Mgr Hilarion de Volokolamsk : le Concile dans tous les cas ne devrait pas provoquer la division
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Mgr Hilarion de Volokolamsk : le Concile dans tous les cas ne devrait pas provoquer la divisionHier, le président du département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, le métropolite Hilarion a célébré la divine liturgie à l’église de l’icône de la Mère de Dieu «Joie de tous les affligés » à Bolshaya Ordynka.

Dans son homélie à la fin de l’office, le métropolite Hilarion a notamment dit :

« Aujourd’hui, nous nous tenons devant la perspective de la convocation du grand et saint Concile de l’Église orthodoxe. A son sujet, ont eu lieu de nombreux conflits, et de malentendus. Et demain lors de la réunion du Saint-Synode, il sera décidé si notre Église participe à ce Concile ou non.

Il se trouve que la préparation du Conseil panorthodoxe s’est déroulé pendant 55 ans. Mais pendant tout ce demi-siècle, cela n’a pas été un processus continu : pendant une période on préparait activement le Concile, puis de nombreuses années la préparation s’arrêtait, puis à nouveau elle commençait. Et plus nous nous rapprochons du Concile, plus nous voyons que sur certaines questions il n’y a pas l’unanimité et le consensus entre les Églises. Dieu merci, ce ne sont pas des questions théologiques – il n’y a pas maintenant une hérésie, pour laquelle nous devrions convoquer un Conseil œcuménique. Toutes les hérésies, avec l’aide de Dieu, ont été rejetées et vaincues par les pères des sept conciles œcuméniques. Mais il y a d’autres questions qui se posent à l’Église et qui demandent une réponse. Et nous voyons que l’absence d’unanimité a déjà conduit au fait que trois des quatorze Églises locales ont refusé de participer au Concile : le patriarcat d’Antioche, l’Église bulgare et plus récemment – l’Église géorgienne. Et maintenant, nous devons décider si nous allons participer ou non. Ceci est une décision très importante, dont dépend en grande partie le destin de l’Église orthodoxe : allons-nous vivre dans la paix et la concorde avec les autres Églises locales ou dans les conflits, les conflits et les querelles.

Nous savons que dans l’histoire de l’Église, le Saint-Esprit a toujours agi et agira encore. Et nous croyons que le Saint-Esprit nous soufflera la bonne décision. Nous savons que si le Concile est convoqué pour approuver à l’unanimité la foi orthodoxe, alors, bien sûr, à ce Conseil se réuniront tous, et personne n’y renoncera. S’il arrive qu’une Église après une autre y renonce, cela signifie que quelque chose est arrivé pendant la préparation du Conseil, qui a fait que tous soient prudents et qu’ils réfléchissent pour savoir si nous pouvons maintenant, à ce stade de la vie de l’Église, résoudre unanimement les questions qui sont à l’ordre du jour du Concile.

Tout au long des 55 années de préparation du Concile panorthodoxe, nous avons parlé du fait que ce Concile doit être un facteur d’unité de l’Église, et qu’en tout cas il ne devrait pas provoquer division. Si nous estimons que la préparation n’est pas encore terminée et que certaines questions n’ont pas encore été clarifiées, il est préférable de reporter ce Conseil et pas le tenir de manière précipitée, et en particulier – sans la participation de plusieurs Églises locales. Le Concile ne peut être panorthodoxe, si une seule des Églises locales ne participerait, et d’autant plus que, dans la situation actuelle ce sont trois Églises locales qui n’y participent pas.

De tout cela, nous devons demain réfléchir et parler, en priant Dieu et demandant à l’Esprit Saint qu’il coopère à prendre les bonnes décisions. Mais quelle que soit la décision, nous savons que le Saint-Esprit conduit toujours son Église, et que le peuple de Dieu est le gardien de la foi orthodoxe, et que les autorités de l’Église sont instaurées par Dieu pour garder de l’unité de l’Église. Donc, nous acceptons tranquillement toute décision par une prière au Seigneur, et nous espérons que l’Église continuera à vivre et à se développer, comme le Seigneur Lui-même a dit à ce sujet : « Je bâtirai mon Église, et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle (Matthieu 16. : 18) » ».

Source: Patriarcat de Moscou . Traduit du russe pour Orthodoxie.com

Chers lecteurs,

Ceci est l’un des cinq articles que nous vous donnons à lire gratuitement.

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Christophe Levalois

Christophe Levalois

Professeur d'histoire et de géographie, auteur, derniers ouvrages parus : "La royauté et le sacré" (Cerf, 2016) ; "Le christianisme orthodoxe face aux défis de la société occidentale" (Cerf, 2018).

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

Metropolitan of France will not be a candidate for the Archdiocese of America

Metropolitan Emmanuel of France is no longer among the candidates for the Archdiocese of America.

Le métropolite de France Emmanuel n’est pas candidat au poste d’archevêque de l&rsquo... À la Une

Le métropolite Emmanuel de France ne figure plus parmi les candidats au poste d'archevêque de l'archidiocèse d'Amérique (Patriarcat de Constantinop...

Message of unity from the Orthodox Primates of the Middle East Middle East

The Primates of the Orthodox Churches of the Middle East, Theodore II of Alexandria, John Χ of Antioch, Theophilos III of Jerusalem and Chrysostomo...

Suisse : « Les orthodoxes serbes se créent une chapelle à eux » Revue de presse

A Lausanne, la communauté orthodoxe serbe célèbre dans un temple de l’Église réformée vaudoise.

L’Église orthodoxe ukrainienne craint d’être privée de ses églises pour célébrer la Pâques À la Une

Le Département des relations extérieures de l’Église orthodoxe ukrainienne (Patriarcat de Moscou) nous a fait parvenir un communiqué en français, p...

April 8 (old calendar) / April 21 (new)

April 8 (old calendar) / April 21 (new) Great Lent Fish allowed ENTRY OF OUR LORD INTO JERUSALEM. Palm Sunday  Holy Apostles of the Seventy: Herodi...

April 21

April 21 Great Lent Fish allowed ENTRY OF OUR LORD INTO JERUSALEM. Palm Sunday . Hieromartyr Januarius, Bishop of Benevento, and his companions: Fe...

8 avril (ancien calendrier) / 21 avril (nouveau) Vivre avec l'Église

8 avril (ancien calendrier) / 21 avril (nouveau) GRAND CARÊME – DIMANCHE DES RAMEAUX Dispense de poisson Saints Hérodion, Agabus, Asyncrite, Rufus,...

21 avril Vivre avec l'Église

21 avril GRAND CARÊME – DIMANCHE DES RAMEAUX Dispense de poisson Saint Janvier, évêque de Bénévent en Italie et ses compagnons, saints Procule, Sos...

Book presentation: Wanderings (1723-1747), by Vasiliy Grigorovich-Barsky

Vassili Grigorovich-Barski, Pérégrinations [Wanderings] (1723-1747). Translated from the Russian by Myriam Odayski, Foreword by Pierre Gonneau, Aft...

Mount Sinai Monastery has its ancient Christian manuscripts being digitized Middle East

A Greek team has been taking pictures of thousands of fragile manuscripts from Mount Sinai Monastery

Meeting of the Primates of the Orthodox Churches in the Middle East Middle East

Their Holinesses and Beatitudes, the Primates of the Orthodox Churches in the Middles East, held a meeting that gathered Theodoros II, Patriarch of...