Le 14 octobre, fête de la Protection de la Mère de Dieu, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, qui participe actuellement à la cinquième Conférence préconciliaire panorthodoxe, a célébré une liturgie solennelle à l’église de l’Exaltation de la Sainte-Croix de Genève, cathédrale du diocèse d’Europe occidentale de l’Église russe hors-frontières. Il concélébrait avec l’archevêque Marc de Berlin, d’Allemagne et de Grande-Bretagne, l’archevêque Michel de Genève et d’Europe occidentale, l’archevêque Georges de Michalovce-Kosice (Église orthodoxe des Terres tchèques et de Slovaquie), l’évêque Georges de Siemiatycze (Église orthodoxe polonaise). Les prêtres membres de différentes délégations participant à la Conférence préconciliaire concélébraient  également. Une prière pour la paix en Ukraine a été dite après l’ecténie instante. A la fin de la liturgie, le métropolite Hilarion s’est adressé à l’archevêque Michel et à l’assemblée, se disant heureux de revoir les paroissiens et de fêter avec eux la Protection de la Mère de Dieu.

« Nous sommes venus dans cette ville participer à la préparation du Concile panorthodoxe. Dans les milieux orthodoxes, les fidèles se posent beaucoup de questions sur ces travaux. Que sera ce Concile ? Qu’y décidera-t-on ? Ne va-t-on pas changer le calendrier ? N’introduira-t-on pas des innovations ? Je veux vous déclarer à tous qu’il n’y aura aucune innovation. On n’introduira pas de nouveau calendrier, la doctrine de l’Église orthodoxe sur les jeûnes sera confirmée. Et ce Concile sera bâti de telle façon qu’aucune décision ne pourra être prise au détriment de l’une ou de l’autre des Églises. Si une Église orthodoxe locale n’est pas d’accord avec une décision proposée, elle ne sera pas adoptée. Les décisions du Concile seront prises à l’unanimité, suivant la méthode du consensus. Et ce ne sera pas un huitième concile œcuménique, comme certains le pensent, mais un concile panorthodoxe. Nous espérons qu’il se déroulera dans la paix, la concorde, l’unanimité et l’amour. Les travaux de préparation que nous poursuivons en ce moment servent justement à assurer la paix et la concorde entre les Églises, pour qu’il n’y ait aucune contradiction ni aucun conflit. »
Le métropolite Hilarion est ensuite revenu sur le sens de la fête, invitant les fidèles à prier la Mère de Dieu. Dans sa réponse, l’archevêque Michel de Genève et d’Europe occidentale (Église russe hors-frontières) a souligné l’importance de la conférence préconciliaire qui se déroule en ce moment à Chambésy. Le même jour, les réunions de Conférence préconciliaire panorthodoxe se sont poursuivies. La délégation de l’Église orthodoxe russe se compose du métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du département des relations ecclésiastiques du Patriarcat de Moscou (chef de la délégation), de l’archevêque Marc de Berlin, d’Allemagne et de Grande-Bretagne (Église russe hors-frontières), de l’archiprêtre Nicolas Balachov, vice-président du DREE, de l’archimandrite Irénée (Steenberg), clerc de l’Église russe hors-frontières au diocèse d’Amérique de l’Ouest, et du prêtre Anatole Tchouriakov, interprète.

Source

Print Friendly, PDF & Email


Chers lecteurs,

Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Orthodoxie.com, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût. Et pour cette raison, votre soutien nous est plus que nécessaire. Nous vous invitons à vous y abonner, ou bien à faire un don de soutien !