Le Patriarcat œcuménique a reçu dans sa juridiction 5 prêtres réduits à l’état laïc par l’Église orthodoxe de Lituanie

Le secrétaire du Patriarcat œcuménique a publié, le 17 février 2023, un communiqué selon lequel il accueillait dans sa juridiction cinq prêtres lituaniens, réduits à l’état laïc par leur hiérarchie. Nous publions ci-dessous ce communiqué, ainsi que la réaction de la chancellerie de l’archevêché de Vilnius de l’Église orthodoxe de Lituanie [Patriarcat de Moscou] :

« Il y a quelques mois se sont adressés, par des lettres à Sa Toute-Sainteté l’Archevêque de Constantinople – la Nouvelle Rome – et Patriarche œcuménique Bartholomée, les Révérendissimes archiprêtres de Lituanie Vladimiras Seliavko et Vitalijus Mosckus, les prêtres Vitalis Dauparas, Gintaras Sungalia et Georgy Ananiev, auxquels a été imposée la sanction de la réduction à l’état laïc par le Patriarcat de Moscou, et qui ont exercé, comme ils en ont le droit, un appel à Lui [ie. au Patriarche œcuménique, ndt]. Notre patriarche, qui assume exclusivement la responsabilité de recevoir les appels, conformément aux divins et saints canons (9e et 17e du IVe Concile œcuménique) et à la pratique sanctifiée de l’Église, a reçu les demandes soumises.

Après étude exhaustive des circonstances y afférentes, il a été établi, d’une part, que ces cas ont été jugés définitivement par les autorités ecclésiastiques qui avaient prononcé les sanctions, et, d’autre part, que les raisons pour lesquelles elles ont été prononcées ne revêtaient pas un critère ecclésiastique, mais provenaient de leur juste opposition à la guerre en Ukraine. Aussi, Sa Toute-Sainteté, examinant irrévocablement ces recours en appel, a recommandé au Saint-Synode réuni autour de lui, la levée des réductions à l’état laïc [de ces prêtres] et leur rétablissement dans leur précédent rang sacerdotal, ce qui a été  décidé à l’unanimité.

En outre, et après leur rétablissement susmentionné, le Patriarche œcuménique a reçu, à leur demande, sous son vénérable omophore, les clercs susnommés, prenant en considération les droits accordés à son Trône, comme cela est mentionné à titre indicatif dans l’interprétation, par Théodore Balsamon d’Antioche, des canons XVII et XVIII in Trullo, ainsi que du Xème canon du VIIème Concile œcuménique (« Il ressort expressément du présent canon qu’il est permis au seul patriarche de Constantinople de recevoir des clercs étrangers [i.e. d’autres diocèses, ndt]  et ce sans congé canonique de celui les a ordonnés ».

En réponse à ce qui précède, la chancellerie de l’Église orthodoxe de Lituanie a publié ce communiqué, le même jour :

« Aujourd’hui, 17 février, sur le site du Patriarcat de Constantinople, il est dit dans un communiqué, que le Synode de l’Église orthodoxe de Constantinople, sur la recommandation du Patriarche de Constantinople Bartholomée « a rétabli» les prêtres destitués de leur rang sacerdotal « dans leur rang ecclésiastique précédent ». Ce faisant, le Patriarche de Constantinople, les a encore reçus dans sa juridiction. L’Archevêché orthodoxe de Lituanie ne reconnaît pas cette décision. La destitution du rang sacerdotal n’est pas un acte disciplinaire, mais mystique, il est définitif et irréversible. Conformément aux canons ecclésiastiques, les clercs destitués du rang sacerdotal ne peuvent être rétablis. Ainsi, les ex-prêtres Vladimiras Seliavko, Vitalijus Mosckus, Vitalis Dauparas, Gintaras Sungalia et Georgy Ananiev, sont des laïcs et le restent tels même s’ils osent se revêtir des ornements sacerdotaux et « célébrer ». Un prêtre réduit à l’état laïc ne peut célébrer les sacrements. On a l’impression que l’information qui est parvenue à Sa Sainteté le Patriarche Bartholomée n’est ni complète, ni fiable, ni objective. Comment expliquer autrement l’affirmation contenue dans le communiqué, selon laquelle les causes en raison desquelles les sanctions  « ont été prononcées ne provenaient pas de critères ecclésiastiques, mais de leur juste opposition à la guerre en Ukraine ». Cette affirmation ne correspond pas à la vérité. L’Archevêché orthodoxe de Lituanie a souligné à plusieurs reprises que le Tribunal ecclésiastique a examiné le cas des clercs susmentionnés exclusivement sur le plan du droit ecclésial canonique. Leur position d’opposition à la guerre ne s’est nullement reflétée dans la décision prise à leur égard. Qui plus est, la position exprimée par les ex-prêtres au sujet de la guerre en Ukraine ne diffère en rien de la position de l’Église orthodoxe de Lituanie. Les ex-clercs savent très bien que l’Église orthodoxe de Lituanie a condamné l’agression et la guerre contre l’Ukraine et ce dès le jour suivant son commencement, le 25 février 2022. Le métropolite Innocent [de Vilnius et de Lituanie, ndt] a condamné la guerre et a exprimé son désaccord avec la position du patriarche Cyrille dans ses déclarations officielles, faites en mars et en avril de l’an passé. Ces déclarations ont été remarquées dans tout le monde orthodoxe. Qui plus est, le tribunal ecclésiastique a siégé bien plus tard, à la fin du mois de juin 2022. L’attaque contre l’Ukraine a été condamnée à tous les niveaux de la hiérarchie, du clergé et des laïcs. Des appels à ce sujet, revêtus de milliers de signatures, ont été remis au président de la République de Lituanie. L’Assemblée générale de l’Église orthodoxe de Lituanie a exprimé son soutien complet à l’Archevêché [de Vilnius, ndt]. Les ex-clercs ont été réduits à l’état laïc pour avoir accompli de graves délits ecclésiastiques. Leur activité a été soigneusement examinée par le Tribunal ecclésiastique, qui a confirmé les faits de violation du serment sacerdotal et de parjure (25e canon apostolique), de désobéissance au hiérarque diocésain et de l’accomplissement d’une activité publique sans la bénédiction de leur évêque (39ème canon apostolique), de conspiration contre leur évêque et leurs confrères membres du clergé, et aussi la destruction de la paix ecclésiale (18ème canon du IVe Concile œcuménique et 34ème canon du Concile In Trullo), ainsi que l’activité schismatique, l’intention et l’organisation du passage à une autre juridiction ecclésiastique sans bénédiction de leur évêque (16ème canon du Ier Concile œcuménique), et encore la participation dans une campagne de discrédit de l’Église et de ses hiérarques (55ème canon apostolique) et de leurs confrères membres du clergé. Chacun des points de cette liste est confirmé par des actions concrètes et déclarations publiques des ex-clercs susmentionnés, et aussi par des témoignages.

L’Église orthodoxe de Lituanie élève quotidiennement des prières pour la cessation de la guerre en Ukraine et aussi pour notre pays la Lituanie, son peuple, son pouvoir et son armée ».

Sources : 1 et 2

À propos de l'auteur

Photo of author

Jivko Panev

Jivko Panev, cofondateur et journaliste sur Orthodoxie.com. Producteur de l'émission 'Orthodoxie' sur France 2 et journaliste.
Lire tous les articles par Jivko Panev

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour ...

Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères…”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky »

Vient de paraître: Jean-Claude Larchet, « “En suivant les Pères… ”. La vie et l’œuvre du Père Georges Florovsky », ...

5 mai (ancien calendrier) / 18 mai (nouveau)

Sainte Irène, grande-martyre en Perse (Ier-IIème s.) ; saint Jovinien, lecteur, martyr à Auxerre (260); saint Hilaire, évêque d’Arles (449) ...

18 mai

Saints Pierre, André, Paul, saintes Denise et Christine, martyrs à Athènes (249-251); saints Héraclius, Paulin et Félicissime, martyrs, en Ombrie ...

L’église de « la Dîme » au centre de Kiev a été rasée dans la nuit du 16 mai par les autorités ukrainiennes

Le métropolite Antoine de Brovary et Borispol a fait la déclaration suivante : « Un sacrilège monstrueux a été commis dans la nuit : ...

Une association de défense des droits de l’homme qualifie de discriminatoire l’interdiction d’entrée sur le territoire du Kosovo faite au patriarche serbe

L’association internationale de défense des droits de l’homme « L’Église contre la xénophobie et la discrimination » a qualifié de violation grossière ...

L’époque de la rédaction des Évangiles

La critique scientifique du 19e siècle, qui cherchait à présenter les Évangiles comme l’œuvre de communautés chrétiennes pleinement constituées, datait ...

Supraśl 2024 – Rassemblement international de la jeunesse orthodoxe

Cet été, de jeunes adultes orthodoxes du monde entier se réuniront à l’Académie orthodoxe et au monastère de l’Annonciation à ...

L’ouvrage de Frère Jean « La prière du cœur » traduit en roumain et en grec

L’ouvrage de Frère Jean du skite Sainte-Foy intitulé La prière du cœur (Actes Sud, 2023) vient d’être traduit en roumain ...

Le patriarche Bartholomée : « Nous devons travailler ensemble pour faire tomber les barrières entre les religions, les cultures et les peuples »

Le 15 mai 2024, Sa Sainteté le patriarche œcuménique Bartholomée a prononcé le discours d’ouverture du Forum de dialogue mondial ...

4 MAI (ancien calendrier)  17 MAI (nouveau)

Jour de jeûne Sainte Pélagie, vierge, martyre à Tarse (vers 290) ; saint Curcodome, diacre à Auxerre (IIIème s.) saint ...

17 MAI

Jour de jeûne Saint Andronique, apôtre, et son épouse sainte Junia (Ier s.) ; saint Tropez, martyr (Ier s.) ; ...

Le patriarche de Georgie Élie II appelle les fidèles à renforcer la prière pour la paix en Géorgie

Le patriarche Élie II de Géorgie a déclaré, dimanche 12 mai, à Tbilissi : « Actuellement, notre pays traverse l’une ...

Une liturgie spéciale des enfants a eu lieu en la cathédrale du Saint-Sauveur à Moscou

Le 12 mai 2024, 2e dimanche de Pâques, dit de « Thomas », le patriarche Cyrille de Moscou a célébré la divine ...

Concert du chœur Znamenie du 1er juin à 20h30

A l’occasion du 15e anniversaire de la création du chœur russe Znamenie de Paris, un grand concert de chants orthodoxes ...

Déclaration de l’Église orthodoxe des Terres tchèques et de Slovaquie au sujet de la tentative d’assassinat de Robert Fico

L’archevêque Rostislav de Prešov et métropolite des Terres tchèques et de Slovaquie, et le métropolite Georges de Mihalovce et Košice, ont fait la déclaration ...

3 mai (ancien calendrier)  16 mai (nouveau)

Saint Timothée et son épouse sainte Maure, martyrs en Égypte (298) ; saint Théodose, higoumène des Grottes de Kiev (1074) ...

16 MAI

Saint Théodore le Sanctifié (ou le Consacré), disciple de saint Pacôme en Égypte (368) ; saints Guy, Modeste et Crescence ...