Du 20 au 24 septembre a eu lieu à Moscou la seconde partie des célébrations des 1000 ans de la présence russe au Mont-Athos (la première partie a eu lieu au Mont-Athos même).
Ces célébrations ont commencé le soir du 20 septembre par les Vigiles de la fête de la Nativité de la Mère de Dieu, au cours desquelles les reliques de saint Silouane ont été solennellement accueillies dans la cathédrale du Christ-Sauveur.

colloque_scLe 21 septembre, après la Liturgie de la fête de la Nativité de la Mère de Dieu célébrée par le patriarche Cyrille, s’est déroulée en séance plénière dans la salle des conciles de l’Église orthodoxe russe la première cession d’un colloque scientifique intitulé « La Rus et le Mont-Athos: 1000 ans d’unité spirituelle et culturelle », avec les communications suivantes:
— Mikhail Bibikov (Russie), « Les monastères russes au Mont-Athos et en Terre Sainte à la lumière de nouveaux programmes trouvés et sources moins connus »
— Pavel Kuzenkov (Russie), « Le Mont-Athos dans les relations russo-byzantins du IXe au XVe siècle »
— Mikhail Shkarovskij (Russie), « Le monachisme russe au Mont-Athos et la diaspora ecclésiastique russe dans les années 1920 et 1930 »
— Archimandrite Augustin Nikitine (Russie), « L’Athos russe dans les notes de l’archimandrite Antonin Kapustin »
— Jean-Claude Larchet (France), « Le rôle prophétique du Mont-Athos dans le monde contemporain »
— Higoumène Euthyme Moiseev (Russie), « Les archives de Saint Théophane le Reclus dans la bibliothèque du monastère de Saint-Panteleïmon au Mont-Athos »
— Constantin Nichoritis (Grèce), « L’Athos comme “arche” de la tradition orthodoxe russe »
Assistaient à cette cession les participants au colloque, et l’ensemble des higoumènes de Russie, et de Biélorussie, et de monastères situés en dehors de ces pays et relevant de l’Église russe ou ayant une relation avec elle, au nombre de 400.

Le 22 septembre, le même lieu accueilli un colloque à l’intention des higoumènes.
Après un discours sur le monachisme et le rôle qu’il doit jouer pour le développement de la vie spirituelle des fidèles, et sur le rôle des traditions monastiques pour assurer la continuité du présent avec le passé, le patriarche Cyrille a répondu aux questions des higoumènes.
La suite de la journée a été consacrée à des communications:
colloque_higoumenes1) sur l’impact des traditions athonites sur la vie monastique dans le passé et actuellement:
— Hiéromoine Kyrion (Ol’hovik), monastère Saint-Panteleimon, Mont-Athos, « Histoire des traditions monastiques Athonite dans Xylourgou, Old Roussikon, et le monastère de Saint-Panteleimon »
— Métropolite Athanase de Limassol (Église orthodoxe de Chypre), « La pertinence des traditions athonites pour la vie monastique contemporaine »
— Archimandrite Callinique (Chernyshov), higoumène du monastère Saint-Clément, diocèse de Simféropol, « Le transfert par la Crimée, au XIVe siècle, des traditions athonites aux monastères de la Sainte Russie »
2) sur l’higoumène et la formation de l’unité spirituelle au sein de la fraternité monastique:
— Évêque Porphyre de Lida et Smorgon, président du Département synodal pour les monastères et la vie monastique de l’exarchat de Biélorussie, « Le rôle de l’higoumène dans la formation spirituelle des novices »
— Archimandrite Elisée, higoumène du monastère de Simonos-Pétra, Mont-Athos (in absentia), « La formation de l’unité au sein de la Fraternité. Les obstacles et les moyens de les surmonter »

academie_theologiqueLe même jour, parallèlement, à l’Académie théologique de Moscou, à Sergiev-Posad, s’est poursuivi, le matin en session plénière et l’après-midi en deux sessions parallèles, le colloque scientifique « La Rus et le Mont-Athos: 1000 ans d’unité spirituelle et culturelle ».

Le 23 septembre s’est poursuivi le colloque destiné aux higoumènes, où a été abordé le thème de l’obéissance, avec les communications suivantes :
— Archimandrite Méthode, higoumène du monastère de Hilandar, Mont-Athos, « La manifestation des pensées comme fondement de l’obéissance »
— Archimandrite Kronid (Karev), higoumène du monastère de la Transfiguration , métochion du monastère de Saint Daniel: « L’obéissance comme vertu et comme service : priorités et interactions »
— Higoumène Maria Vorobieva, du couvent de la Dormition à Perm, « Principales difficultés pour la culture de la vertu d’obéissance dans la vie monastique contemporaine: les causes et les moyens de les surmonter »
— Évêque Denis de Kasimov et Sasovo (Russie), «  Le don charismatique de l’obéissance »
— Métropolite Georges de Nijni-Novgorod et Arzamas (Russie), « Les difficultés de la direction spirituelle : les dangers des pseudo-statsi et les moyens de les prévenir »
Le soir ont été célébrées les Vigiles de la fête de saint Silouane, au monastère Saint-Daniel, résidence patriarcale, en présence des reliques de saint Silouane qu’une foule très dense est venu vénérer.

reliquesLe 24 septembre, la Liturgie de la fête de saint Silouane a été célébrée par le patriarche Cyrille en présence des reliques du saint. Un moliben a ensuite constitué un adieu aux reliques, qui sont reparties pour le monastère athonite de Saint-Panteleimon. L’ensemble des participants aux célébrations (les higoumènes et les intervenants du colloque scientifique) ont assisté à ces services liturgiques.

Print Friendly, PDF & Email


Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !