Le métropolite du Zimbabwe Séraphim (Patriarcat d’Alexandrie) s’exprime sur « la menace du plus grand schisme qu’aura connu l’Église orthodoxe » en raison de l’absence de dialogue sur le problème ukrainien
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Le site grec Romfea a publié les commentaires personnels du métropolite du Zimbabwe Séraphim (Kykkotis) au sujet du problème ukrainien, dont nous publions ci-après la traduction française : « Si l’on ne respecte pas les décisions sur l’autocéphalie prises au cours des rencontres inter-orthodoxes, qui ont commencé pendant la décennie de 1960 avec les consultations panorthodoxe sur l’initiative de notre Patriarcat œcuménique et avec la participation de toutes les Églises orthodoxes locales jusqu’en janvier 2016, les choses vont très mal se développer pour la défense de l’unité visible des Églises orthodoxes locales. Qui plus est, les prises de position de ces rencontres sont le résultat de plus de cinquante ans de travaux de toutes les Églises orthodoxes locales. Nous ne devons pas laisser des facteurs politiques avoir de l’influence sur le renforcement de l’unité visible des Églises orthodoxes locales. De plus, il apparaîtra historiquement que ceux qui justifieront les affirmations de certains, selon lesquels les Russes rechercheront de diverses façons d’avoir des évêques dans le monde entier sans tenir compte de qui que ce soit, seront malheureusement [les hiérarques de] notre Patriarcat œcuménique. Le résultat de l’absence de dialogue avec les Églises orthodoxes sœurs pour examiner la question de la juridiction ecclésiastique canonique en Ukraine est que, aujourd’hui, les Russes envoient leurs clercs dans toutes les régions de la juridiction canonique de notre Patriarcat œcuménique, et ce même en Turquie et bien entendu à Constantinople également. Cela signifie que toute Église orthodoxe locale qui s’alignera sur notre Patriarcat œcuménique au sujet de l’autocéphalie de l’Ukraine, se verra envoyer sur son territoire canonique des clercs russes. Nous serons tous sans dessus dessous et nous ne savons pas où nous en arriverons, à une époque difficile à laquelle il faudrait que l’orthodoxie soit partout unie et renforcée, afin de pouvoir répondre aux défis contemporains de notre époque troublée. Il faut que fonctionne immédiatement une commission ecclésiastique mixte à laquelle participeront les représentants de notre Patriarcat œcuménique et du Patriarcat de Moscou pour examiner ensemble la question et de préparer une rencontre des deux primats de ces Églises pour parer au pire. Les initiatives de S.B. l’archevêque de Chypre Chrysostome ont eu lieu de la part de tous les primats des Églises orthodoxes locales et en particulier des primats des anciens patriarcats et des Églises autocéphales orthodoxes de Chypre et d’Albanie, pour donner la priorité au dialogue de la charité et ce afin d’échapper au pire. Sans dialogue, les problèmes ne se résolvent pas, au contraire ils s’aggravent et nous étouffent. Il ne faut pas nous laisser entraîner dans la confrontation actuelle de la haine et de la méchanceté que cultivent certains éléments fanatisés, sans penser aux fissures qu’ils menacent de provoquer dans l’unité visible des Églises orthodoxes locales. Nous prions tous pour que Dieu éclaire ceux qui portent la responsabilité de cette situation et que ceux-ci contribuent au début du dialogue pour éviter le pire (…). Alors que, dans le message patriarcal [sur l’écologie, ndt], l’importance du dialogue et la participation de tous pour sauver notre planète au moyen d’une coexistence pacifique était soulignée, le métropolite de France [du Patriarcat œcuménique, ndt] insiste encore sur le fait que le stade du dialogue est terminé, au moment même où, d’une façon ou d’une autre, tous les primats des Églises orthodoxes locales insistent sur le dialogue, afin que soit préservée l’unité visible des Églises orthodoxes locales. L’institution de l’oecuménicité de notre Patriarcat œcuménique doit être sauvegardée de toutes façons, avec sagesse et circonspection, comme elle a été sauvegardée durant tous ces siècles qui ont passé. Comme cette institution a été renforcée durant les derniers soixante ans par le fonctionnement des consultations panorthodoxes et les travaux du saint et grand Concile de Crète. Je ne pense pas que nous protégeons l’institution œcuménique de notre Patriarcat par des décisions qui sont contraires aux canons de l’Église orthodoxe. La seule chose que nous réussirons est de risquer de faire de notre patriarche œcuménique le curé d’une paroisse éloignée. Il convient, par le dialogue, de trouver une solution par laquelle notre patriarche œcuménique, en tant que premier, avec son rôle coordinateur de la charité et de l’unité, conduise toutes les Églises locales orthodoxes et bien sûr les Russes, à être le symbole visible de notre unité et non la menace du plus grand schisme qu’aura connu l’Église orthodoxe dans son cheminement historique.»

