Vient de paraître : « Le plus grand parmi les hommes. Le précurseur et baptiste Jean » du père Michel Quenot   

Michel Quenot nous offre une nouvelle étude, avec un bel ouvrage sur saint Jean-Baptiste, « Le plus grand parmi les enfants des femmes », comme cela nous est dit dans l’évangile de Luc [1] . L’auteur explicite les raisons pour lesquelles le Christ a énoncé un tel jugement. Il suit, pour ce faire, les informations rapportées par l’évangéliste et, surtout, nourrit l’ensemble de ses développements en s’appuyant sur l’abondante richesse des textes liturgiques, pour les nombreuses fêtes consacrées à ce prophète. Cela le conduit à évoquer le contexte spirituel et historique dans lequel évolue le Baptiste, le milieu sacerdotal qui est le sien, et bien sûr, l’ensemble de ces événements, relatés dans le Nouveau Testament, qui, de l’annonce de sa naissance jusqu’à sa décollation, tissent la vie terrestre du précurseur. Des réflexions propres à l’essayiste trouvent leur place au sein d’une érudition patristique et liturgique : contre la doxa du jour, il se plait à nous faire remarquer combien la parole adressée à Zacharie par « l’ange de Dieu » : « Il sera rempli de l’Esprit-saint dès le sein de sa mère »[2] atteste de l’importance qu’il convient d’apporter au fœtus, ce que confirme encore, lors de la Visitation, le tressaillement d’allégresse éprouvé par Jean dans le sein de sa mère[3]. Quant au portrait spirituel du prodrome, il met en lumière son humilité, son effacement volontaire devant Celui qu’il annonce, ainsi que l’importance donnée au repentir, véritable leitmotiv de sa prédication : « Fondement solide sur lequel s’édifie toute vie spirituelle, le repentir (…) évince la fierté et démasque l’hypocrisie de la fausse humilité. On n’est jamais si libre que lorsque l’on pardonne ou demande pardon.[4] » Quenot insiste enfin sur le franc-parler de cet homme réfractaire aux compromis, qui n’hésite pas à dénoncer « le poison du nationalisme, les idéologies, le conformisme et l’émancipation totale[5]. » Les dernières pages de l’ouvrage reviennent encore sur la virulence contestataire de ce prophète, pour nous rendre attentifs à l’actualité de ses imprécations, dans cette sorte de désert idolâtre qu’est devenu notre monde ambiant. On sent bien que l’auteur aurait aimé pouvoir exposer et développer davantage ses propres analyses du temps présent.

[1] Lc 7, 28

[2] Lc 1, 15

[3] Lc 1, 44

[4] P 65

[5] P 56

Jean-Marie Gobert

____________________________________________________________________________________________________________________________

À propos de l'auteur

Photo of author

Orthodoxie.com

Lire tous les articles par Orthodoxie.com

Articles similaires

Réaction de Vladimir Legoïda, au sujet de la décision de l’Assemblée clérico-laïque de l’Église orthodoxe ukrainienne 

Le président du Département synodal du Patriarcat de Moscou des relations de l’Église avec la société et les médias, V. Legoïda, a annoncé aux journalistes qu’aucun appel de l’Église orthodoxe

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Discours de Sa Béatitude le métropolite Onuphre de Kiev et de toute l’Ukraine à l’ouverture de l’Assemblée clérico-laïque de l’Église orthodoxe ukrainienne

« Vos Éminences et Vos Excellences ! Très révérends Pères et Mère supérieurs des monastères ! Chers pères, frères et sœurs ! Le 27 mai 1992 à Kharkov, il y a

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

L’Église orthodoxe d’Ukraine crée nominalement sa propre « Laure des grottes de Kiev », dans l’espoir de s’emparer d’une église de la Laure dépendant de l’Église orthodoxe ukrainienne

La Laure-de-la-Dormition des Grottes de Kiev, qui a accueilli des centaines de saints au cours du dernier millénaire, est le cœur spirituel de l’Église orthodoxe ukrainienne [sous l’omophore du métropolite

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Accueil

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

7 mai (ancien calendrier) / 20 mai (nouveau)

Jour de jeûne – dispense de poisson Commémoration de l’apparition dans le ciel de la Croix du Seigneur, à Jérusalem, en 346 ; saint Acace, centurion, martyr à Constantinople (303)…

20 mai

Jour de jeûne Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypte (vers 287) ; saint Baudile, martyr à Nîmes (IIIème s.) ;…

L’archevêque Elpidophore célèbre le bicentenaire de l’indépendance de la Grèce avec le président Biden, le Premier ministre grec Mitsotakis et la présidente Pelosi

Le lundi 16 mai 2022, l’archevêque Elpidophore d’Amérique (Patriarcat œcuménique) a participé à la célébration du bicentenaire de l’indépendance grecque à la Maison Blanche avec le président Joe Biden, la

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

4 mai (ancien calendrier) / 17 mai (nouveau)

Sainte Pélagie, vierge, martyre à Tarse (vers 290) ; saint Curcodome, diacre à Auxerre (IIIème s.) saint Érasme, évêque de Formia (303) ; saint Albian, évêque d’Anée, martyr avec ses…

17 mai

Saint Andronique, apôtre, et son épouse sainte Junia (Ier s.) ; saint Tropez, martyr (Ier s.) ; saints Solocane, Panphamer et Pamphylon, guerriers, martyrs à Chalcédoine (305) ; saint Étienne,…

L’Église orthodoxe russe salue la décision de l’Église orthodoxe serbe de rétablir la communion canonique avec l’Église orthodoxe macédonienne

« L’Église orthodoxe russe se félicite de la décision de l’Église sœur serbe de rétablir la communion canonique avec l’Église orthodoxe macédonienne – Archevêché d’Ohrid”, a déclaré a déclaré à RIA

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :