nous a prédit quelle devait être notre attitude devant les calamités qui nous entourent : « Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point !» Car « Dieu est avec nous ! » Et si l’homme ne croit pas seulement en Dieu, mais a également confiance dans la Droite du Très-Haut, Sa providence, il restera toujours calme. Nous implorons sur vous tous la bénédiction Divine en ces jours qui nous mènent à la fête de la Nativité du Christ ».

Source

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

« L’Église de Jérusalem est la Mère de toutes les Églises et le garant de l’unité ort... À la Une 104508

Le 16 mai 2019, le chef de l’Église orthodoxe de Jérusalem, le patriarche Théophile III, a rencontré une délégation de la Société impériale o...

Communiqué de l’Assemblée des évêques de l’Église orthodoxe serbe À la Une 104503

L’assemblée des évêques de l’Église orthodoxe serbe s’est tenue, du 9 au 18 mai 2019, au monastère de Žiča, puis à Belgrade. Nous publions ci-desso...

La métropole grecque-orthodoxe de France victime de cambriolage À la Une 104485

Un cambriolage a eu lieu le 4 avril 2019 dans la métropole grecque-orthodoxe de France.

May 7 (old calendar) / May 20 (new) 104483

May 7 (old calendar) / May 20 (new) Repose of St. Alexis Toth, Confessor and Defender of Orthodoxy in America (1909). Day of Rejoicing — (Rádonitsa...

May 20  104481

May 20 Martyr Thalelæus at Aegæ in Cilicia, and his companions, Martyrs Alexander and Asterius (ca. 284). Uncovering of the Relics of St. Aleksy, M...

7 mai (ancien calendrier) / 20 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 104479

7 mai (ancien calendrier) / 20 mai (nouveau) Commémoration de l’apparition dans le ciel de la Croix du Seigneur, à Jérusalem, en 346 ; saint ...

20 mai Vivre avec l'Église 104477

20 mai Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypte (vers 287) ; saint Baudile, martyr à ...

Bertrand Vergely : « Les richesses. ‘Donne tes biens aux pauvres …’ » À la Une 104449

La conférence de Bertrand Vergely du 13 mai est en ligne.

May 6 (old calendar) / May 19 (new) 104439

May 6 (old calendar) / May 19 (new) Righteous Job the Long-suffering (ca. 2000-1500 B.C.). Ven. Micah, disciple of Ven. Sergius of Radonezh (1385)....

May 19  104437

May 19 4th SUNDAY OF PASCHA — Tone 3. The Paralytic. Hieromartyr Patrick, Bishop of Prusa, and his companions: Presbyters Acacius, Menander, and Po...

6 mai (ancien calendrier) / 19 mai (nouveau) Vivre avec l'Église 104435

6 mai (ancien calendrier) / 19 mai (nouveau) Saint Job le Juste, prophète ; saints martyrs Barbare, Bacchus, Callimaque et Denis (vers 362) ; saint...

19 mai Vivre avec l'Église 104433

19 mai 4ème dimanche de Pâques, du Paralytique. Saints Patrice, évêque de Prousse en Bithynie, avec ses compagnons : Acace, Ménandre et Polyène, pr...