Le métropolite du Monténégro Amphiloque : « Si quelqu’un doit être condamné pour ce qui se passe au Monténégro… c’est moi ! »
  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

Suite à l’arrestation de l’évêque Joannice et aux incidents qui se sont produits entre les manifestants qui le soutenaient et la police, le métropolite du Monténégro Amphiloque a fait la déclaration suivante : « Lors de la fête de S. Basile d’Ostrog – à lui soit la gloire et la miséricorde – je me suis adressé au peuple depuis la châsse des reliques de S. Basile, je me suis adressé le même jour depuis la cathédrale Saint-Basile à Nikšić, exhortant tout le peuple à glorifier tous ensemble, dans son esprit et son nom, S. Basile, à glorifier ce grand saint hiérarque de Dieu, afin que d’un seul cœur et d’une seule âme, nous nous embrassions auprès de sa châsse. Aujourd’hui, je salue le peuple du Monténégro depuis la châsse de S. Pierre de Cetinje, et hier, au nom du Conseil épiscopal, nous avons envoyé un communiqué, dans lequel nous avons supplié les autorités de l’État de libérer rapidement de prison Mgr Joannice et les prêtres. Or, malheureusement, cela ne s’est pas produit et a provoqué la réaction du peuple, bien que dans ce communiqué, nous ayons appelé le peuple à rester dans ses foyers, à prier Dieu paisiblement et calmement, à prier ensemble Dieu pour la santé et le salut de tous les gens qui sont malades de l’un ou l’autre virus, et afin que soient évités tous conflits civils et tout malentendu au Monténégro. Malheureusement, les autorités n’ont pas respecté cela et c’est pourquoi l’on en est arrivé aux événements de cette nuit au Monténégro, où des fidèles ont été blessés, des jeunes ont été battus à Pljevlje et, en même temps, les forces de l’ordre. Cela  est tragique pour nous tous, tragique devant le monde et l’Europe. Aussi, je m’adresse à vous depuis la châsse de S. Pierre de Cetinje, afin que nous revenions au Dieu de l’Amour, que nous revenions les uns vers les autres dans l’amour, quels que soient nos engagements au Monténégro : religieux, nationaux, politiques et autres. Revenons à l’entente fraternelle et à la liberté. C’est ce qui est essentiel, ce que je recommande aujourd’hui et je prie ceux qui sont au pouvoir de libérer immédiatement l’évêque Joannice, qui est innocent, et ses prêtres qui sont en prison et que cessent ces divisions et ces conflits qui sont présents au Monténégro, non pas depuis hier, mais depuis le temps de S. Pierre de Cetinje et surtout après 1945, cette époque fratricide et déicide. En tant que son successeur, je ressens l’obligation, en son nom, en embrassant ses reliques, d’appeler à l’amour fraternel autant que nous sommes, afin que règne l’amour au Monténégro, cet amour pour lequel se sont sacrifiés S. Pierre de Cetinje, S. Jean Vladimir, roi de Zeta et martyr, ainsi que S. Jean Baptiste dont nous embrassons ici le bras, et le Seigneur Jésus-Christ Lui-même dont nous avons ici [au monastère de Cetinje, ndt] un fragment de la précieuse Croix, qui est crucifié par amour envers tout être humain et toute création. C’est la nécessité essentielle en cet instant. S’il y a quelqu’un qui doit répondre de quelque chose, je le demande à ceux qui sont au pouvoir – je l’écrirai dans une lettre au président et au premier-ministre ces jours-ci – c’est moi. Et si quelqu’un doit être arrêté et jugé, ce doit être le métropolite du Monténégro et du Littoral [Amphiloque], le successeur de S. Pierre de Cetinje. Et s’il est coupable, qu’il soit condamné. Au demeurant, je ne serais pas le premier métropolite à être condamné. En 1945, le métropolite [Joannice Lipovac, ndt] a été tué avec 120 prêtres, et son successeur [Joseph Cvijović, ndt] a été condamné à onze ans de prison, accusé d’être ennemi de l’État, de collaborer avec les ennemis de celui-ci, avec l’Ouest et l’Europe… Et son successeur Danilo [+1991], a été également persécuté, pour avoir défendu l’église du Lovćen contre la démolition. En 1991, il a été lapidé pour m’avoir choisi et proposé pour successeur. Les métropolites du Monténégro ont supporté beaucoup, particulièrement ces derniers temps. Je le demande à tous : s’il faut que quelqu’un soit condamné pour ce qui se passe au Monténégro et pour les événements dans le peuple au Monténégro, alors avant tout, c’est moi que l’on doit juger. Je suis prêt à me présenter devant le tribunal et être condamné à cinq ans, dix ans, autant qu’il le faut… Au demeurant, lorsque j’ai été intronisé, je l’ai dit devant le Patriarche de Serbie, et devant les représentants de l’État de l’époque, qui sont les mêmes que ceux d’aujourd’hui, j’ai dit que j’étais venu réconcilier, non seulement les vivants entre eux, mais aussi les vivants avec les morts, et les morts entre eux. Et j’ai travaillé, dans la mesure de mes forces, pendant ces trente ans, dans cette direction : implorer cette paix de Dieu, cette paix fraternelle, entre Monténégrins, dans tout le peuple, afin que soient surmontées nos malheureuses divisions qui nous sont propres et qui continuent par un tel comportement. Aussi, je prie le pouvoir actuel au Monténégro de cesser d’utiliser abusivement les organes du pouvoir contre le peuple. En même temps, je prie aussi le peuple de ne pas provoquer le pouvoir, mais à travailler tous ensemble, en vénérant les reliques de S. Pierre, le pacificateur et le guérisseur, et S. Basile d’Ostrog, à nous réunir dans l’amour et l’union fraternelle, avec toutes les différences qui nous sont propres. C’est ma demande, pour ne pas dire mon exigence et ma nécessité. C’est ainsi que je m’adresse au peuple afin qu’il sache que l’Église était et reste avec eux. C’est dans ce but que ces processions qui ont eu lieu chez nous, que certains ont qualifiées de politiques. Elles n’ont rien à faire avec la politique, mais ce sont des processions du peuple qui est revenu et veut revenir à la châsse de S. Pierre et aux reliques de S. Basile d’Ostrog et cheminer sur leur voie. C’est ce qui est le plus essentiel dans tout cela. Aussi est-il indispensable que nous tous, peu importe où nous sommes et à qui nous appartenons, nous revenions sur la voie de Dieu, la voie de S. Pierre de Cetinje et de S. Basile d’Ostrog. C’est ma prière, ma demande, ma bénédiction à tous au Monténégro. Et je suis certain que c’est aussi la bénédiction de S. Pierre de Cetinje ».

Source

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

  • Facebook
  • Twitter
  • Email
  • Vkontakte
  • Messanger
  • Telegram
  • WhatsApp
  • Twitter
  • Pinterest

À propos de l'auteur

Jivko Panev

Jivko Panev

Jivko Panev, maître de conférence en Droit canon et Histoire des Églises locales à l’Institut de théologie orthodoxe Saint Serge à Paris, recteur de la paroisse Notre Dame Souveraine, à Chaville en banlieue parisienne.

Lettre d’informations

Ne manquez pas les mises à jour importantes. S'inscrire à notre lettre d'informations gratuite.

Divider

Articles populaires

Le président serbe Aleksandar Vučić et le premier ministre bulgare Boïko Borissov se sont rendus ... À la Une 173200

Le président serbe Aleksandar Vučić, accompagné par le premier ministre bulgare Boïko Borissov, a visité, le 1er juin 2020 l’église des Saints-Quar...

« Dans le conflit au Donbass, l’Église orthodoxe ukrainienne était et reste la Mère qui unit » a ... À la Une 173194

Le métropolite de Sviatogorsk Arsène, supérieur du monastère qui porte le même nom et qui dépend du primat de l’Église orthodoxe ukrainienne, le mé...

L’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe, le métropolite de Tcheboksary et de... À la Une 173178

Le métropolite Barnabé, l’un des plus anciens hiérarques de l’Église orthodoxe russe est décédé le 1er juin 2020. Il avait été hospitalisé à Tchebo...

Réouverture des églises à Constantinople À la Une 173187

Les fidèles pourront revenir dans les églises de Constantinople et des autres diocèses orthodoxes de Turquie. Comme l’annonce le Patriarcat œcuméni...

21 mai (ancien calendrier) / 3 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108695

Jour de jeûne – dispense de poisson Icône de la Mère de Dieu de Vladimir. Saints Constantin, empereur (337) et sa mère, sainte Hélène (327), égaux ...

3 juin Vivre avec l'Église 108693

Jour de jeûne Saint Lucillien, sainte Paule, vierge, et les 4 enfants saints Claude, Hypatios, Paul et Denis, martyrs à Nicomédie (270-275) ; saint...

Lettre du patriarche œcuménique Bartholomée aux primats des Églises orthodoxes locales au sujet d... À la Une 173159

Nous publions ci-dessous le communiqué du Patriarcat œcuménique, suivi de la lettre du Patriarche Bartholomée adressée aux primats des Églises orth...

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108513

20 mai (ancien calendrier) / 2 juin (nouveau) Saints Thallalée, Alexandre et Astère, martyrs en Phénicie (vers 284) ; saint Asclas, martyr en Égypt...

2 juin Vivre avec l'Église 108511

Saint Nicéphore, archevêque de Constantinople, confesseur (828) ; saint Pothin, évêque de Lyon, avec saints Sanctus, diacre, Vétius, Epagathus, Mat...

Les paroisses dans la juridiction du Patriarcat d’Antioche rouvrent leurs portes le 7 juin Actualités 173147

C'est par un communiqué que le métropolite Ignace du Patriarcat d'Antioche annonce la reprise des offices célébrés dans les paroisse da sa juridict...

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Vivre avec l'Église 108474

19 mai (ancien calendrier) / 1er juin (nouveau) Saints Patrice, évêque de Prousse en Bithynie, avec ses compagnons : Acace, Ménandre et Polyène, pr...

1er juin Vivre avec l'Église 108472

1er juin Saint Justin le Philosophe et ses compagnons : Chariton, Charité, Evelpiste, Hiérax, Péon, Valérien et Justin, martyrs à Rome (166) ; sain...