L’évêque de Christoupolis Macaire (Patriarcat de Constantinople) a qualifié de « non authentique » le texte publié en son nom dans les médias au sujet de l’Église en Ukraine

875

Le texte de l’exposé que l’on considère comme un fondement de la préparation de l’autocéphalie ukrainienne par Constantinople et qui a été diffusé par les médias ukrainiens n’est pas authentique. C’est ce qu’a déclaré son auteur, l’évêque de Christoupolis Macaire. Dans une interview à l’agence grecque « Orthodoxia.info », l’évêque a déclaré que son exposé sur l’histoire de l’Église en Ukraine, prononcé lors de la Synaxe de l’Église de Constantinople à Istanbul le 1er septembre n’est pas encore publié, et qu’il n’a rien à voir avec les articles publiés sous son nom dans les médias, il y a un mois. « Malheureusement, le 2 octobre de cette année, j’ai été étonné en découvrant le texte en langue anglaise mis en ligne sur le site Risu.org.ua (…) à mon insu, et il est évident que le texte en question n’est pas celui que j’ai prononcé », a souligné l’évêque Macaire. Celui-ci a mentionné qu’il avait été obligé d’adresser une protestation à la rédaction du site concerné.

« J’ai envoyé immédiatement une lettre à ce site, en exprimant ma tristesse pour l’utilisation de mon nom et la publication d’un texte qu’ils n’ont pas reçu de moi. Malheureusement, ils ne m’ont pas dit qui le leur avait envoyé et qu’est-ce qui se cache derrière cette tentative. Parallèlement, je leur ai demandé d’enlever le texte, car il n’était pas authentique (le courrier électronique au site concerné est à la disposition de tout intéressé). Les responsables du site ont aimablement enlevé le texte et, aujourd’hui, il n’existe plus sur le site en question. Au lieu de celui-ci, ils ont publié un autre texte en anglais qui, lui, m’appartient et qui a pour titre : ‘A Different Approach to the Ecclesiastical Discussion about Ukraine, qui avait été préalablement publié en grec avec le même titre, à savoir « Une approche différente du problème ecclésiastique ukrainien’. Ce texte exprime absolument ma pensée et ceux qui l’ont publié, l’ont reçu de moi ». L’évêque ajoute que son exposé à la Synaxe, ainsi que les autres documents sur le même thème, seront publiés dans un livre séparé avant la fin du mois de novembre. Comme on le sait, lundi dernier, le Centre de sciences ecclésiastiques du Patriarcat de Moscou « Encyclopédie orthodoxe » avait publié des commentaires (ici en russe) sur l’exposé concerné, lequel est devenu la source fondamentale des témoignages historiques utilisés par Constantinople lors de sa décision d’immixtion dans les affaires ecclésiastiques d’Ukraine. Selon les historiens ecclésiastiques russes qui ont étudié le texte publié de l’exposé, la qualité scientifique de celui-ci s’avère être « lamentablement basse » et soulève des questions quant au « fondement fragile sur lequel le Patriarcat de Constantinople s’efforce de bâtir sa politique ecclésiastique internationale ». On considère au Patriarcat de Moscou que les positions de l’exposé sont réfutées par des faits historiques et démontrent « l’approche politisée de Constantinople », particulièrement pour ce qui concerne l’évaluation des événements de l’histoire russe du XXème siècle. « En fait, ce n’est pas un document d’experts, mais de propagandistes. Sa lecture appelle le profond regret que des décisions si importantes soient prises par le Patriarcat de Constantinople sur la base de matériaux d’un niveau scientifique si lamentable », affirme-t-on au Patriarcat de Moscou.

Source

This post is also available in: English (Anglais)

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !