« Notre Église repose sur des principes patriotiques, tout comme l’Église gréco-catholique» déclare le métropolite Épiphane, primat de la nouvelle Église orthodoxe ukrainienne
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Il faut chercher des terrains d’entente qui peuvent croître à l’avenir en une bonne collaboration, moyennant quoi la nouvelle Église autocéphale d’Ukraine et l’Église gréco-catholique (uniate) d’Ukraine peuvent élaborer une sorte de feuille de route. C’est ce que le métropolite Épiphane,  primat de la nouvelle Église autocéphale d’Ukraine, a déclaré le 12 septembre, lors de sa rencontre avec les étudiants et les enseignants de l’université polytechnique de Lvov. « Nous, comme Église orthodoxe ukrainienne unifiée voulons avoir à l’avenir des relations bonnes, cordiales et amicales avec l’Église gréco-catholique d’Ukraine » a souligné le métropolite Épiphane. « En fait, nous voyons que nous nous mouvons dans une seule direction, nous voulons tous voir un État ukrainien indépendant, prospère et disposant de son intégrité territoriale. Notre Église repose sur des principes patriotiques, tout comme l’Église gréco-catholique », a-t-il déclaré. À cette occasion, il a rappelé qu’il a rencontré à plusieurs reprises le chef de l’Église gréco-catholique d’Ukraine Sviatoslav Chevtchouk et a discuté avec lui de leur future collaboration, étant donné que, selon lui, il faut « chercher des terrains d’entente qui nous unissent et ne nous divisent pas ». Toutefois, le métropolite Épiphane a mentionné que c’était encore trop tôt pour parler d’une union, mais qu’il était heureux que l’Église gréco-catholique ait reçu positivement l’octroi du Tomos d’autocéphalie à la nouvelle Église. « Cela témoigne du fait que nous tous, en Ukraine, voulons être unis en tant que nation, que nous voulons faire du bien ensemble, tout cela afin que l’Ukraine soit un État puissant », a précisé le métropolite Épiphane. « Or, nous voyons que notre voisin du nord aspire à nous diviser intérieurement. Il s’est rendu compte qu’il ne pouvait nous asservir physiquement par les armes, parce que le peuple ukrainien a montré qu’il était fort spirituellement. Et si nous sommes forts spirituellement, aucune arme ne pourra nous asservir et nous exterminer. C’est pourquoi il y a des tentatives de la part de l’agresseur de nous brouiller à l’intérieur, et particulièrement sur la base religieuse. Aussi, je pense, il y aura à l’avenir également de bonnes et chaleureuses relations entre nos Églises, que nous développerons ». Le métropolite a également souligné que la clef de la réunion de la nouvelle Église orthodoxe et de l’Église gréco-catholique d’Ukraine se trouvait non en Ukraine, mais à Rome et à Constantinople. « C’est là-bas que se déroule le dialogue œcuménique. Aussi, c’est de cela que dépendront à l’avenir nos relations ici, en Ukraine. Mais ces relations sont bonnes et je crois que dans l’avenir, elles ne peuvent que s’améliorer » a-t-il conclu.

Source 

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.



Divider

Articles populaires

21 octobre Vivre avec l'Église 58077

21 octobre Saint Hilarion le Grand, ascète en Palestine (371) ; saints Dasius, Gaïus et Zotique, martyrs à Nicomédie (303) ; saint Viateur, diacre ...

8 octobre (ancien calendrier)/21 octobre (nouveau) Vivre avec l'Église 58075

Sainte Pélagie (457), sainte martyre Pélagie d’Antioche, vierge (303), sainte Thaïs, pénitente à Alexandrie (IVème s.), sainte Benoite, vierge, mar...

Réflexions de l’évêque Irénée de Bačka (Église orthodoxe serbe) au sujet de la reconnaissance éve... À la Une 120735

L’évêque Irénée de Bačka (Église orthodoxe serbe) a publié les réflexions suivantes sur le site officiel de l’Église orthodoxe serbe, en date du 20...

Le patriarche Bartholomée a annoncé la canonisation de quatre saints athonites Actualités 120729

En visite sur le Mont Athos, où il a célébré la sainte Liturgie le 20 octobre au monastère de Xénophonte, assisté par trois métropolites du Patriar...

Le patriarche œcuménique Bartholomée Ier à Thessalonique et à l’Athos du 19 au 22 octobre 2019 À la Une 120711

Samedi 19 octobre, le patriarche était à Thessalonique pour concélébrer dans l’église de la Très Sainte Mère de Dieu Achiropoïète avec l’Archevêque...

Days of hospitality, Autumn 2019 Memra - Meaning And Faith 120666

By Archpriest Alexander Winogradsky Frenkel (Patrairchate of Jerusalem) Are we going to dwell in huts, booths, tents, tabernacles? or sukkot\סוכות?...

Télévision : l’émission « Orthodoxie » (France 2) d’octobre est consacrée au rôle de ... À la Une 120658

L’émission de télévision Orthodoxie sur France 2 du dimanche 20 octobre a proposé un film de Véronick Beaulieu et du P. Jivko Panev sur le rô...

Recension: « Le Cantique des cantiques », collection « La Bible d’Alexandrie » volume 19 À la Une 120506

Le Cantique des cantiques, « La Bible d’Alexandrie » volume 19. Traduction du texte de la Septante, introduction et notes par Jean-Marie Auwers, Pa...

20 octobre Vivre avec l'Église 58057

20 octobre Saint Artème, grand-martyr à Antioche (362) ; saint Caprais, martyr à Agen (303); saint Sonnace, évêque de Reims (VIIème s.) ; saint Art...

7 octobre (ancien calendrier)/20 octobre (nouveau) Vivre avec l'Église 58055

7 octobre (ancien calendrier)/20 octobre (nouveau) Saints martyrs Serge et Bacque (292) ; saints martyrs Julien, prêtre et Césaire, diacre, martyrs...

Le métropolite Épiphane de Kiev a reçu le Prix Athénagoras 2019 pour les droits de l’homme À la Une 120619

Le site Internet des archontes du Patriarcat oecuménique nous apprend que le Prix Ahénagoras 2019 a été décerne à Mgr Elpidophore.

L’Église orthodoxe russe considère que le fait même de la concélébration de l’archevêque d’Athène... À la Une 120577

Le vice-président du Département des affaires ecclésiastiques extérieures de l’Église orthodoxe russe, l’archiprêtre Nicolas Balachov, a déclaré qu...