« La guerre au regard de l’icône » par le père Jean-Baptiste Garrigou

Nous vous invitons à lire le texte du père Jean-Baptiste Garrigou, responsable de l’atelier d’iconographie Saint-Jean-Damascène :

« La guerre au regard de l’icône
Nous prenons souvent la lecture iconographique comme un soutien de la vision chrétienne du monde, comme support visuel de la perspective de vie chrétienne.

Par rapport à la guerre, le chemin le plus compliqué est, comme le dit le patriarche Athénagoras, « qu’il n’y a pas de guerre plus difficile que celle livrée contre soi-même ».

L’icône nous apprend que l’image sainte apparaît après un jeûne nécessaire, après s’être libéré de l’emprise des passions. La vie sainte est l’action porteuse de l’Esprit Saint libérée des passions. Elle seule permet le discernement et l’apparition de l’image sainte.
L’Église est le lieu de sainteté par définition basée sur la lutte contre les passions, pour le service de la vie et de la communion sacramentelle.
Aussi, chaque fois que nous voyons des hommes d’Église, nous attendons d’eux qu’ils aient des actes et des décisions épurées des passions, des décisions saintes basées sur l’action de l’Esprit Saint. Chaque fois qu’ils parlent nous devons imaginer que l’Esprit Saint parle à travers eux, sinon il y a un risque d’imposture.
En ce sens chaque prêtre est « père » car porteur de l’Esprit consolateur et chaque évêque est le légitime représentant de l’Église dans l’Esprit dans la mesure où ses décisions sont reliées à la personne du Christ, sinon il y a un risque d’imposture.
Il en est de même dans l’icône. Chaque fois que les peintres ont été influencé par les passions humaines (humanisme des formes anatomiques, exagération des éléments décoratifs, surévaluation des couleurs etc..) cela a entraîné une représentation décadente car éloignée de la recherche de la participation à la lumière incréée philocalique de l’Esprit Saint « La paix qui surpasse toute intelligence » ! celle qui calme la tempête des passions et permet la vision chrétienne du monde.

Chaque fois que l’Église a pris le langage du monde ou le parti pris du monde elle s’est corrompue et fourvoyée. Chaque fois que l’iconographie a pris ce chemin elle s’est détournée du Christ.

Lorsque la lumière du monde l’emporte sur la lumière de l’Évangile nous rentrons dans une période de crise et de décadence.

C’est ce qui se passe actuellement dans notre monde. La paix philocalique, l’hésychia de la Parole vivante ont engendré une paix mondaine philosophique parce-que les enjeux de la Parole divine sont devenus des serviteurs de la réalité bassement humaine. Au lieu de s’élever à des réalités « existant-Ciel », l’Église s’est retrouvé piégée par la complicité des passions temporelles.

Dans l’icône, dans une situation de décadence, il convient de redresser, de réaffirmer les lignes essentielles, de refaire apparaître la ligne de vie qui marque l’action de l’Esprit Saint.
La guerre en Ukraine est un conflit humain généré par des problématiques politiques. Elle n’est pas une crise au sens propre de l’Église. Par contre, en se mêlant à cette crise l’Église devient participante des réalités du monde et donc porteuses des contradictions diaboliques décadentes.

L’Église est faite pour transmettre la paix du Christ et non pour soutenir la guerre qui en est l’opposé. Lorsque les soldats sont venus arrêté l’innocent Christ, le Fils du Dieu vivant, saint Pierre a sorti son glaive. Le Christ a arrêté ce geste car il n’était pas celui d’un serviteur de Dieu mais celui d’un esclave des passions.

Après chaque eucharistie, alors que nous avons « quitté les soucis du monde » et que nous sommes réunis à la paix du Christ, il n’est plus possible d’ouvrir la bouche autrement que pour la louange divine. C’est elle qui guide la main de l’iconographe repentant et c’est elle qui doit conduire le chemin de chaque chrétien loin des enjeux politiques. »

« La guerre au regard de l’icône » par le père Jean-Baptiste Garrigou
« La guerre au regard de l’icône » par le père Jean-Baptiste Garrigou

À propos de l'auteur

Photo of author

Jivko Panev

Jivko Panev, cofondateur et directeur de la rédaction d'Orthodoxie.com. Producteur de l'émission 'Orthodoxie' sur France 2 et journaliste.
Lire tous les articles par Jivko Panev

Articles similaires

L’Église orthodoxe d’Ukraine crée nominalement sa propre « Laure des grottes de Kiev », dans l’espoir de s’emparer d’une église de la Laure dépendant de l’Église orthodoxe ukrainienne

La Laure-de-la-Dormition des Grottes de Kiev, qui a accueilli des centaines de saints au cours du dernier millénaire, est le cœur spirituel de l’Église orthodoxe ukrainienne [sous l’omophore du métropolite

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

L’Église orthodoxe russe salue la décision du Patriarche de Serbie concernant l’Église orthodoxe macédonienne

La reconnaissance de l’autocéphalie de l’Église orthodoxe macédonienne – Archevêché d’Ohrid – par l’Église orthodoxe serbe est un événement heureux qui sera discuté lors de la prochaine réunion du Saint-Synode

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Le génocide grec pontique commémoré à Thessalonique

Un office commémoratif a eu lieu le 19 mai dernier à Thessalonique, à l’occasion du 103e anniversaire du génocide grec pontique. L’office a été présidé par l’archimandrite Irénée (Vogiatzis), représentant

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

Accueil

Articles populaires

Recension: Hiéromoine Grégoire du Mont-Athos, «La foi, la liturgie et la vie de l’Église orthodoxe. Une esquisse de catéchisme orthodoxe»

Ce catéchisme est particulièrement bienvenu pour les parents en attente, pour leurs enfants d’un catéchisme orthodoxe fiable, mais aussi pour un certain nombre d’adultes qui pour des raisons diverses, n’ont

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

4 mai (ancien calendrier) / 17 mai (nouveau)

Sainte Pélagie, vierge, martyre à Tarse (vers 290) ; saint Curcodome, diacre à Auxerre (IIIème s.) saint Érasme, évêque de Formia (303) ; saint Albian, évêque d’Anée, martyr avec ses…

17 mai

Saint Andronique, apôtre, et son épouse sainte Junia (Ier s.) ; saint Tropez, martyr (Ier s.) ; saints Solocane, Panphamer et Pamphylon, guerriers, martyrs à Chalcédoine (305) ; saint Étienne,…

L’Église orthodoxe russe salue la décision de l’Église orthodoxe serbe de rétablir la communion canonique avec l’Église orthodoxe macédonienne

« L’Église orthodoxe russe se félicite de la décision de l’Église sœur serbe de rétablir la communion canonique avec l’Église orthodoxe macédonienne – Archevêché d’Ohrid”, a déclaré a déclaré à RIA

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

3 mai (ancien calendrier) / 16 mai (nouveau)

Saint Timothée et son épouse sainte Maure, martyrs en Égypte (298) ; saint Théodose, higoumène des Grottes de Kiev (1074) ; saint Pierre, thaumaturge, évêque d’Argos (922) ; saint Théophane,…

16 mai

Saint Théodore le Sanctifié (ou le Consacré), disciple de saint Pacôme en Égypte (368) ; saints Guy, Modeste et Crescence (env. 303) ; saint Pèlerin, premier évêque d’Auxerre, martyr (304)…

Message du patriarche Daniel : « L’Église orthodoxe roumaine a joué un rôle majeur dans l’obtention de l’indépendance nationale »

Dans l’obtention de l’indépendance nationale, « l’Église orthodoxe roumaine a joué un rôle majeur à travers ses ministres des saints autels, les habitants de ses monastères et ses fidèles laïcs », a affirmé mardi le patriarche Daniel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés d’Orthodoxie.com!

Pour accéder à un nombre illimité d’articles complets, veuillez :

2 mai (ancien calendrier) / 15 mai (nouveau)

Invention des reliques de saint Athanase le Grand, archevêque d’Alexandrie (373) ; saints martyrs Exupère, son épouse sainte Zoé et leurs fils saints Cyriaque et Théodule, martyrs en Pamphilie (IIème…

15 mai

4ème dimanche de Pâques, du Paralytique Saint Pacôme le Grand, fondateur du cénobitisme en Haute-Égypte (348) ; saint hiéromartyr Euphrase, évêque, patron d’Ajaccio (Ier s.) ; saints Cassius, Victorin, Maxime…

2 mai (ancien calendrier)/15 mai (nouveau)

4e dimanche de Pâques, du Paralytique Saint Athanase le Grand, archevêque d’Alexandrie (373) ; saints martyrs Exupère, son épouse sainte Zoé et leurs fils saints Cyriaque et Théodule, martyrs en…