« Notre Église repose sur des principes patriotiques, tout comme l’Église gréco-catholique» déclare le métropolite Épiphane, primat de la nouvelle Église orthodoxe ukrainienne
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Il faut chercher des terrains d’entente qui peuvent croître à l’avenir en une bonne collaboration, moyennant quoi la nouvelle Église autocéphale d’Ukraine et l’Église gréco-catholique (uniate) d’Ukraine peuvent élaborer une sorte de feuille de route. C’est ce que le métropolite Épiphane,  primat de la nouvelle Église autocéphale d’Ukraine, a déclaré le 12 septembre, lors de sa rencontre avec les étudiants et les enseignants de l’université polytechnique de Lvov. « Nous, comme Église orthodoxe ukrainienne unifiée voulons avoir à l’avenir des relations bonnes, cordiales et amicales avec l’Église gréco-catholique d’Ukraine » a souligné le métropolite Épiphane. « En fait, nous voyons que nous nous mouvons dans une seule direction, nous voulons tous voir un État ukrainien indépendant, prospère et disposant de son intégrité territoriale. Notre Église repose sur des principes patriotiques, tout comme l’Église gréco-catholique », a-t-il déclaré. À cette occasion, il a rappelé qu’il a rencontré à plusieurs reprises le chef de l’Église gréco-catholique d’Ukraine Sviatoslav Chevtchouk et a discuté avec lui de leur future collaboration, étant donné que, selon lui, il faut « chercher des terrains d’entente qui nous unissent et ne nous divisent pas ». Toutefois, le métropolite Épiphane a mentionné que c’était encore trop tôt pour parler d’une union, mais qu’il était heureux que l’Église gréco-catholique ait reçu positivement l’octroi du Tomos d’autocéphalie à la nouvelle Église. « Cela témoigne du fait que nous tous, en Ukraine, voulons être unis en tant que nation, que nous voulons faire du bien ensemble, tout cela afin que l’Ukraine soit un État puissant », a précisé le métropolite Épiphane. « Or, nous voyons que notre voisin du nord aspire à nous diviser intérieurement. Il s’est rendu compte qu’il ne pouvait nous asservir physiquement par les armes, parce que le peuple ukrainien a montré qu’il était fort spirituellement. Et si nous sommes forts spirituellement, aucune arme ne pourra nous asservir et nous exterminer. C’est pourquoi il y a des tentatives de la part de l’agresseur de nous brouiller à l’intérieur, et particulièrement sur la base religieuse. Aussi, je pense, il y aura à l’avenir également de bonnes et chaleureuses relations entre nos Églises, que nous développerons ». Le métropolite a également souligné que la clef de la réunion de la nouvelle Église orthodoxe et de l’Église gréco-catholique d’Ukraine se trouvait non en Ukraine, mais à Rome et à Constantinople. « C’est là-bas que se déroule le dialogue œcuménique. Aussi, c’est de cela que dépendront à l’avenir nos relations ici, en Ukraine. Mais ces relations sont bonnes et je crois que dans l’avenir, elles ne peuvent que s’améliorer » a-t-il conclu.

Source 

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

22 mai (ancien calendrier) / 4 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108723

Troisième invention du chef du saint prophète précurseur et baptiste, Jean (vers 850) [anticipé, en raison de la fête de la Pentecôte qui tombe le ...

4 juin Vivre avec l'Église 108721

4 juin Saint Métrophane, patriarche de Constantinople (vers 325) ; saint hiéromartyr Astius, évêque de Dyrrachium en Macédoine (110) ; saints marty...

Matinée spéciale France 2 « Covid – Espérer ensemble » – 7 juin À la Une 173233

Dans le contexte de la crise sanitaire, les sept émissions religieuses du dimanche matin de France 2 proposent le 7 juin à partir de 8h30 une matin...

Le président serbe Aleksandar Vučić et le Premier ministre bulgare Boïko Borissov se sont rendus ... À la Une 173200

Le président serbe Aleksandar Vučić, accompagné par le Premier ministre bulgare Boïko Borissov, a visité, le 1er juin l’église des Saints-Quarante-...

« Dans le conflit au Donbass, l’Église orthodoxe ukrainienne était et reste la Mère qui unit » a ... À la Une 173194

Le métropolite de Sviatogorsk Arsène, supérieur du monastère qui porte le même nom et qui dépend du primat de l’Église orthodoxe ukrainienne, le mé...

L’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe, le métropolite de Tcheboksary et de... À la Une 173178

Le métropolite Barnabé, l’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe est décédé le 1er juin 2020. Il avait été hospitalisé à Tchebo...

Réouverture des églises à Constantinople À la Une 173187

Les fidèles pourront revenir dans les églises de Constantinople et des autres diocèses orthodoxes de Turquie. Comme l’annonce le Patriarcat œcuméni...

21 mai (ancien calendrier) / 3 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108695

Jour de jeûne – dispense de poisson Icône de la Mère de Dieu de Vladimir. Saints Constantin, empereur (337) et sa mère, sainte Hélène (327), égaux ...

3 juin Vivre avec l'Église 108693

Jour de jeûne Saint Lucillien, sainte Paule, vierge, et les 4 enfants saints Claude, Hypatios, Paul et Denis, martyrs à Nicomédie (270-275) ; saint...

Lettre du patriarche œcuménique Bartholomée aux primats des Églises orthodoxes locales au sujet d... À la Une 173159

Nous publions ci-dessous le communiqué du Patriarcat œcuménique, suivi de la lettre du Patriarche Bartholomée adressée aux primats des Églises orth...

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108513

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypt...

2 juin Vivre avec l'Église 108511

Saint Nicéphore, archevêque de Constantinople, confesseur (828) ; saint Pothin, évêque de Lyon, avec saints Sanctus, diacre, Vétius, Epagathus, Mat...