Source : Romfea. Photographie : le métropolite Séraphim aux côtés du patriarche oecuménique Bartholomée et du patriarche Théodore d’Alexandrie et de toute l’Afrique.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

16 janvier (ancien calendrier)/29 janvier (nouveau) 60631

16 janvier (ancien calendrier)/29 janvier (nouveau) Jour de jeûne – Dispense de vin et d’huile Vénération de la précieuse chaîne de l’apôtre ...

L’ambassadeur américain à Athènes a abordé la question de l’orthodoxie avec le vice-ministre grec... Actualités 168218

Le vice-ministre grec des Affaires étrangères, Kostas Vlasis, a rencontré, le 27 janvier 2020, l’ambassadeur des États-Unis à Athènes, Geoffrey Pya...

15 janvier (ancien calendrier)/28 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 60563

15 janvier (ancien calendrier)/28 janvier (nouveau) Saint Paul de Thèbes, ermite (341) ; saint Jean le Calybite (Vème s.) ; saint Pansophos, martyr...

L’assemblée générale extraordinaire de l’Archevêché À la Une 168188

Après son assemblée générale ordinaire, vendredi 24 janvier, l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale (plus précis...

Trailer for New St. Joseph the Hesychast Documentary with Jonathan Jackson Published Online (+vid... À la Une 168159

A documentary on one of the greatest saints of the 20th century will soon be released. In the meantime, a trailer for the film, “Elder Joseph the H...

14 janvier (ancien calendrier) / 27 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 95381

14 janvier (ancien calendrier) / 27 janvier (nouveau) Clôture de la fête de la Théophanie ; Les  saints Pères martyrs au Mont Sinaï et à Raïthou, d...

Un film documentaire sur saint Joseph l’Hésychaste, produit par l’acteur Jonathan Jackson, ... À la Une 168137

Un film documentaire sur saint Joseph l’Hésychaste paraîtra prochainement aux États-Unis. Son auteur est Jonathan Jackson, un acteur, chanteur et g...

Le métropolite du Monténégro Amphiloque a reçu l’ambassadrice du Royaume-Uni Actualités 168143

Le métropolite du Monténégro et du Littoral Amphiloque a reçu, le 24 janvier 2020, Mme Alison Kemp, ambassadrice du Royaume Uni au Monténégro. Au c...

13 janvier (ancien calendrier) / 26 janvier (nouveau) Vivre avec l'Église 95319

13 janvier (ancien calendrier) / 26 janvier (nouveau) Après-fête de la Théophanie Saints Hermile et Stratonique, martyrs à Belgrade (vers 315) ; sa...

26 janvier Vivre avec l'Église 95317

26 janvier Saint Xénophon, son épouse, sainte Marie, et leurs fils Arcade et Jean (VIème s.) ; saint Sévérien, évêque de Mende (IIIème s.) ; saints...

Un stage de chants en français aura lieu à Limours et à Louveciennes les 8 et 9 février Annonces 168126

À la demande et avec la bénédiction du métropolite Joseph (Métropole roumaine), un stage de chants en français aura lieu le samedi 8 février et le ...

L’assemblée générale ordinaire de l’Archevêché – élection de deux évêques À la Une 168114

Hier, à Paris, à l’Institut Saint-Serge, après la divine liturgie, s’est tenue l’assemblée générale ordinaire de l’Archevêc...