25/04/2017
Actualités
Page d'accueil > Actualités > Concélébration panorthodoxe à Chambésy le dimanche 24 janvier
Concélébration panorthodoxe à Chambésy le dimanche 24 janvier

Concélébration panorthodoxe à Chambésy le dimanche 24 janvier

La divine liturgie a été célébrée le 24 janvier par les primats des Églises orthodoxes en l’église Saint-Paul à Chambésy, près de Genève. La divine liturgie était présidée par le patriarche œcuménique Bartholomée, avec lequel concélébraient le patriarche d’Alexandrie Théodore, le patriarche de Jérusalem Théophile, le patriarche de Moscou Cyrille, le patriarche de Roumanie Daniel, le patriarche de Géorgie Élie, le patriarche de Serbie Irénée, le patriarche de Bulgarie Néophyte, l’archevêque de Chypre Chrysostome, l’archevêque d’Albanie Anastase, l’archevêque des Terres tchèques et de Slovaquie Rostislav et le métropolite d’Ilia Germain (représentant de l’Église orthodoxe de Grèce). Dans l’église ont prié les membres des délégations des Églises orthodoxes locales. Après la lecture de l’Évangile, le patriarche Bartholomée s’est adressé aux participants à l’office par une homélie. « C’est une joie particulière pour nous d’avoir la possibilité de sceller notre unité et notre amour mutuel par le calice de vie commun, lorsque nous offrons le sacrifice non sanglant du corps et du Sang du Seigneur pour l’accomplissement des travaux comportant une grande responsabilité et très complexes de cette synaxe ainsi que pour l’accomplissement de notre ministère ecclésial dans son intégralité », a déclaré, entre autres, le primat de l’Église de Constantinople. Selon les paroles du patriarche Bartholomée, la synaxe des primats des très saintes Églises orthodoxes qui a lieu actuellement « en tant qu’un seul corps constitue encore un témoignage de l’unité de l’Église orthodoxe et confirme les paroles de saint Paul, l’apôtre des païens, qui dit : « Il y a un seul corps et un seul Esprit… un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous » (Eph. 4,4-6). Les ecphonèses au cours de l’office ont été prononcées en grec, arabe et slavon d’église. Les chants de la liturgie ont été exécutés en grec et en français.

Source

Print Friendly
Revenir en haut de la page
Jovan Nikoloski