Une église millénaire est restaurée en Cappadoce

658

L’église de Tokalı l’une des plus anciennes églises rupestres de Cappadoce, avec de précieuses fresques, est actuellement en cours de restauration par des experts du Ministère turc de la culture et du tourisme et de l’Université de Tuscia en Italie. Le projet commun, en cours depuis quatre ans, a pour but de préserver cette église qui abrite des dizaines de précieuses fresques du haut Moyen-Âge. Ce monument historique a été inclus sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1985. Le projet concernant cette église, édifiée au début du Xème siècle et considérée comme l’un des monuments importants de l’art byzantin, comprend la stabilisation des murs et des voûtes, ainsi que la retouche des fresques avec différents produits chimiques et peintures destinés à préserver leur originalité. « Nous avons constaté qu’il était nécessaire de restaurer l’église parce qu’elle date de mille ans » a déclaré Murat Gülyaz, directeur du Musée de Nevşehir. « Les restaurations ont commencé d’abord sur le mur nord, puis se poursuivront sur les autres murs pendant les prochaines années. Les fissures dans les pigments et les éclats sur les peintures seront également réparés », a dit M. Gülyaz. Celui-ci a ajouté que l’église, qui est divisée en trois parties, est unique en raison de ses fresques et peintures richement colorées donnant un récit complet de la vie de Jésus depuis sa naissance jusqu’à sa mort. L’église rupestre est décorée avec l’enfance du Christ, son ministère et sa passion ainsi que différents épisodes de la vie de St Basile de Césarée, l’un des plus importants saints de la Cappadoce. Maria Andaloro, chef du projet de restauration et professeur d’histoire médiévale à l’Université de Tuscia en Italie a dit à son tour qu’elle était enthousiaste de restaurer la grande église et s’assurera que les restaurateurs d’art prennent toutes les mesures possibles pour protéger ce monument historique. « Il y a des peintures très importantes sur les murs ici. Des gens viennent du monde entier en Cappadoce. Les employés qui travaillent à la restauration de l’église de Tokalı ont pris une responsabilité historique. Les fresques qui ont été peintes il y a mille ans sont retouchées par nous mille ans après. C’est très important et enthousiasmant », a-t-elle poursuivie. M. Gülyaz a ajouté que malgré le bon état de préservation de l’église, maintenir celui-ci est un défi, puisque même la respiration des visiteurs peut causer une détérioration. En raison du très grand nombre de visiteurs, il est interdit de prendre des photographies a précisé M. Gülyaz. « La prise de photos est interdite en raison des rayons ultraviolets du flash qui endommage les pigments des peintures murales » a-t-il dit. L’équipe de restauration de Mme Andaloro est très expérimentée, du fait qu’elle a travaillé précédemment sur des bâtiments historiques et d’importance culturelle en Jordanie, au Liban et en Afghanistan. Plus d’un million de personnes visitent la magnifique région de Cappadoce chaque année. La région est souvent décrite comme une destination de voyage incontournable, avec son paysage volcanique et ses paysages uniques composés de roches, de sentiers verdoyants, de grottes, de tunnels et de canyons qui n’attendent qu’à être découverts.

Source

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.