La laure de Potchaïev (Ukraine) demande à l’Église orthodoxe russe de se retirer du Conseil œcuménique des Églises

1000

Les moines de la laure de la Dormition à Potchaïev en Ukraine avec, à leur tête, le métropolite Vladimir, supérieur du monastère, ont adressé une lettre au patriarche de Moscou Cyrille et aux hiérarques de la récente Assemblée des évêques de l’Église orthodoxe russe. Ils demandent à celle-ci de se retirer du Conseil œcuménique des Églises et de cesser de participer à toutes activités œcuméniques en général. La lettre en question a été mise en ligne sur le site du monastère. La lettre commence ainsi : « Les frères de la laure de la Sainte-Dormition de Potchaïev, demande instamment à la hiérarchie et à l’Assemblée des évêques de satisfaire à notre demande et aux multiples appels des fidèles enfants de notre Église concernant le retrait de celle-ci du COE et la cessation de la participation de notre Église au mouvement œcuménique ». Et d’ajouter que le fait même d’entrer au COE présuppose l’acceptation de la charte de cet organisme qui stipule qu’aucune confession ne dispose intégralement de la vérité, ce qui est contraire à ce que les chrétiens orthodoxes confessent dans le Credo de Nicée. Les moines écrivent encore : « La sortie de l’Église orthodoxe russe du COE ne sera pas pour elle une ‘auto-isolation’, comme s’efforcent de l’affirmer certains, mais la véritable prédication du Nouveau Testament non altéré. Il ne faut pas tomber dans l’illusion spirituelle et s’imaginer que nous avons plus d’amour que les apôtres. Saint Jean le Théologien, l’apôtre de l’amour, a enseigné de ne pas recevoir chez soi et même de ne pas saluer celui qui n’apporte pas la véritable doctrine (2 Jn 10). L’apôtre Paul, qui plus que tous a œuvré à la prédication de l’Évangile au monde entier, a également prescrit : « Rejette l'homme hérétique, après le premier et le second avertissement » (Tite 3,10). Les représentants des Églises orthodoxes ont fait entendre raison, affirment-ils, aux hérétiques du COE non seulement deux fois, mais au cours de décennies. Beaucoup se sont-ils convertis ?... N’y a-t-il pas d’autres façons de prêcher « le Royaume de Dieu venir avec puissance » (Mc 9,1) et une véritable Pentecôte ? Naturellement, il y en a. L’Église orthodoxe, étant « la colonne et l’affermissement de la vérité » (1 Tim. 3,15), témoigne depuis deux mille ans à tous qui « ont des oreilles pour entendre » (Matth. 13,9), de la bonne nouvelle qui nous a été apportée par Jésus-Christ… « Le disciple n'est pas plus grand que le maître » (Matth. 10,24). Il est faible et doit se garder de l’attrait des éléments de ce monde, afin de ne pas « perdre sa saveur » (Matth. 5,13) et ce n’est qu’alors, selon la parole du Sauveur que certains nous écouteront comme ils L’ont écouté, tandis que d’autres nous persécuteront
comme ils L’ont persécuté » (Jn 15,20) ». Commentant l’appel de la Laure de Potchaïev, le père Georges Maximov, prêtre missionnaire bien connu à Moscou, a rappelé la résolution de 1995 de l’Église orthodoxe serbe [qui est néanmoins restée membre du COE, ndt] : « Nous ne connaissons pas un seul exemple des saints Pères de l’Église qui pourrait par leurs enseignements, leurs vies ou leurs actes servir de justification à notre appartenance à l’organisation non ecclésiale du COE et autres ».

Source

  Notre lettre d'informations hebdomadaire gratuite  

Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !